24 févr. 2022 · 7 min read

Entretien exclusif avec Pierre Noizat, co-fondateur de Paymium

Impossible d’évoquer l’écosystème Bitcoin français sans mentionner Pierre Noizat. Ingénieur de formation, il a en effet été parmi ceux qui ont vu très vite tout le potentiel du BTC. En 2011, seulement deux ans après la naissance du réseau Bitcoin, il co-fonde la société Paymium, un échange Bitcoin/euro pionnier qui sert aujourd'hui plus de 250 000 clients européens. 

La plateforme, enregistrée auprès de l'AMF (autorité de marché en France) en tant que Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN), offre par ailleurs une solution pour les commerçants souhaitant accepter les paiements en Bitcoin. Cryptonews s’est entretenu avec Pierre Noizat qui nous a notamment parlé de la nouvelle mouture de Paymium, mais aussi des CBDC et de la cagnotte en Bitcoin d’Ottawa. 


Cryptonews: Quand verra-t-on la nouvelle version de Paymium?
Pierre Noizat: Je ne peux pas annoncer de date précise pour le moment, mais ce qui est sûr, c’est que la nouvelle version sera lancée avant la fin de 2022.

Concrètement, qu’est-ce qui va changer? 
La nouvelle version va nous permettre de faire une mise à l’échelle. Grâce à la nouvelle mouture du site, nous nous préparons à accueillir encore plus de clients pour faire face à l’adoption de masse qui est en train de se produire. 

Quels sont les paramètres qui vous permettent d’affirmer ça?
Parmi les paramètres qui vont dans ce sens, il y a le volume d’échange sur la paire Bitcoin/euro qui double chaque année sur Paymium. Pour vous donner un ordre d’idée, il était de 60 millions d’euros en 2020 et de 120 millions d’euros en 2021 et on constate même que le phénomène est en train de s’accélérer. Par ailleurs, la création monétaire massive à laquelle on a assisté ces deux dernières années, la détérioration des monnaies fiduciaires en général, l’inflation et le fait que de nombreuses entreprises intègrent désormais le Bitcoin à leur trésorerie sont autant de signes qui indiquent que nous sommes à l’aube d’une adoption de masse. En tout cas, on sera prêts à répondre à la demande. 

Quelles nouveautés pour les prochains mois? 
Au cours des prochains mois de 2022 nous allons ajouter l’Ether, quelques jetons ERC20 et des NFT car nous voulons pouvoir répondre à une demande de plus en plus large et aux besoins du grand public. C’est la raison pour laquelle nous avons fusionné notre plateforme Blockchain.io avec Paymium.

L'application mobile de Paymium


Quel regard portez-vous à ce qui passe du côté d’Ottawa et à ce mouvement initié par des bitcoiners qui ont décidé de récolter des fonds en Bitcoin pour répondre à la suspension de la cagnotte de GoFundMe. 
C’est très intéressant ce qui se passe là-bas et cela démontre parfaitement le caractère inconfiscable et incensurable du Bitcoin, ce qui n’est pas le cas avec les cryptos qui sont pré-minées par exemple. On peut en effet très facilement cibler leurs fondateurs et les contraindre. C’est en ça que Bitcoin a un rôle à jouer dans cette protestation, mais plus largement dans toutes les protestations qui risquent de se faire censurer. 

Les monnaies de banque centrales (CBDC) seront-elles dans une forme de guerre contre le Bitcoin?
Je ne dirais pas qu’il s’agit d’une guerre, mais plutôt de deux visions qui s’opposent. Bitcoin est une forme de liberté qui encourage la responsabilité individuelle quand le monopole des banques centrales est une forme de collectivisme imposé à l’individu. 

Comment voyez-vous l’avenir du système monétaire à l’heure du Bitcoin? 
Je pense que nous allons voir apparaître de plus en plus de ponts entre les différents réseaux, entre les banques traditionnelles et les entreprises cryptos. C’est le fameux Internet of Money dont parle Andreas Antonopoulos dans ses livres. Il y aura selon moi une forme d’hybridation et on assistera à l’émergence d’un écosystème complexe au sein duquel il on trouvera des néo-banques, des échanges cryptos qui seront des formes de hub et plusieurs cryptomonnaies qui coexisteront, chacune ayant leur raison d’être. C’est plus compliqué pour les banques de s’adapter car ce sont d’énormes paquebots difficiles à manoeuvrer qui sont par ailleurs très formatés, mais le rapprochement des deux univers est inéluctable.

Vous parlez souvent dans vos interviews de pluralisme monétaire, c’est quoi exactement?
C’est tout simplement la possibilité d’avoir le choix. Actuellement, nous sommes dans un monde où l'utilisation d'une monnaie centralisée comme l’euro est imposée. J’aimerais que les gens puissent choisir la monnaie qu’ils souhaitent utiliser. 
 

Pierre Noizat / Photo: Paymium


En 2021, Paymium est devenu Prestataire de services sur actifs numériques (PSAN), ça a changé quoi concrètement?
Honnêtement…. pas grand chose dans la mesure où nous étions déjà depuis longtemps très en règle, nous n’avons pas eu à faire beaucoup de changements. Disons que l'enregistrement PSAN, c’est pratique d’une part pour avoir une certaine tranquillité d’esprit vis-à-vis du régulateur et d’autre part pour offrir un label qui rassure nos clients et nos partenaires d’affaires. 

C’est compliqué d’être une société crypto en France?
Cela reste compliqué en effet car on a en France une élite, des dirigeants qui sortent de l’ENA par exemple, qui ont fait de grandes études de lettres, de droit, mais qui ne sont pas des scientifiques et qui ont donc beaucoup de mal avec la transition numérique. D’autre part, les banques françaises sont très frileuses, elles déconseillent d’investir dans le Bitcoin contrairement aux banques lituaniennes par exemple.

Que pensez-vous des prédictions de prix du Bitcoin?
Je trouve qu’il y a trop de paramètres pour espérer obtenir des prédictions très fiables. En revanche, si on prend des critères macroéconomiques comme l’adoption du Bitcoin qui progresse ainsi que sa techno, si on tient compte de la création monétaire massive, alors oui on peut prédire une tendance haussière sur le moyen terme. 

Qu’est-ce qui vous allume le matin quand vous vous levez?
Faciliter l’adoption du Bitcoin, le rendre accessible au plus grand nombre. La pédagogie fait partie de notre démarche depuis plus de 10 ans et on va continuer sur notre site à proposer du contenu allant dans ce sens. 

Découvrez la plateforme Paymium
_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115