19 Oct 2022 · 4 min read

Ecologie : le Bitcoin menacé plus que jamais par l’UE ?

Pour limiter la consommation de plus en plus croissante de l’électricité dans l’industrie cryptographique, l’Union européenne envisage de mettre sur pied un label d’efficacité énergétique. Ce label sera institué pour freiner les crypto-monnaies énergivores comme le Bitcoin.

L’UE veut encourager les cryptos respectueuses de l‘environnement

Le bras exécutif de l’Union européenne, la Commission européenne a entrepris de faire un travail profond avec des partenaires internationaux. Elle veut proposer un système de classement des protocoles cryptographiques en fonction de leur respect envers l’environnement.

Les protocoles fonctionnant sur la base des réseaux moins énergivores comme la preuve de participation seront avantagés par rapport à d’autres. La proposition de l’UE qui devrait intervenir dans les prochains jours aura un impact écologique positif.

Le projet va aussi cibler les mineurs et leur importante consommation d’énergie. Considérant la réduction de la disponibilité des ressources énergétiques en ce moment causée par le conflit entre l’Ukraine et la Russie, l’UE va encourager les pays à contrôler et à rationner la consommation d’énergie des mineurs.

La Commission européenne a avancé comme argument l’augmentation du nombre de crypto-monnaies. Plus les devises numériques sont intégrées à la vie courante, plus elles nécessiteront une forte consommation d’énergie.

Le bras exécutif de l’UE veut anticiper sur le développement des technologies blockchain. Etant donné que les crypto-monnaies évoluent rapidement, il faudrait orienter le secteur vers les protocoles les plus économes en énergie, c’est la mission que se donne la Commission européenne.

L’avenir du Bitcoin est incertain en Europe

Les pays de l’Union européenne représentent environ 10 % de l’utilisation de la preuve de travail dans la cryptographie. Il s’agit du protocole énergivore que les mineurs du Bitcoin utilisent pour émettre de nouvelles pièces.

Etant donné que l’UE veut rationnaliser l’utilisation de la consommation énergétique sur son territoire, cela aura forcément une incidence sur le réseau Bitcoin. En effet, cela pourrait se faire ressentir sur le plan mondial.

La décision qui avait au préalable été prise était d’interdire les crypto-monnaies utilisant le « proof of work » (preuve de travail) car c’est très énergivore. Mais ensuite, l’organisme a décidé d’exiger que les sociétés qui fournissent les crypto-monnaies devraient communiquer les chiffres de la consommation énergétique et de l’impact des devises numériques listées sur l’environnement.

Selon le système que l’UE veut mettre en place, les pays auront un rôle important à jouer. Ils devront arrêter d’offrir des allègements fiscaux aux mineurs des cryptos qui utilisent habituellement une consommation d’énergie importante dans leurs activités. En plus, ils auront la liberté de décider d’arrêter les activités minières lorsque leurs pays seront pénurie d’électricité.

Avec un fonctionnement pareil, l’UE espère pouvoir forcer la main aux projets de crypto-monnaies pour changer leur protocole de minage. Ethereum a procédé à une migration de son réseau vers la preuve de participation. Cela a réduit sa consommation d’énergie de 99,9 % par rapport à son protocole initial.

Investir sur un projet écologique rentable

Il est recommandé d’investir sur un projet durable qui lutte pour la préservation de l’environnement. De ce fait, non seulement le projet de l’UE ne vous sera pas préjudiciable, mais aussi votre investissement sera rentable.

IMPT est un projet crypto qui a pour but de permettre aux personnes et aux entreprises de générer des revenus en prenant soin de l’environnement. Grâce à cette crypto-monnaie, tout le monde peut prendre position sur les questions environnementales.

Sur sa plateforme, IMPT envisage de procéder à une répartition juste des crédits carbones. Donc, il y est possible d’acheter, vendre ou retirer des crédits carbones. Ceux qui retirent les crédits carbones sont encouragés par l’octroi de NFT car ils participent à la réduction de l’empreinte carbone.

En outre, IMPT.io va financer de nombreux projets écologiques à travers divers organismes partenaires au projet. Cela pourrait concerner la création d’espaces verts ou autres.