Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

#CryptoVegas : Isabelle « No Mercy » Mercier

#CryptoVegas : Isabelle « No Mercy » Mercier 0001
  • #CryptoVegas : Isabelle « No Mercy » Mercier

Photo: WSOP 2019 Las Vegas / David Nathan

Avocate de formation, Isabelle Mercier a toujours aimé les défis et suivre son instinct. Rien d'étonnant donc qu'elle change radicalement de carrière et qu'elle quitte ses fonctions au sein de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) afin de devenir joueuse de poker professionnelle. Elle se fait rapidement remarquer par le site PokerStars et cumule plus d’un million de dollars en gains de tournoi. Entrepreneure et auteure, Isabelle Mercier collabore depuis de nombreuses années à différentes publications de presse écrite. On notera la sortie de son autobiographie « Profession : Bluffeuse », éditée par Flammarion au Québec et en France, et sa collaboration avec la chaîne de télé française Orange Sport en tant que commentatrice poker pour plusieurs saisons. Séduite par les possibilités offertes via les nouvelles technologies, elle occupe au sein de la franchise francophone de Cryptonews le poste de directrice des opérations depuis mai 2018 et est depuis peu directrice du développement des affaires pour toutes les franchises de Cryptonews.

Comment es-tu entrée dans le monde des cryptos?

J’ai découvert les cryptos pour la première fois en 2017 lorsqu’on m’a proposé de devenir ambassadrice pour le site CoinPoker. J’ai tout de suite voulu en savoir plus sur le sujet et je suis « tombée dans la marmite »! J’ai été fascinée par Bitcoin, son historique, sa philosophie et son potentiel. J’ai immédiatement souhaité tout apprendre sur les cryptomonnaies et cela a été un moment absolument bouleversant. J’ai adhéré à ce système de gouvernance qui constitue selon moi le futur et qui offre des solutions concrètes à de multiples problèmes de notre société actuelle. Je réalise grâce aux cryptos que le fait que l’argent fiat soit inflationnaire et que le gouvernement puisse en imprimer à souhait sont des éléments qui offusquent. Au contraire, Bitcoin est déflationnaire et la quantité de BTC qui sera minée est déjà déterminée par le protocole de Satoshi Nakamoto. Pour moi, il s’agit réellement de l'or numérique et de LA monnaie du futur. En effet, comment est-il possible que je puisse faire parvenir une vidéo à quelqu’un en Australie en quelques secondes, mais que je ne puisse pas lui envoyer l’équivalent de 100$ aussi rapidement? Nous avons besoin de cet «internet money» comme le dit Andreas Antonopoulos (Lien article), et comme lui, je suis persuadée que les générations futures seront choquées de savoir que nous n’avions à une époque que des monnaies contrôlées par les gouvernements et dans des devises différentes d’un pays à l’autre. L’ère de ces frontières économiques s’achève…

Tu es tombée dans la marmite pour ne plus en ressortir?

Exact! J’ai été tellement fascinée que j’ai décidé de créer un média crypto avec David Nathan, journaliste de profession qui est devenu mon collègue dans cette nouvelle aventure nommée «Cryptobrunch». Nous avons ainsi débuté notre blog dans le but de vulgariser les cryptos et d’instruire les gens sur les nouvelles technologies. C’est ce qui nous a permis de prendre les rênes de la franchise francophone de Cryptonews quelques mois plus tard. Nous venons de fêter notre premier anniversaire et sommes extrêmement fiers de tout le chemin accompli depuis la case départ! De plus, je suis récemment devenue Directrice du développement des affaires pour toute l’entité Cryptonews, qui compte maintenant 6 langues et qui continue de prendre de l’expansion.

Quels sont tes projets futurs?

Je suis toujours ambassadrice pour CoinPoker où l’on joue en crypto avec le jeton natif CHP, et nous continuons de développer la franchise francophone de Cryptonews! Nous espérons nous positionner en tant que média majeur dans l’industrie crypto et allons continuer de vous informer quotidiennement. Prochaine étage pour nous, agrandir notre équipe et trouver de nouveaux collaborateurs au sein de la francophonie!

#CryptoVegas : Isabelle « No Mercy » Mercier 101

Pour payer votre séjour à Las Vegas en Bitcoins, choisissez le D Hotel !

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles