Hausse du BTC, consultation sur la DeFi, fonds Templeton et NFT sur Sotheby’s : l’analyse crypto d’eToro

Ce texte est signé Simon Peters, analyste de marchés chez eToro.

Le Bitcoin est en hausse depuis quatre mois


Bien qu’il ait baissé par rapport à son récent sommet de plus de 30 000 dollars, le Bitcoin est d’une certaine manière en train de gagner du terrain sur une période plus longue. La crypto-monnaie a progressé pendant quatre mois consécutifs, ce qui est généralement considéré comme une tendance positive dans un cycle haussier. 

La hausse du Bitcoin a pris un nouvel aspect en 2023. Contrairement à l’année dernière, où la crypto-monnaie a subi des pertes parallèlement aux inquiétudes économiques et aux reculs généraux des marchés d’investissement, le BTC est devenu une sorte de point de ralliement pour les investisseurs et semble être à la hauteur de son caractère d'”or numérique” à l’heure actuelle. 

La semaine dernière, il a commencé la semaine autour de 27 000 dollars et a atteint 29 500 dollars au cours de la semaine. Il s’est toutefois replié au cours du week-end et se situe actuellement aux alentours de 27 700 dollars. Il reste encore un long chemin à parcourir avant de penser à un nouveau sommet historique (ATH), mais il montre une résilience des prix là où il n’y en avait pas l’année dernière. 

L’Ether a connu un cycle hebdomadaire similaire, commençant autour de 1 800 $ avant de remonter à 1 950 $. Le week-end a été marqué par des ventes massives qui l’ont ramené aux alentours de 1 800 dollars, prix auquel il s’échange ce matin. 

HMRC lance discrètement une consultation sur la DeFi

L’autorité fiscale britannique a discrètement lancé une consultation sur les services de la DeFi et du staking afin de modifier le traitement fiscal du secteur. La consultation vise à mieux aligner le traitement fiscal des prêts DeFi et du staking tout en réduisant la “charge” administrative pour les utilisateurs.

Une plus grande clarté réglementaire devrait être la bienvenue pour la communauté crypto du Royaume-Uni. Nous sommes dans une sorte de course aux armements pour clarifier les règles entre les différentes juridictions. L’UE est très en avance à cet égard avec MiCa, mais le Royaume-Uni semble vouloir rattraper son retard.

En fin de compte, une réglementation bien conçue est essentielle pour protéger les acteurs du marché, qu’il s’agisse des innovateurs ou des utilisateurs. S’il est important que les autorités de régulation ne fassent pas preuve d’une grande sévérité, il est également essentiel que le secteur joue un rôle actif dans l’élaboration de nouvelles règles afin de créer le cadre le plus accommodant possible pour renforcer la protection des consommateurs, créer des conditions de concurrence équitables tout en fournissant des orientations claires et décisives de la part des régulateurs.

Franklin Templeton lance un fonds monétaire numérique


Le marché des actifs numériques TradFi devient rapidement l’un des domaines de croissance les plus intéressants pour les crypto-monnaies en 2023. Franklin Templeton a annoncé le lancement d’un fonds monétaire en chaîne via Polygon

L’intérêt est que les investisseurs peuvent désormais accéder à des instruments financiers “traditionnels” tels que les fonds de marché, tout en étant en mesure d’acquérir et de détenir les jetons de ces actifs dans leurs propres portefeuilles. L’offre de Franklin Templeton porte sur environ 270 millions de dollars d’actifs et traitera la propriété et les transactions sur la blockchain Polygon. 

Les grandes institutions financières flirtent avec la technologie depuis un certain temps déjà, mais il semblerait que nombre d’entre elles se lancent maintenant dans l’offre aux investisseurs. Même si chaque jeton aura son propre cas d’investissement et ses propres actifs, le mouvement de numérisation et de mise en chaîne des services financiers est bel et bien en marche. 

Sotheby’s lance la place de marché NFT


La grande maison de vente aux enchères Sotheby’s a lancé sa place de marché secondaire NFT, appelée “Sotheby’s Metaverse”. Les collectionneurs pourront utiliser cette plateforme pour acheter, vendre et échanger des objets de collection numériques

Bien que la société soit loin d’être la première à offrir un tel service, elle est peut-être la plus riche en histoire et la plus ancienne. Il sera intéressant de voir si l’expérience à l’ancienne du commissaire-priseur se confirme dans la qualité du service qu’il offre à ses clients.

Le nom à lui seul pourrait suffire à attirer des œuvres d’art de grande valeur, en particulier celles d’artistes qui n’ont pas encore numérisé d’œuvres d’art réelles de grande valeur. Bien entendu, la technologie NFT va bien au-delà de la garde d’œuvres d’art numériques, avec des cas d’utilisation de la propriété pour toute une série d’actifs différents qui manquent de fongibilité, des actions aux obligations et même à la propriété.