Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

Hasheur l'incontournable YouTuber

Hasheur l'incontournable YouTuber 0001

Photo: Owen "Hasheur" Simonin

Comptant plus de 83 000 abonnés sur sa chaîne, Owen « Hasheur » Simonin est le YouTuber français le plus influent de la cryptosphère. Également fondateur et CEO de Just Mining, Owen a accepté de se prêter au jeu des questions et réponses pour Cryptonews.

Depuis quand êtes-vous YouTubeur?
Cela fait un peu plus de deux ans, fin 2016 pour mes premières vidéos sur youtube.

Que faisiez-vous avant de lancer votre chaîne, quel est votre background?
J’étais étudiant à l’EDHEC Business School, j’avais certains projets sur le Web et je travaillais en affiliation avec des sociétés de Poker en ligne et de Paris Sportif. J’investissais déjà dans la crypto depuis quelques années en nom propre et je gérais une petite ferme de minage.

Parlez-nous de Just-Mining. C’est quoi cette entreprise, quels services proposez-vous?
Notre entreprise Just-Mining est l’une de mes plus grosses structures. Nous avons lancé toutes sortes d’investissements de mining «clé en main» ainsi que notre propre mineur les «BOBs», avec une optimisation et un software de gestion intuitif permettant à tous, même les plus débutants, d’investir dans le domaine de la sécurisation des cryptomonnaies. Notre prochain produit qui sera sur les devants de la scène d’ici fin septembre sera les Masternodes. Nous travaillons également avec des entreprises telles que Barrage hydroélectrique, parc Éolien, et panneaux solaires. Puis, nous proposons un service d’hébergement pour tous les propriétaires de machines de mining qui n’ont pas l’environnement nécessaire pour faire fonctionner les machines chez eux.

Vous serez à Las Vegas en 2019 afin de participer au CES (Salon de l’innovation technologique). C’est quoi l’enjeu d’un tel événement international pour vous?
Pour une startup, c’est une visibilité maximale. L’enjeu est donc de faire connaitre nos solutions aux plus grands nombres. C’est important pour notre notoriété, mais aussi pour enrichir notre réseau. Presque 60% de nos ventes s’adressent directement au B2C, le plus grand salon technologique du monde est donc l’une des meilleures façons pour nous de rencontrer directement nos clients de demain. Nos solutions sont présentes dans plus de 96 pays, et c’est l’international que nous développons aujourd’hui.

En décembre 2017, vous avez fait une vidéo sur un voyage à New York où le but était de payer uniquement en Bitcoin pendant 24h et ce n’était pas tout le temps évident de le faire. Selon vous, cela prendra combien de temps avant que l’on puisse payer plus facilement avec des Bitcoins ou des cryptomonnaies ?
Ce n’est pas facile à dire, et en effet, quand tous les commerçants proposeront ces moyens de paiements, de plus en plus de gens les utiliseront. De la même façon, quand les gens demanderont ce genre de moyens de paiements, les commerçants s’équiperont à leurs tours. La démocratisation de cette technologie, c’est une boule de neige, qui ne va que dans une seule direction. Peut-être deux ans ? Peut-être cinq ? Ou encore dix. Mais je pense que cette décennie sera celle de la blockchain. Les gens qui s’intéressent réellement aux cryptomonnaies ne s’y désintéressent jamais. Donc jour après jour, nous nous rapprochons du moment où il sera normal et surtout habituel de payer avec ses cryptomonnaies.

Quel est selon vous le plus gros mythe ou les principales idées reçues sur le Bitcoin et les cryptomonnaies ?
-Le Bitcoin finance la drogue. Pas plus que nos euros ou nos dollars.
-La cryptomonnaie et sa technologie, n’ont aucune valeur, ce n’est basé sur rien. Les solutions que cet outil apporte sont sans limites, même s’il manque encore certaines applications.
Casser ces deux idées reçues serait déjà une belle avancée.

Mises à part les cryptomonnaies, quelles sont selon vous les premières applications concrètes de la blockchain qui vont se retrouver dans notre quotidien ?
Il y en a déjà, pour les assurances, les échanges, et même pour suivre ses produits frais dans les grandes surfaces ! Des applications sont déjà présentes partout autour de nous, mais nous ne les voyons pas forcément. À terme je pense que cela ne remplacera pas forcément, mais fera évoluer certains métiers : comme les notaires, métiers du droit, financement, etc…

Si vous aviez Satoshi en face de vous, vous lui diriez quoi?
Êtes-vous satisfait de ce que le bitcoin et la blockchain sont devenus ? Très clairement, j’aimerais bien avoir son retour sur ce qu’est devenu la blockchain aujourd’hui et quelles seraient ses solutions au sujet des problèmes du moment : scalabilité, surconsommations énergétiques, etc..

Merci Owen, et bonne chance à Las Vegas!

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles