BTC 1.10%
$67,933.29
ETH -0.12%
$3,505.58
SOL 4.84%
$181.67
PEPE 1.52%
$0.000012
SHIB 0.21%
$0.000017
DOGE 6.02%
$0.14
XRP 5.86%
$0.61

Rencontre avec 50 Partners, le fonds d’investissement à la recherche de la future licorne web3

Yann-Olivier Bricombert
| 2 min de lecture


La branche Web3 de 50 Partners accompagne les startups du monde de la blockchain à se structurer et à trouver des financements.

Un modèle “hybride” entre accélérateur et fonds VC


Fondée il y a 13 ans, 50 Partners accélère dans le Web3. La société, qui avait déjà développé son expertise dans le digital, l’impact et la santé, s’étend désormais au monde de la blockchain, des NFT, de la DeFi, de l’identité décentralisée, du gaming, du métavers…

Implantée au cœur de Paris, elle dispose d’un accélérateur et d’un fonds à l’innovation tout entier tournés vers le succès de projets prometteurs. Un modèle “hybride”, capable aussi bien d’accompagner les projets dans les volets opérationnels génériques (structuration, commercial, recrutement, marketing…) que spécifiques à la crypto (audit de smart contracts, questions de liquidité en DeFi…), mais aussi sur une levée de fonds.

Richard Hamelin et Jonathan Bordereau.

Seulement les meilleurs projets Web3 retenus


Codirigée par Richard Hamelin et Jonathan Bordereau, cette entité web3 agit avec une conviction : “Nous croyons davantage qu’il est possible de créer des success stories en 3 à 6 ans, plutôt qu’en 3 à 6 mois”, explique Richard Hamelin. Un accélérateur qui prend son temps ? C’est le credo de la structure, qui s’est entourée d’entrepreneurs du Web3 chevronnés, issus d’Arianee, Swissborg, Ternoa, iExec, Smartchain, Oxya Origin, ou encore Curve.

Chaque année, 50 Partners reçoit plus de “1000 dossiers” et ne sélectionne que 5 à 8 projets, “les meilleurs et ceux avec lesquels il y aura un fort impact”. Ces mentors rencontrent les startups plusieurs fois par mois, pour leur prodiguer leurs conseils et ouvrir leurs carnets d’adresses. “Qui mieux que des entrepreneurs du web3 pour aider ces projets ?” ajoute Richard Hamelin.

Les quatre projets accompagnés par 50 Partners


Actuellement, quatre projets sont accompagnés dans les locaux de 50 Partners, près des Halles à Paris. Tous ont montré des “signes de traction” suffisants pour passer le filtre de la sélection.

  • Kamea Labs : framework de tokenisation d’equity sans passer par un SPV compliant AMF
  • Rain.fi : protocole de lending / borrowing crypto avec tout type d’actifs tokenisés en collatéral
  • Algochain : solution d’arbitrage crypto par optimisation convexe (ils n’ont pas de site)
  • Thunder : Marketplace C2C de cartes à jouer et à collectionner prochainement tokenisées
L’équipe de Kamea Labs.

L’objectif est de permettre à ces projets d’accélérer leur développement, dans un environnement de la tech très porteur, surtout en France. Richard salue d’ailleurs la “résilience” du secteur, qui a traversé le cycle baissier avec brio.

“Nous nous sommes lancés au pire moment, il y a presque deux ans, mais nous sommes assez fiers du chemin parcouru”.

L’accélérateur convie aussi régulièrement ses “50 Friends”, lors d’évènements IRL de l’écosystème tech, comme le prochain 50 Day, qui aura lieu le 7 mars 2024 à L’Élysée Biarritz, à Paris.


Source : Entretien


Sur le même sujet :