FTX a acheté un yacht de 2.5 millions de dollars au co-PDG d’Alameda

Thomas Julia
| 3 min de lecture

Même s’ils ont préalablement déclaré ne pouvoir présenter “aucune garantie quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité absolue des informations”, voilà des révélations de la part des créanciers de FTX qui devraient faire grand bruit, et acculer un peu plus la société dans les cordes. Ils ont divulgué une série de relevés financiers portant sur des transactions faites au profit des dirigeants de l’entreprise peu de temps avant l’effondrement de la principale bourse de cryptos en novembre 2022. Des relevés oú apparaît notamment l’achat d’un yacht pour l’ancien co-PDG d’Alameda Analysis, Sam Trabucco…. 

Le yacht de la colère 

L’onde de choc suite à la faillite de FTX, à l’automne 2022, n’a pas fini de secouer le monde de la crypto. C’est qu’elle a provoqué le gel de 8 milliards de dollars d’actifs et mis en suspens les fonds de plus de 9 millions d’utilisateurs. Depuis, tous les créanciers se démènent pour récupérer une partie de leurs avoirs. C’est dans ce cadre, et certainement pour mettre un peu la pression, que certains d’entre eux ont participé à la divulgation de ces documents. 

Ces derniers dévoilent qu’en mars 2022, une somme de 2,51 millions de dollars a été transférée de la société à American Yacht Group, au profit de l’ancien co-PDG d’Alameda Analysis, Sam Trabucco, pour l’achat d’un bateau de luxe privé. Un symbole de l’amateurisme et du manque de rigueur des dirigeants de FTX dans la gestion des fonds de la société. De plus, l’information a été confirmée par l’intéressé lui-même. En août 2022, Trabucco a annoncé posséder un navire tout en informant ses followers sur X (anciennement Twitter) de sa démission.  Caroline Ellison, co-présidente d’Alameda à l’époque et témoin clé dans le procès contre Sam Bankman-Fried, lui a alors souhaité de “passer un bon moment sur son bateau”.

Le rapport note enfin que toutes les transactions n’ont pas pu être retracées.”Les réponses à cette question n’incluent pas actuellement tous les transferts de crypto-monnaie, d’autres actifs numériques ou d’autres actifs”, indique-t-il. 

L’achat des actions Robinhood mis en lumière 

Point un brin plus professionnel, les relevés financiers mettent également en évidence l’achat d’actions Robinhood par Bankman-Fried et le cofondateur de FTX, Gary Wang, en avril 2022, pour un montant d’environ 35 millions de dollars. Un achat qui a été réalisé à travers la société Emergent Fidelity Technologies, une filiale de FTX. On apprendra plus tard que cette entreprise détenait plus de 605 millions de dollars d’actions Robinhood. Des actifs qui ont été saisies par la justice américaine en janvier 2023. Ces actions viennent d’ailleurs d’être rachetées par Robinhood à l’US Marshal Service, organisation qui gère les saisies effectuées par la justice américaine. 

Il semble que la faillite de FTX soit bien trop importante pour que les créanciers passent l’éponge. Au contraire, une bataille pour récupérer le maximum de cash semble avoir été lancée. Pour SBF, qui attend derrière les barreaux l’ouverture de son premier procès le mois prochain, l’avenir s’annonce en tout cas bien morose. 

Sources: Cointelegraph, Cryptonewsbtc, Bitcoininsider