15 Sep 2022 · 3 min read

Ethereum finalise sa mise à jour et passe à la preuve d’enjeu

 

 

La grande transition d'Ethereum est enfin là ! Le défi n’aura pas été facile pour celle qui se présente aujourd’hui comme la deuxième plus importante crypto-monnaie sur le marché. Toutefois, la fusion du réseau Ethereum est une opportunité pour les investisseurs du fait de son impact écologique, mais aussi financier. Ainsi, à quoi faut-il réellement s’attendre ? Quels sont les enjeux ?

The Merge est un évènement très attendu dans la communauté des crypto-monnaies. C’est un basculement majeur d’un protocole d’Ethereum basé sur la preuve de travail à un protocole basé sur la preuve d’enjeu.

The Merge Ethereum : de quoi s’agit-il réellement ?

Certains analystes parlent d’un « changement du moteur d’un avion en plein vol ». The merge ou la fusion est le passage d’Ethereum d’un protocole de preuve du travail à un protocole de preuve d’enjeu. Vitalik Buterin a annoncé ce basculement comme étant celui qui permettra de mieux mettre en avant les smart contracts.

L’Ether est la crypto monnaie la plus utilisée dans les NFT car la majorité de ces projets sont adossé sur la blockchain Ethereum. C’est la raison pour laquelle les investisseurs redoutent un méga bug semblable à celui des années 2000 quand le nouveau protocole sera effectif.

La fusion s'est bien déroulée

C'est ce 15 septembre en matinée que la fusion a été enclenchée. Pendant 13 minutes stressantes, plus de 40 000 téléspectateurs ont assisté à l'événement de l'année dans l'univers de la crypto via la fondation Ethereum.  Vitalik Buterin s'est dit satisfait de cette transition réussie. 

Ce projet marque l'aboutissement de plusieurs mois de travail intenses. Il a connu quelques retards ponctuels qui ont contribué à repousser l'échéance finale. L'équipe de développement en a profité pour peaufiner davantage le mécanisme de transition. Le passage au PoS va aussi donner l'occasion au fondateur d'Ethereum de partager le résultat de ses recherches de plusieurs années avec le public. À cet effet, un livre est prévu un peu plus tard.

Un changement pour faire taire les critiques

Ethereum a souvent été taxé de ne pas assez se soucier de l'avenir de la planète. Le consensus de preuve du travail (PoW) fonctionnait grâce à l'activité des mineurs qui ne limitait pas leur consommation d'énergie. Désormais, les critiques sur ce point vont disparaître car le consensus de Proof of Stake (PoS) va réduire de manière considérable la consommation d'énergie à hauteur de 99,95 %. 

Cette transition est saluée par les leaders d'opinion de lutte contre le changement climatique. Lia Holland, directrice des campagnes et des communications de Fight for the Future a noté que la transition d'Ethereum est une "action réelle de l'une des plus grandes chaînes pour réduire sa consommation d'énergie". 

De son côté, le responsable du développement de la plateforme chez Likvidi, Juunu Salovaara, pense qu'on peut désormais associer Ethereum à "d'autres protocoles considérés comme durables tels que Tezos, Solana et Algorand". Il a ajouté que les projets blockchain qui voudraient se faire abriter gagneraient à choisir Ethereum car ça reste le deuxième plus grand réseau dans le monde. 

Par ailleurs, il faut ajouter que le passage au PoS aura pour conséquence de baisser les nouvelles émissions d'ETH d'environ 90%. En effet, le nombre de jetons extrait par jour sera de 1 600 au lieu 13 000 avec l'ancien protocole.