Le CSO de Binance affirme que SBF avait pour habitude de diffuser de fausses informations sur CZ

Pauline Eyebe
| 3 min de lecture
Changpeng “CZ” Zhao

Selon un cadre de Binance, Sam Bankman-Fried (SBF) aurait répandu de fausses rumeurs sur Changpeng “CZ” Zhao, le PDG de Binance. D’après ce cadre, SBF avait pour habitude de répandre ces rumeurs sur Twitter.

Patrick Hillmann, le responsable de la stratégie chez Binance, a révélé, le 21 avril, dans un fil de discussion sur Twitter que SBF a mené une campagne de dénigrement contre CZ. Selon lui, SBF s’est servi de son influence a répandu de “fausses rumeurs” et traiter CZ de “Chinois maléfique”. Le but de cette campagne était de prolonger les escroqueries que SBF avait commises chez FTX.

Il faut rappeler que les relations publiques entre les deux patrons des plateformes de cryptos étaient tendues, avant comme après la faillite de FTX. Ainsi, malgré les nombreux liens financiers entre les deux plateformes, leurs patrons respectifs ne s’entendaient donc pas.

Pour Patrick Hillmann, “Sam dénigrait CZ, c’était la norme pour nous”. “Cette campagne de dénigrement n’avait aucun rapport avec la décision de Binance de vendre la FTT sans valeur dans les livres de la société.”

Les relations entre SBF et CZ se sont détériorées en novembre avant la faillite de FTX, lorsque CZ avait laissé entendre que Binance pourrait racheter la plateforme. Mais suite à l’échec de cet accord de rachat, la situation s’est envenimée et les deux patrons ont échangé des insultes sur les réseaux sociaux.

Ainsi, après le dépôt de bilan de FTX, CZ a qualifié SBF d’escroc et de “fraudeur”. De son côté, SBF a qualifié CZ de menteur et a expliqué que ce dernier n’avait pas tenu sa parole quant au rachat de FTX.

Depuis plusieurs mois, les deux chefs d’entreprises n’ont pas communiqué directement ou indirectement. Pour sa part, Changpeng Zhao mène à bien ses activités en tant que PDG de Binance. De temps en temps, il publie sur les réseaux sociaux pour tenir la communauté au courant de ses actualités, malgré la répression réglementaire américaine.

Pour sa part, Sam Bankman-Fried a connu un sort bien différent. Il est en résidence surveillée en attendant son procès et doit faire face à plusieurs accusations fédérales, dont une pour fraude électronique et une autre pour corruption. Dans le cadre de sa liberté sous caution, il lui est interdit d’avoir accès à Internet.

Un documentaire révèle les relations tendues entre CZ et SBF

Un nouveau documentaire centré sur la relation volatile entre Sam Bankman-Fried et Changpeng Zhao, le fondateur de Binance. Ce documentaire se concentrera sur l’effondrement de FTX, notamment sur les raisons qui ont conduit à la faillite de la plateforme fondée par SBF.

Selon The Hollywood Reporter, ce documentaire est le fruit d’un partenariat entre le média Fortune et Unrealistic Ideas, une maison de production créée par Mark Wahlberg, Stephen Levinson et Archie Gips.

En effet, dans un communiqué partagé avec Cointelegraph, Alyson Shontell, rédactrice en chef de Fortune a déclaré :

“La relation tumultueuse entre SBF et CZ a été présentée dans une certaine mesure dans des articles et sur Twitter. Dans ce documentaire, le public aura un regard personnel à 360 degrés sur l’ensemble de la saga FTX”.

Dans ce documentaire, on découvrira comment Bankman-Fried, né dans une famille d’universitaires éminents ayant des relations politiques et Zhao, dont la famille a fui la Chine pour le Canada lorsqu’il avait 12 ans, en sont venus à être deux des figures les plus pertinentes de l’espace crypto-monnaie. De plus, le documentaire montrera comment leur relation alternait entre le statut d’alliés et celui de rivaux.