. 3 min read

Hong Kong va autoriser les investisseurs particuliers à accéder aux plateformes d’échange crypto

Source : Unknown Wong / Unsplash

Dans une annonce datant du mardi 23 mai, la Securities and Futures Commission de Hong Kong (SFC) a déclaré qu’elle permettrait très prochainement aux plateformes d’échange agréées de proposer leurs services crypto aux investisseurs particuliers.

Pour cela, les différents opérateurs d’actifs virtuels désireux de conformer aux lignes directives mises en place par la SFC sont vivement encouragés à faire la demande d’une licence. À noter que jusqu’à présent, les investisseurs du pays avec un portefeuille inférieur à 8 millions de dollars de Hong Kong (soit l’équivalent d’environ 1 million de dollars) n’avaient tout simplement pas la possibilité d’accéder de manière légale aux plateformes d’échange crypto. 

Hong Kong : une ouverture sur le secteur crypto programmée pour le début de l’été 2023

Les directives pour les plateformes d’échange intégreront notamment des exigences en matière de sécurité à propos de la gestion des portefeuilles crypto ainsi que des normes spécifiques concernant la cybersécurité.

Sur le plan pratique, la Securities and Futures Commission mettra en oeuvre un certain nombre de mesures qui garantiront une protection adéquate des investisseurs par le biais de critères d’admission pour les plateformes.

Julia Leung, la directrice générale de la SFC, a précisé qu’il était essentiel de définir clairement les attentes de l’autorité de régulation en vue de créer un environnement de développement à la fois responsable et innovant. La directrice poursuit et souligne :

« Le cadre réglementaire en matière d’actifs virtuels de Hong Kong obéit à un principe simple : les mêmes activités, les mêmes risques et les mêmes règles. Ce cadre législatif vise avant tout à assurer une protection solide aux investisseurs et à aider ces derniers à gérer les risques potentiels. »

Alors que les lignes directrices entreront en vigueur en juin 2023, la SFC n’a pour le moment pas encore approuvé de plateforme de trading d’actifs virtuels pouvant fournir des services crypto à destination des investisseurs particuliers.

À noter que selon l’annonce du 23 mai, la Securities and Futures Commission de Hong Kong a déjà reçu 152 demandes de la part des entreprises du secteur, et celles-ci sont actuellement en train d’être étudiées attentivement par l’autorité de régulation.

Source : Securities and Futures Commission

De manière additionnelle, la SFC a indiqué que la plupart des plateformes d’échange d’actifs virtuels accessibles au public ne sont pas correctement réglementées. Un changement majeur des habitudes des investisseurs particuliers est donc à prévoir pour la période à venir.

Le rapport précise aussi que les différents acteurs financiers qui ne souhaitent pas se conformer aux nouvelles directives qui seront prochainement mises en place doivent anticiper un arrêt total de leurs activités commerciales sur le territoire de Hong Kong, et cela dans les plus bref délais.

Si vous désirez en savoir plus sur les régulations et le secteur crypto à Hong Kong, n’hésitez pas à consulter nos précédents articles sur le sujet :