16 sept. 2022 · 2 min read

Celsius demande l'autorisation de vendre sa réserve de Stablecoin Stash pour financer ses opérations

Celsius logo

La faillite en cours de la plateforme Celsius semble inévitable. Pour maintenir sa plateforme, la société de cryptographie a demandé l’autorisation de vendre sa réserve de stablecoins.

La demande formulée par la direction de Celsius vise à récolter des ressources qui serviront à financer ses opérations. Il est indiqué que les comptes de la société contiennent environ 23 millions de dollars en devises stables qui sont réparties entre ses succursales européennes, britanniques et américaines.

Rappelons que dans ce dossier, seule la succursale européenne est déclarée non débitrice. Les deux autres (américaine et britannique) sont débitrices.

Une vente pour financer les opérations de maintien de Celsius

La plateforme de prêt de crypto-monnaies fait l’objet d’une enquête judiciaire depuis quelques temps, ce qui l’empêche de poursuivre ses activités normalement. Dans cet environnement tendu, la direction de Celsius a décidé de formuler une demande au juge pour faire des ventes.

Cependant, ce n’est pas pour rembourser ses créanciers anxieux que cette demande a été faite. Au contraire, la société pense à financer les opérations de sa plateforme.

Le juge doit donc décider si l’utilisation des réserves de trésorerie projetée par Celsius est appropriée. Une autre requête avait déjà été formulée concernant l’exploitation et la vente du Bitcoin. Elle a avait été acceptée bien que l’opération ne garantissait pas des bénéfices directs.

Nombreux sont les créanciers qui attendent de pouvoir entrer en possession de leur dû. Toutefois, seule une minorité a pu accéder aux fonds de garde d’une valeur de 50 millions de dollars.

La décision est attendue le 6 octobre prochain

La délibération du tribunal est attendue le 6 octobre prochain. D’après le code de la faillite, Celsius en tant que débiteur peut être autorisé à vendre ou échanger des stablecoins. La seule condition est que ces pièces stables ne soient pas des actifs en dépôt ou des actifs retenus en attendant une nouvelle ordonnance du tribunal.

En d’autres termes, Celsius a le droit de vendre des pièces stables qui n’appartiennent pas aux clients Custody and Withhold. Seuls les actifs appartenant à ses créanciers ne peuvent pas être vendus.

Pourtant, 80% des utilisateurs de Celsius ne possèdent pas de compte Custody ou Withhold. De ce fait, les stablecoins qu’ils ont déposés peuvent malheureusement être vendus par Celsius sans qu’ils ne s’y opposent.

Il y a des chances que cette demande aboutisse car aucune loi n’interdit ni ne restreint Celsius dans ses droits de vendre des stablecoins à risque d’appréciation ou de dépréciation. Toutefois, le montant total de la vente pourrait être débattu pendant l’audience.