Accueil ExclusifOpinions

Et si mon portefeuille générait une adresse Bitcoin existante ?

Par Coinhouse
Et si mon portefeuille générait une adresse Bitcoin existante ? 0001

Photo: Flickr / Marco Verch

Et si mon portefeuille générait une adresse Bitcoin existante ?

Afin d’utiliser le réseau Bitcoin, un portefeuille est nécessaire. Il peut prendre la forme d’une application sur ordinateur ou téléphone, ou bien celle d’un portefeuille matériel tel que le Ledger Wallet Nano S. De par la nature décentralisée du réseau Bitcoin, ou de la plupart des cryptomonnaies, les adresses qui contrôlent les fonds ne sont enregistrées nulle part: vous ne pouvez pas enregistrer une adresse comme vous appartenant en propre auprès d’un organisme ou d’une banque quelconque.

Comment font donc les portefeuilles pour déterminer qu’une adresse vous appartient ?

Ils les tirent tout simplement au hasard. Ceci veut dire, bien entendu, que deux portefeuilles Bitcoin différents pourraient en théorie générer la même adresse, et que les deux propriétaires pourraient alors dépenser les mêmes fonds. Choquant ? Oui, mais l’on vous dira qu’un tel événement a peu de chances d’arriver. Voyons ensemble la probabilité qu’un tel événement a de se produire.

Le nombre total d’adresses Bitcoin possibles est de 2^160. En effectuant des calculs statistiques, il est possible de déterminer la probabilité qu’ont deux portefeuilles de générer aléatoirement la même adresse. Pour connaître les détails mathématiques, merci de vous reporter à cet article.

La conclusion qu’on peut en tirer est la suivante: la probabilité d’avoir 99,9999% de chances d’avoir une collision d’adresses, c’est-à-dire que votre portefeuille génère au hasard la même adresse qu’un autre, est de une sur 6,35.10^24. Mais un chiffre aussi grand est relativement difficile à conceptualiser.

Et si mon portefeuille générait une adresse Bitcoin existante ? 101

A quoi cela correspond ?

Essayons de nous rendre compte de la taille d’un tel chiffre par le biais d’une analogie. Imaginons que vous disposiez d’un ordinateur capable de générer 400 000 adresses Bitcoin par seconde, ce qui requiert déjà une puissance de calcul non négligeable.

Lancez l’ordinateur, et allez vous promener.Faites par exemple le tour complet de la France (6397 km), en marchant à un rythme normal de 4 km/h. Une fois que vous aurez fini votre promenade, dites bonjour à une personne au hasard, et recommencez votre promenade. Une fois que vous aurez dit bonjour aux 66 millions d’habitants, en ayant à chaque fois refait le tour de la France, visitez l’une des 36000 communes françaises.

Recommencez maintenant vos tours de France, vos salutations à chaque habitant, et lorsque vous aurez fini de visiter l’intégralité de toutes les communes françaises, vous aurez en toute probabilité généré une collision d’adresse Bitcoin avec votre ordinateur.

L’ordinateur en question aurait alors besoin de 10 millions de millions de disques durs pour stocker une telle quantité de données. Malheureusement, mauvaise nouvelle: rien ne garantit que l’adresse sur laquelle vous aurez généré une collision contient des bitcoins: à l’heure actuelle, seulement 10 millions d’adresses ont été utilisées sur le réseau.

La probabilité de générer une collision sur une adresse contenant des bitcoins est donc beaucoup plus faible, et il est fortement probable que la Terre aura disparu bien avant que vous ayez fini vos tours de France.

En Conclusion : Ne pas s’inquiéter

Tout ceci pour dire qu’il ne faut pas s’inquiéter de la possibilité qu’une collision d’adresses soit générée par deux portefeuilles différents. Le créateur du réseau Bitcoin a mis en place un système particulièrement bien adapté, qui par le biais de la décentralisation assure que tout un chacun a la possibilité d’utiliser le réseau sans devoir enregistrer les adresses de son portefeuille auprès de qui que ce soit, et ce sans craindre que deux personnes puissent jamais utiliser la même adresse.

Cet article vous est présenté par l’équipe de Coinhouse.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles