dYdX, la plateforme d’échange de produits dérivés, se retire du marché canadien : explications

Pauline Eyebe
| 3 min de lecture
Source : Twitter/LaCryptoLycus

dYdX est une plateforme d’échange de crypto décentralisée qui est spécialisée dans les produits dérivés. Le 7 avril, dans un article de blog, la plateforme informé le public de son intention de mettre fin à ses activés au Canada dans les jours à venir.

Une fermeture progressive de la plateforme au Canada

Cette annonce intervient au moment où le gouvernement canadien a annoncé l’interdiction du trading des produits dérivés concernant les crypto-monnaies dans le pays. À cette occasion, la plateforme a annoncé que dans les sept jours à venir, les utilisateurs canadiens ne seront plus en mesure de trader convenablement sur la plateforme.

Après avoir annoncé son retrait sur le marché canadien, dYdX a annoncé la feuille de route pour les jours à venir. Cela commencera par la réduction progressive de ses prestations. 

Concrètement, la plateforme n’acceptera plus que les nouveaux utilisateurs canadiens s’inscrire sur dYdX. Ensuite, à partir du 14 avril, la majorité des utilisateurs canadiens de dYdX vont passer en mode “close-only”. Ce statut leur permettra uniquement d’effectuer les retraits de leurs fonds.

Dans un communiqué relatif à cette décision, dYdX a déclaré : 

“DYdX est déterminé à fournir une transparence relative aux décisions sur les produits ainsi qu’à la démocratisation de l’accès aux opportunités financières”.

De plus, la plateforme a ajouté

” Dans l’espoir que le climat réglementaire au Canada évolue au fil du temps et que nous soyons en mesure de poursuivre nos activités au Canada. “

Le Canada annonce des mesures restrictives à l’encontre des plateformes de crypto-monnaie

La décision intervient à la suite de l’annonce par les Autorités de régulations au Canada en valeurs mobilières de mesures de restriction supplémentaires relatives aux exigences d’enregistrement des plateformes de crypto-monnaies au Canada. 

Aux termes de ces règles, il est :

“Désormais interdit aux plateformes de faciliter la signature des contrats relatifs aux crypto-monnaies aux clients canadiens qui souhaitent procéder à l’achat et la vente de toute crypto-monnaie qui serait aussi une valeur mobilière et/ou un produit dérivé. “

En septembre 2022, de nombreux utilisateurs de dYdX et ceux de l’espace crypto ont critiqué le fait que la plateforme d’échange décentralisée offrait une promotion de 25 $ de bonus de dépôt pour la confirmation de l’identité de quiconque à l’aide d’une image de webcam en direct. 

La plateforme a plus tard mis fin au programme, en évoquant une “demande écrasante” et non certaines des préoccupations relatives à la vie privée mises en avant.

Suite à cette décision, de nombreux utilisateurs se sont plaints sur la toile.

 Pour de nombreux utilisateurs, la faute revient aux autorités de régulation canadiennes et non à la plateforme dYdX. En effet, sur Twitter, de nombreux adeptes de crypto-monnaies ont déploré la décision des autorités canadiennes.

Mais il faut rappeler que le Canada n’est pas le premier pays à interdire le trading des produits dérivés sur les crypto-monnaies. A titre d’exemple, les Etats-Unis ont depuis longtemps interdit ce type de trading. Par ailleurs, toute plateforme soupçonnée de proposer ce type de services aux citoyens américains est immédiatement sanctionnée.