Les données on-chain montrent que Justin Sun contrôle pratiquement tous les stUSDT

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Les données on-chain montrent que Justin Sun contrôle pratiquement tous les stUSDT

Les promesses alléchantes de rendements offerts par le Staked Tether (stUSDT) en échange d’investissements dans des actifs réels et numériques cachent une réalité plus complexe. Il apparaît en effet que la quasi-totalité de ce produit est contrôlée par des portefeuilles et des entités liés à Justin Sun. 

Bien que stUSDT prétende être sous la gouvernance de la Real World Asset Decentralized Autonomous Organization (RWA DAO), des investigations approfondies n’ont pu mettre en évidence aucune structure de gouvernance décentralisée ou autonome associée à ce protocole.

De plus, malgré les affirmations de collaboration avec JustLend DAO, aucune trace concrète n’a été trouvée concernant le lancement de RWA DAO. Face à cette opacité, de nombreuses questions surgissent quant à la réelle nature des investissements réalisés par stUSDT.

Concentration du stUSDT sur Tron et Ethereum

Le stUSDT est disponible sur les blockchains Tron et Ethereum, et on constate une concentration significative des actifs sur ces deux réseaux.

Sur la blockchain Tron, près de 436 millions de stUSDT sont actuellement en circulation. Près de 92 % de ces tokens sont associés à Huobi. Le reste, représentant environ 7 % du total, est supposé être sous le contrôle de Justin Sun.

Le tableau de bord des actifs de Huobi indique que le stUSDT représente approximativement 13 % de la totalité des actifs détenus par l’échange. Ce chiffre dépasse considérablement la quantité de tethers non-stakés présents sur Huobi.

Inquiétudes liées à Huobi et à l’implication de Justin Sun

Pour le moment, environ 25 % du bitcoin détenu sur Huobi se présente sous la forme de WBTC sur Tron. Cependant, ce produit n’a fourni aucune information sur l’endroit où se trouve la garantie correspondante pour ce token.

En novembre, Huobi avait promis qu’en l’espace de 30 jours, elle commencerait à fournir des rapports de preuve de réserve avec un tiers. Jusqu’à présent, aucun tiers n’a confirmé ces soldes. De plus, le service client de Huobi a précédemment clarifié à Protos que 

“suite à la publication de l’annonce pertinente, nous avons pris contact avec un tiers, mais finalement, aucun tiers ne peut accomplir cette tâche. Donc, il n’y a pas de tiers impliqué.”

Il semblerait que Huobi soit possédée, au moins en partie, par Sun. Cela signifie qu’environ 99 % de l’offre totale sur Tron est contrôlée par Sun et des entités liées à Sun.

Le contrôle de stUSDT sur Ethereum

Sur la blockchain Ethereum, près de 72,5 millions de stUSDT sont actuellement en circulation. Environ 72 % de cette quantité est sous le contrôle d’une entité identifiée comme “Justin Sun 4” sur Etherscan. Le solde restant, à l’exception de quelques tokens, est détenu par une entité ayant des liens avec Binance et ayant participé à des opérations avec PancakeSwap et Aave.

Questions sur la transparence

Bien que ce projet se présente comme une DAO, aucune preuve concrète de son existence n’a été trouvée. De plus, il prétend investir dans des “actifs réels”, mais ne fournit aucune information sur ces actifs. En attendant, Sun et les entités associées contrôlent presque l’intégralité de l’approvisionnement de ce token. Concernant Huobi, la quantité de stUSDT dépasse largement celle du USDT.

Source : protos