Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

Adil Zakhar (Keplerk): démocratiser l’accès au Bitcoin

Adil Zakhar (Keplerk): démocratiser l’accès au Bitcoin 0001

Photo: Keplerk (capture d'écran)

Si vous avez regardé récemment la chaîne de télévision française TF1 (première chaîne d'Europe), vous avez peut-être vu une publicité pour... acheter du Bitcoin. Vous n’avez pas halluciné, il y en a bien eu une qui a été diffusée par Keplerk. Cette société vend notamment du Bitcoin par tickets, a d’ailleurs diffusé cette annonce de 18 secondes sur d’autres chaînes TV ainsi qu’à la radio et dans un journal suisse. Pour en savoir plus sur cette campagne média, Cryptonews a interviewé Adil Zakhar, le PDG de Keplerk.

Cryptonews: Quelle est la stratégie globale marketing de Keplerk?
Adil Zakhar: L’ambition de Keplerk est de démocratiser l’accès au Bitcoin pour permettre de développer un usage plus large, chez tous les Français. C’est dans cet esprit que nous avons lancé une grande campagne de publicité sur l’achat de Bitcoin ce qui constitue une première mondiale. Cette campagne est grand public, elle est diffusée sur les télévisions et radios économiques comme BFM, mais aussi sur les grandes chaînes et stations généralistes comme TF1 ou NRJ. Elle a déjà été vue par des milliers de Français qui, jusqu’alors, ne connaissaient pas le Bitcoin et ignoraient qu’il était possible d’en acheter à côté de chez eux.

En quoi consistait précisément l’offensive publicitaire?
Cette campagne a été lancée sur les chaînes suivantes: C8, TF1, M6, W9 et BFM TV. Elle est également diffusée sur les grandes radios françaises comme NRJ, Cherie FM et Chante France.

Pourquoi avoir choisi TF1 par exemple?
TF1 c’est LA chaîne du grand public. C’est donc une de celles qui a le plus de sens pour une entreprise comme la nôtre, dont l’ambition est claire: démocratiser l’usage du bitcoin. C’est la première chaîne de France et même d’Europe. Il s’agit donc évidemment d’un canal stratégique pour faire passer notre message.

Est-ce que c'est compliqué de faire de la publicité autour des cryptomonnaies en France ?
C’est surtout inédit, et pas seulement en France pour ce qui est du Bitcoin. Le tout étant justement de ne pas faire compliqué puisque ce que nous voulons faire comprendre aux Français c’est qu’ils peuvent tous acheter et utiliser du Bitcoin dès aujourd’hui, de façon simple et accessible.

Quelles ont été les retombées (positives ou négatives) de cette campagne ?
On voit bien que l’effet publicité est réel. L’intérêt pour notre marque et notre produit s’est renforcé. Nous le voyons sur nos réseaux sociaux, sur notre plateforme et surtout sur nos points de vente physiques, les 5000 bureaux de tabac qui distribuent les tickets Keplerk.

Qu'avez-vous prévu pour les prochains mois ?
Nous sommes en mouvement permanent. Nous évoluons dans un univers en pleine construction à la fois challengeant et très enthousiasmant. Nous aurons beaucoup de choses à vous annoncer l’année prochaine. Mais seulement l’année prochaine.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles