Accueil ExclusifArticles

Exclusif: le ministre de Gibraltar s’exprime sur les régulations et le Brexit

Par Linas Kmieliauskas
Exclusif: le ministre de Gibraltar s’exprime sur les régulations et le Brexit 101
Albert Isola. Source: Switch!

Gibraltar, un territoire d'outre-mer britannique au sud de la côte espagnole, estime qu’une nouvelle législation sera effective au cours du mois concernant l’émission de tokens sur le territoire de Gibraltar, selon les propos de Albert Isola, ministre des services financiers et du gaming, lors d’une entrevue avec Cryptonews.com.

« Plusieurs risques sont inhérents, mais c’est une bonne façon de lever des fonds pour des start-ups », le ministre a déclaré.

Selon lui, ce type de régulation augmentera la confiance des investisseurs car les choses seront faites proprement.

« Nous pensons que les entreprises qui sont bien dirigées, qui prennent des mesures de sécurité, qui ont du capital et un business plan, auront beaucoup plus de chances de succès », selon Isola.

Gibraltar a déjà reçu 38 demandes de compagnies qui souhaitent opérer sur le territoire, et le ministre estime qu'environ 35 à 38 compagnies sont dans le processus de préparation de dépôts d’applications pour leurs licences.

Isola a listé quelques plateformes de trading crypto telles que eToro, Huobi, et Coinfloor parmi celles intéressées à prendre de l’expansion à Gibraltar.

« Nous cherchons des compagnies qui sont sérieuses concernant la régulation, toutes les compagnies qui viennent à Gibraltar veulent être régulées », a dit le ministre.

En parlant du Brexit, il a déclaré, « Nous ne pensons pas que le Brexit aura un impact sur la blockchain ou sur ce que nous faisons. Notre régulation est encore plus stricte que ce que les états européens feront de leurs côtés ».

____

Regardez l’interview (en anglais) pour entendre les réponses du ministre plus en détails, notamment sur sa vision des ICO, sur les risques des investissements cryptos, et sur la compétition avec les autres marchés. Il partage aussi ses expériences personnelles avec les cryptomonnaies.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles