Accueil ExclusifOpinions

12 bonnes résolutions crypto pour 2020

12 bonnes résolutions crypto pour 2020 0001

Photo: iStock/Cn0ra

On cède à la tradition des bonnes résolutions que l'on va tenter de tenir. En vous souhaitant une bonne année 2020!

Je surveillerai l'actu crypto

Quand on s'intéresse aux cryptomonnaies, s'informer n'est pas un luxe, c'est même vital. Il faut être capable de comprendre les concepts de base (blockchain, décentralisation, minage, clés privées etc.). Outre le site de Cryptonews, nous ne pouvons que vous encourager à vous informer à différentes sources d’informations. Si les sites anglais sont très nombreux, l’offre francophone est aujourd’hui néanmoins assez fournie pour avoir une vue globale des plus grandes actus cryptos du moment. Nos confrères du Journal du coin, de The Coin Tribune, Bitcoin.fr et de Cryptonaute par exemple sont des références en la matière tout comme les articles du journaliste crypto du magazine économique Capital, Grégory Raymond, animateur par ailleurs du podcast 21 millions.

Je lirai sur les sujets en profondeur

En parallèle des actualités, il est intéressant d’étudier les sujets en profondeur, grâce à des ouvrages qui vont au fond des choses et apportent des pistes de réflexion. Sur Bitcoin par exemple, on peut lire l’incontournable L'Internet de l’argent d’Andreas Antonopoulos ou bien son livre Mastering Bitcoin. Pour aborder Bitcoin sous l’angle économique, Le standard Bitcoin de Saifedean Ammous est un excellent choix. "Bitcoin, la monnaie acéphale" est un livre référence pour comprendre le Bitcoin sous tous ses aspects. Techniques, historiques, économiques et même philosophiques. Il existe de nombreux autres livres sur d'autres sujets comme la blockchain. À vous de fouiner.

Je ferai de la sécurité une priorité

Si vous nous lisez souvent, vous avez certainement remarqué que la sécurité, ou plus exactement les failles de sécurité ont des conséquences très concrètes et très lourdes. Nombreux sont les exchanges qui se sont fait pirater depuis le tristement célèbre Mt. Gox en 2011 jusqu’au récent QuadrigaCX il y a tout juste un an. Faire confiance à des intermédiaires pour conserver ses cryptomonnaies par exemple n‘est pas le choix le plus sécuritaire. Comme on dit chez les bitcoiners, “Not your keys, not your bitcoins” (Si vous n’êtes pas propriétaire de vos clés, vous n’êtes pas propriétaire de vos bitcoins). La question de la sécurité est certes complexe et concerne aussi bien la gestion de ses phrases de récupération que le choix du stockage (portefeuilles physiques, logiciel...), des exchanges cryptos qu’on utilisera jusqu’aux informations...

Je ne succomberai pas au FOMO

Au mois de mai 2019, Andreas Antonopoulos nous avait mis en garde contre le retour du FOMO, cette peur de rater quelque chose qui est susceptible de toucher tout le monde un jour ou l’autre. Pour éviter que cela arrive en 2020, il va falloir garder la tête froide, savoir prendre de la distance, le temps de la réflexion quand il s’imposera et ne pas réagir trop vite au moindre soubresaut du prix de sa cryptomonnaie préférée. Ferez-vous partie de la tribu des HODL ou de celle des FOMO.

Je ne succomberai pas au FUD

Tout comme le FOMO, les cas de FUD "Fear, Uncertainty and Doubt" (peur, incertitude et doute) seront très certainement présents en 2020. Là aussi il faudra essayer de ne pas trop y prêter attention et garder la tête froide.

Je serai un bon crypto-vulgarisateur

Peu importe quelle cryptomonnaie fait vibrer votre coeur et/ou votre cerveau, il y a statistiquement plus de chances que vous rencontriez des gens qui ne la connaissent pas que l’inverse (en dehors de vos Meetups préférés bien sûr). Les cryptomonnaies sont encore jeunes, la plus ancienne a tout juste 11 ans. Il y a donc des milliers, des millions, des milliards de personnes à qui il est possible d’expliquer les choses, simplement, auprès desquelles VOUS allez pouvoir jouer le rôle de vulgarisateur. Pour vous inspirer, voici comment parler de Bitcoin à Noël.

Je ne laisserai pas mes cryptos sur les exchanges

Les exchanges ne sont pas des endroits où laisser vos cryptomonnaies, nous vous en avons parlé, ça sera toujours vrai en 2020...

Je n’investirai pas plus que ce que je suis prêt à perdre

C’est un adage bien connu, que l’on donne aux traders et aux investisseurs débutants. N’investissez pas une somme que vous n’êtes pas prêt à perdre totalement sans que cela vous mette dans l’embarras. Aucun placement n’est garanti à 100%, il y a toujours un risque, du moins des risques de volatilité encore très forts. C’est d’autant plus vrai avec les cryptos.

Je ne regarderai pas uniquement le prix des cryptomonnaies

Très souvent, on focalise uniquement sur le prix d’une cryptomonnaie pour en juger la valeur, la bonne santé. Comme dirait Cyrano, “C’est un peu court jeune homme”. Il faut regarder le prix comme étant seulement un critère parmi une kyrielle d’autres. Le nombre de portefeuilles ouverts, le taux de hachage, l’évolution de la volatilité dans le temps, des frais de transactions ne sont que quelques paramètres à surveiller.

Je demanderai “acceptez-vous les cryptos?”

Nous vous en avions déjà parlé dans cet article, une façon de jouer les ambassadeurs cryptos au quotidien est tout simplement de demander “Acceptez-vous les cryptomonnaies ?” aux commerçants quand vient le moment du paiement. Ils vont peut-être commencer à vouloir en savoir plus, à se renseigner sur cette option quels sont les avantages, les inconvénients. “Qu’est-ce que j’ai à y gagner?”. “Est-ce que c’est compliqué à implémenter dans mon magasin?”. Autant de questions pertinentes pour lui qui vont l’amener, peut-être, en bout de ligne, à accepter les cryptomonnaies comme un moyen de paiement complémentaire.

Je chercherai les moyens d’accumuler du Bitcoin

Il existe plusieurs façons d’accumuler de la crypto. On peut par exemple exécuter un noeud du Lightning Network, utiliser des programmes de récompenses, ou bien passer par une plateforme de prêt comme BlockFi, utiliser des robinets BTC, ce sont des sites Web qui distribuent de petites quantités de bitcoins de façon régulière.

Je me renseignerai sur les façons d’utiliser mes cryptos

Quoi que l’on dise, on peut utiliser ses cryptomonnaies de façon très concrète. Au Canada, il est ainsi possible de payer ses factures d’électricité, internet, et sa carte de crédit en utilisant ses bitcoin, via la plateforme Bylls. Nous vous parlions récemment du site OpenBazzar où il est possible de payer en Crypto. Où de ce négociant en vin qui propose de bonnes bouteilles contre des cryptos. On peut aussi acheter des cartes cadeaux avec des crytos ou avoir une carte que l’on charge en crypto. Il y a quelques semaines un appartement new-yorkais de 15 millions a été acheté en Bitcoin. Il y a encore du chemin à faire pour pouvoir utiliser au quotidien les cryptos, mais 2020 est rempli de promesse et on vous tiendra au courant de l’avancée de l’adoption.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles