Accueil ExclusifArticles

Attaque des 51%: prendre le contrôle du réseau

Attaque des 51%: prendre le contrôle du réseau 0001

Une attaque de 51% (aussi connue sous le nom d'attaque Goldfinger), est une attaque informatique dans laquelle plus de la moitié de la puissance de calcul d’un réseau est contrôlée par un individu ou un groupe d’individus, ce qui leur permet de contrôler entièrement ce réseau.

Dans la cryptosphère, ce genre d’attaques visent les blockchains de type Proof of Work (PoW) ou Preuve de travail, mais aussi les blockchains de type Proof of Stake(PoS) ou Preuve d'enjeu. Le but des pirates est de réussir à bloquer les validations des transactions que font les utilisateurs de cryptomonnaies. S’ils réussissent à obtenir assez de puissance de calcul, ils peuvent ainsi empêcher de nouvelles transactions de paiement et faire du double spending (double dépense).

Voici, étape par étape, comment ça se passe (source: Coinhouse):

  • L’attaquant envoie un montant en bitcoins très important à une personne, afin d’obtenir un service ou un produit en échange
  • La transaction en question est insérée sur la Blockchain par l’un des mineurs
  • En parallèle, l’attaquant fait fonctionner son propre matériel de minage pour créer de nouveaux blocs, mais sans les publier. Ils sont en tous points semblables aux blocs publiés, mais ne contiennent pas la transaction en question
  • Le correspondant, voyant que la transaction a été validée, envoie le produit ou réalise le service
  • Dès réception du produit ou du service, l’attaquant publie les blocs qu’il a minés en secret. Comme il dispose de plus de puissance de calcul que le reste du réseau, sa version de la Blockchain est considérée comme la bonne
  • Dans cette nouvelle version de la Blockchain, la transaction correspondant à l’achat effectué n’existe pas. L’attaquant récupère donc ses Bitcoins, mais la victime ne peut plus récupérer le produit qu’elle a envoyé.

Pour en savoir plus sur le sujet regardez l'épisode des Cryptonautes qui explorent les attaques de 51% sur les différents altcoins et les risques que cela représente.

Autre article à lire sur le sujet: L’attaque à 51% et le pouvoir limité de Bitmain (Coinhouse).

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles