Crypto Cosmos (ATOM) : Un écosystème qui a les pieds sur terre !

Cette semaine nous vous emmenons découvrir l’écosystème Cosmos et son token natif ATOM. Fort de son succès, la crypto Cosmos réalise régulièrement des incursions dans le top 20 mondial. Plus qu’une simple application, Cosmos porte l’ambition de devenir « l’internet des blockchains ». De quelle manière ? Attachez votre ceinture, direction le cosmos !

Source : Adobe / Jim

​Qu’est-ce que la crypto Cosmos (ATOM) et son écosystème ?

La crypto Cosmos compte parmi les 15 cryptos à fort potentiel en 2022 d'après la Bank of America. Il y a fort à parier que Cosmos devienne un acteur crypto important dans les années à venir. Découvrez ci-dessous les grands contours de l’écosystème Cosmos.

​L’objectif de l’écosystème Cosmos

La genèse du projet Cosmos remonte à 2004. Son token natif, ATOM, a été mis en circulation en 2016. Pour faire simple, Cosmos entend résoudre les problèmes d’interopérabilité entre blockchains.

A l’heure actuelle, il existe de nombreuses blockchains, chacune possédant ses propres caractéristiques. Si cela enrichit le « paysage » blockchain, en revanche c’est un problème lorsqu’il s’agit de faire communiquer les blockchains entre elles. C’est là que le projet Cosmos prend tout son sens. De la même manière que le réseau internet permet l’échange entre différents sites internet, l’écosystème Cosmos travaille à interopérabilité entre blockchains. Concrètement, avec Cosmos, un utilisateur peut utiliser ou développer une application appartenant à une blockchain A qui pourra appeler des données d’une blockchain B.

Au lieu de focaliser uniquement sur la construction d’une blockchain, Cosmos voit donc plus loin et anticipe les besoins futurs. En effet, beaucoup estiment que plusieurs blockchains sortiront vainqueurs de la course actuelle. Tout l’enjeu sera alors de les faire communiquer entre elles. Preuve de sa crédibilité, Cosmos peut se targuer de voir des cryptos reconnues utiliser son écosystème comme Binance Coin, Crypto.com ou encore Terra.

Source / Adobe / Julien Eichinger

Enfin, il est bon de savoir que Cosmos possède son propre wallet appelé Keplr,ce qui permet à un utilisateur d’évoluer de façon complètement décentralisée. Keplr est l’équivalent de l'appli Maiar avec Elrond par exemple. 

​Les fondamentaux de l’écosystème Cosmos

Pour comprendre les bases de l’écosystème de Cosmos, il est bon de considérer une blockchain comme une solution constituée de trois niveaux :

  • Application. Comme son nom l’indique, il s’agit de l’application en elle-même, là où les transactions sont passées (Cosmos SDK).
  • Networking. C’est le niveau qui gère la communication entre les blockchains.
  • Consensus. Il s’agit de la façon dont les nœuds s’accordent sur l’état du réseau et valident les transactions.

Suivant cette décomposition, l’écosystème Cosmos est composée de 4 solutions principales.

​Tendermint BFT

Tendermint peut être vu comme un package qui regroupe les parties Networking et Consensus d’une blockchain. Ce package générique est mis à disposition des développeurs sur Cosmos. Autrement dit, cela simplifie le travail des développeurs puisqu’ils n’ont plus qu’à s’occuper du codage de leur application. 

La connexion entre Tendermint et l’application se fait grâce au protocole ABCI. Or, l’un des grands avantage de Tendermint est sa compatibilité. Ainsi, les développeurs peuvent coder leur application dans n’importe quel langage informatique. Cela est une différence importante avec la plateforme Ethereum où les développeurs doivent utiliser le langage Solidity.

Qu’en est-il maintenant des blockchains existantes qui ne possèdent pas le « terminal » Tendermint ? Concrètement, imaginons que demain il soit nécessaire de connecter la blockchain Bitcoin à l’écosystème Cosmos. Certes, cela est plus compliqué, mais l’écosystème le permet néanmoins grâce à son principe de « Peg-Zone » que nous ne développerons pas dans cet article.

​Cosmos SDK

Cosmos SDK peut être vu comme une bibliothèque de modules déjà codés. Ces modules peuvent concerner les activités de gouvernance, de staking ou autre. Les développeurs peuvent choisir le module correspondant et l’implanter directement dans leur blockchain sans avoir à passer par l’étape chronophage du codage. L’écosystème Cosmos étant open source, n’importe quel développeur peut créer des modules pour enrichir la bibliothèque.

​Inter-Blockchain Communication (IBC)

Comme son nom l’indique, il s’agit du protocole qui permet le transfert de tokens et de données entre des blockchains différentes.

​Hub et zones

Sans solution particulière, une connexion simple entre blockchains met en jeu une infrastructure très lourde. Prenons un exemple avec 100 blockchains. Si chaque blockchain est reliée à toutes les autres, il faudrait environ 4 450 connections. On comprend bien qu’à mesure de l’augmentation du nombre de blockchains, le besoin en connections deviendrait vite ingérable. 

C’est pourquoi l’écosystème Cosmos a développé une architecture sous forme de « hubs » et de « zones ». Les « zones » sont des ensembles regroupant plusieurs blockchains interconnectées. Les « hubs » connectent les zones entre elles. 

Source : Adobe / techdesign07

​Le cours de la crypto Cosmos (ATOM)

ATOM est le nom du token natif de la plateforme Cosmos. A l’heure actuelle, le cours d’ATOM est d'environ 30 $. Ce semaine, le lancement par 21Shares du premier ETP Comos avait permis au cours de gagner 8 % en 24h le 20 janvier. 

Toutefois, le prix de la crypto Cosmos subi la forte tendance baissière de l'ensemble du marché crypto depuis jeudi. Résultat, le cours de l'ATOM a perdu 26 % sur les 7 derniers jours.

La capitalisation de la plateforme Cosmos est de 8,6 milliards de dollars, ce qui en fait la 20ème crypto mondiale.

​Quelques exemples de projets de l’écosystème Cosmos

Après avoir expliqué brièvement l’architecture de Cosmos, évoquons les nombreux projets hébergés par l’écosystème. A l’heure actuelle, Cosmos regroupe plus de 262 applications et le nombre ne cesse de progresser. En plus de contribuer au dynamisme de l’écosystème, la venue de nouveaux projets participe à l’attractivité de Cosmos. En effet, pour leur financement, les nouveaux projets ont souvent recours à des airdrops. Aussi, il peut être pertinent de posséder quelques ATOM sous la main pour être en mesure de bénéficier de ces airdrops. 

Les projets hébergés par Cosmos sont tous très différents. Vous trouverez ci-dessous une petite sélection de projets à connaître :

  • Osmosis : principal DEX présent sur Cosmos.
  • THORChain : application qui crée des liquidité décentralisées pour alimenter des DEX comme Uniswap ou Sushiswap par exemple.
  • Secret Network : application qui protège la confidentialité des données du web 3.0, en cryptant et chiffrant les données utilisateurs.
  • Juno : plateforme opensource spécialisée dans interopérabilité des smart contracts.
  • Persistence : plateforme de staking DeFi.
  • Fetch AI: application qui utilise l’IA pour créer des bots qui vont aider les utilisateurs dans la DeFi. Par exemple, avec fetch, les utilisateurs peuvent appliquer des stop loss sur leurs ordres passés sur les DEX.
  • Akash Network : service cloud décentralisé et plus flexible pour les entreprises et les particuliers.
  • e-Money : création de stablecoins adossés à des devis européennes.

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115