Guerre en Ukraine : un tournant pour l'écosystème crypto

Sans surprise, au-delà des offensives financières, terrestres et aériennes, la guerre en Ukraine se joue également sur le front cyber. Mais pour la première fois de l’Histoire, le conflit est également crypto-financier. Une dimension nouvelle qui rebat les cartes et oblige l’écosystème crypto à prendre position.

Source : Adobe

Quand la cyberguerre devient crypto-financière

« Ethereum est neutre ; pas moi » : les mots de Vitalik Buterin, fondateur d’Ethereum, sont sans appel et illustrent combien la guerre en Ukraine fait réagir l’écosystème crypto.

Et pour cause, hasard du calendrier, le 17 février dernier, l’Ukraine donnait un statut légal à Bitcoin et aux autres cryptomonnaies. Quelques jours après, la Russie lançait son offensive militaire. Et le Gouvernement Ukrainien ouvrait des portemonnaies électroniques (wallets) pour financer l’effort de guerre. Près de 40 millions de dollars ont déjà été envoyés ainsi au gouvernement ukrainien. Et plus de 50 millions en tout à travers des initiatives menées par différentes ONG.

Pour continuer à motiver l’écosystème crypto, le Gouvernement ukrainien a annoncé que les donateurs recevraient en contrepartie des « tokens » en guise de remerciement. Ceux-ci (probablement des NFTs) constitueront une source de revenus complémentaires pour l’Ukraine qui touchera des pourcentages à chaque revente de ces jetons. 

Quand les crypto-actifs deviennent des armes de guerre

Les actifs digitaux ne sont pas une mode, une lubie ou un gadget. En tant de guerre ou de crise, ils constituent une arme aussi importante que les monnaies. L’exemple vénézuélien avait déjà laissé entrevoir les possibles. Le conflit en Ukraine va encore plus loin en démontrant les possibles en matière d’envois de dons. Mais également de valeurs refuges.

Car ces derniers jours, alors que les sanctions économiques européennes contre la Russie faisaient crasher la Rouble de 30%, Bitcoin connaissait une hausse de plus de 15% de sa valeur. Et naturellement, les oligarques clefs du pays ainsi que les proches du Gouvernement russe avaient prévu – au moins pour certain – la situation. Et donc protégé leurs avoirs en misant sur des crypto-monnaies volatiles ou stables.

Après le système SWIFT

Déconnectée du système Swift, la Russie pourrait-elle pour autant chercher à briser l’embargo européen en faisant le pari des crypto-monnaies ? En réalité, -l’option semble délicate puisque la blockchain implique de la transparence sur les transactions…ce qui semble peu souhaitable au regard du contexte. 

Par contre, les « exchanges » se retrouvent au premier plan. Ces acteurs ultra-puissants de la crypto-économie qui peuvent décider de bloquer ou non des transactions, qui peuvent décider ou non de geler des portefeuilles électroniques, se retrouvent en effet à la croisée des chemins.

Car en ne gelant pas les avoirs russes en crypto-actifs, les exchanges participent au système de guerre de la Russie ce qui les amènera à devoir répondre de leur responsabilité. Mais en acceptant de le faire, les plateformes renieraient leur identité et leur raison d’être favorisant leur disparition et l’émergence à leur place de structures décentralisés…qui les remplaceraient en lieu et place, sans pouvoir être gelés. Le dilemme est donc immense : favoriser les exchanges centralisés permettrait de garder le contrôle…reste à trouver un compromis pour éviter de franchir le Rubicon de la décentralisation totale et donc de la perte de contrôle totale des acteurs centralisés, ce qu’aurait sans nul doute défendu Satoshi Nakamoto.

Cet article appartient à la section "Opinions". Les propos de l'auteur ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Cryptonews. 
_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115