Accueil ExclusifOpinions

Une nouvelle version de Twitter décentralisée ?

Par Bruce Ng
Une nouvelle version de Twitter décentralisée ? 101
Source: iStock/DKart

Le Dr Bruce Ng est un éducateur dans le domaine de la technologie de registre distribué et il est devenu analyste principal de crypto-tech pour Weiss Cryptocurrency Ratings peu après son lancement.
____
De nos jours, les gens passent une grande partie de leur temps en ligne, et même dans une ère numérique surconnectée, le chemin est parsemé d’embûches.

Les plaintes sont nombreuses parmi les utilisateurs de Facebook, Twitter et YouTube.

Les photos d’un nouveau-né sont signalées comme étant de la « pornographie ».

Les prières solennelles sont bloquées à tort en tant que « discours haineux ».

Ainsi que plusieurs entreprises légitimes sont paralysées par des algorithmes informatiques.

Cela dépasse toute censure. C’est un obstacle pour les créateurs de contenu qui sont coupés de leurs sources de revenus de façon totalement arbitraire et aléatoire.

Lire aussi : Twitter veut développer un standard décentralisé pour les réseaux sociaux.

Et la question de la confidentialité ? Combien de fois le réseau social Facebook a-t-il été piraté ? Combien de fois les pirates informatiques ont-ils eu accès à la vie privée de millions d’utilisateurs pour ensuite disperser l’information dans le Web ?

Tellement qu’on en a perdu le compte.

Toutes les questions soulevées ci-dessus méritent d’être prises au sérieux. Elles sont d’autant plus importantes lorsqu’on considère que les publications et les données des individus représentent une véritable mine d’or aux yeux des entreprises de médias sociaux. Tels des bandits, les entreprises comme Facebook, Twitter et d’autres géants en profitent pour s’en mettre plein les poches.

Pis encore, le plus souvent les utilisateurs ne touchent pas leur juste part dans la valeur qu’ils créent. Des millions d’usagers commencent à réaliser que c’est fondamentalement injuste.

La gestion peut jurer solennellement qu’elle règlera le problème, mais il n’y a aucune solution viable pour la simple raison que:

Une grande partie d’exaoctets (des milliards de milliards d’octets) provenant des utilisateurs sont contrôlés par les autorités centrales.

Cette gigantesque mine d’or centralisée de données sera toujours une cible irrésistible pour les agents de commercialisation, pour ceux qui recherchent le profit, pour les manipulateurs et les pirates informatiques.

Le plan ambitieux de Twitter

En décembre 2019, le cofondateur et PDG de Twitter, Jack Dorsey, a commencé à constituer une unité spéciale d’architectes, d’ingénieurs et de concepteurs.

Leur affectation : Développer une nouvelle version décentralisée de Twitter basée sur la technologie de registre distribué (DLT).

On la connaît sous le nom de Bluesky.

Bien que les détails spécifiques au projet soient rares, l’idée de base semble être une tentative de résoudre certaines des plaintes les plus importantes et les plus fréquentes qui affectent les géants du Web actuellement.

Sachant cela, à quoi pourrait bien ressembler une plateforme Twitter décentralisée ? Idéalement:

  • Elle n’aurait pas d’autorité centrale pouvant avoir une influence sur le contenu ou le censurer.
  • Elle serait dotée de la meilleure technologie de registre distribué afin de mieux garantir la sécurité et la confidentialité des informations personnelles.
  • Elle permettrait aux utilisateurs d’avoir le contrôle total sur l’accès à leurs données personnelles.
  • Elle exigerait aux annonceurs une autorisation de la part de l’usager pour avoir accès aux données, et de payer ce dernier pour avoir le droit d’utilisation.

Bref, il y aurait ici une occasion en or de créer un véritable marché d’informations et d’idées.

Cependant, les géants des médias sociaux sont devenus fabuleusement riches en gardant avec zèle le contrôle des données entre leurs mains.

Donc, la question à se poser : À quel point Jack Dorsey est-il convaincu de vouloir laisser tout cela derrière ?

Restez à l’affût. Cela risque de devenir très intéressant.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada) 
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles