Accueil ExclusifArticles

Comment le Bitcoin Cash, la quatrième cryptomonnaie, sera-t-il affecté par le halving?

Par Simon Chandler
  • "L'impact du halving du BCH risque d'être neutralisé par les querelles intestines sur la question de la taxe sur les mineurs".
  • "Le taux de hachage de BCH sera également réduit de moitié"
Comment le Bitcoin Cash, la quatrième cryptomonnaie, sera-t-il affecté par le halving? 101
Source: iStock/Photology1971

Bitcoin Cash (BCH), le quatrième plus grand réseau crypto par capitalisation boursière, va connaître un halving en avril. Cela signifie que, prenant exemple sur son grand frère, la devise digitale dérivée du Bitcoin (BTC)va réduire de 50% les récompenses qu'elle distribue aux mineurs pour les blocs qu'ils minent, de 12,5 BCH (4 073 USD) à 6,25 BCH.

Si, comme le prédisent divers acteurs du secteur, le halving de Bitcoin Cash pourrait ne pas avoir tant d'effet sur son prix, il est toutefois probable que le taux de hachage (ou puissance de calcul du réseau) de la devise digitale soit affecté par la perspective que son propre halving aura lieu avant le halving du Bitcoin. En parallèle, le conflit en cours sur une éventuelle "taxe sur les mineurs" pour financer le développement du réseau pourrait amplifier l'impact économique à long terme du halving en question.

“Les marchés sont stupides”

Les marchés ont-ils, ou non, déjà intégré dans leurs cours le halving du Bitcoin Cash ?

Le développeur Bitcoin Cash, Jonathan Toomim, confie à Cryptonews.com que prédire l'évolution probable des prix de la devise digitale est vain.

"Si les marchés étaient rationnels, ils auraient déjà intégré le halving dans le prix du BTC", dit-il. "Mais les marchés sont stupides, réactionnaires et fantasques, et je n'ai pas la moindre idée de ce qu'ils feront".

Même en supposant la rationalité des marchés,Simon Dingle, analyste crypto et auteur de "In Math We Trust", reste fortement sceptique au sujet du prétendu bénéfice que le halving du Bitcoin Cash aurait sur son prix.

"La diminution de l'offre n'a un impact significatif que s'il existe une demande durable ou croissante pour cet actif, et je ne vois pas comment le BCH pourrait réunir ces deux conditions", affirme M. Dingle.

Dans un courriel adressé à Cryptonews.com, Dingle décrit Bitcoin Cash comme "une expérience intéressante mais par ailleurs assez obscure de passage à l'échelle de blockchain et qui n'a d'ailleurs pas encore fait ses preuves. Il serait intéressant de découvrir qu'un protocole lourd est le meilleur moyen de passer une cryptomonnaie à l'échelle. Mais en attendant, tout ce que nous savons de la théorie des réseaux suggère que cela ne fonctionnera tout simplement pas".

“Scission imminente”

D'autres experts soupçonnent que le halving aura un effet positif à court terme sur le prix du Bitcoin Cash. Mais en même temps, ils craignent que les récentes dissensions au sujet d'une proposition de taxation des mineurs ne mettent en péril les perspectives d’un tel bénéfice.

"L'impact du halving à venir sur le prix du BCH, initialement censé être bénéfique, risque d'être neutralisé par les querelles intestines sur la question de la taxe sur les mineurs, ou taxe pour les développeurs (cela dépend de votre position sur la controverse)", déclareGary McFarlane, analyste en cryptomonnaies chez Interactive Investor.

"Toutes choses étant égales par ailleurs, un halving devrait être une bonne affaire pour chaque jeton détenu. Mais lorsque le plus grand mineur du réseau menace de fonctionner à perte afin d'expulser ceux qui refusent de financer le fonds de financement pour les développeurs, il pourrait en être autrement".

La proposition de taxe pour les développeurs consiste à réorienter temporairement 12,5 % des récompenses des blocs minés vers un fonds pour les développeurs afin de soutenir le développement de Bitcoin Cash. À ce titre, cette proposition réduirait les récompenses de blocs pour les mineurs au moment où celles-ci seraient déjà réduites de moitié à cause du halving.

"L'inconvénient du halving est que les mineurs seront moins bien payés dans un climat où beaucoup sortent d'une période de mauvaise tenue de leurs marges en raison du récent marché baissier", ajoute M. McFarlane. "Cela rendra une taxe de 12,5% - ou maintenant de 5% - encore plus onéreuse à supporter pour les plus petits mineurs, et signifiera probablement moins d'argent de côté pour les bonnes opportunités de l'année à venir, alors que 2020 promet d'offrir des hausses de valeurs non négligeables sur l'ensemble du marché des cryptomonnaies".

McFarlane note également que les luttes intestines au sein de la communauté au sujet de la taxe pourraient en fin de compte "déstabiliser le réseau", ce qui, par extension, pourrait décourager les investisseurs. "Alors qu’un impact négatif sur le BTC causé par l'effritement de la gouvernance de BCH est un événement peu probable, il est néanmoins fort possible que le BCH pâtisse de cet effritement, car la confusion règne et les acheteurs décident d'aller voir ailleurs jusqu'à ce que la poussière retombe".

Cela dit, Jonathan Toomin soutient que la taxe sur les développeurs et que le halving ne sont pas liés, et que toute taxe de ce type conduira simplement à un nouvel équilibre pour l'écosystème minier SHA256 (qui comprend Bitcoin Core) dans son ensemble.

"Les mineurs BCH ne vont pas payer la taxe de développement", dit-il. "La taxe fait simplement en sorte qu'un certain pourcentage du hashrate de BCH retourne à l'exploitation minière BTC afin de rééquilibrer la rentabilité entre les deux chaînes. Si la taxe de BCH est de 5% et que le prix de BCH est égal à 3% de celui de BTC, alors tous les mineurs SHA256 finiront par payer 0,03 * 0,05 = 0,15% pour la taxe".

Halving sur Bitcoin Cash et attaque 51%

Une autre affirmation concernant le halving du Bitcoin Cash est qu'il redirigera une partie de la puissance de calcul du Bitcoin Cash vers le Bitcoin, dont le halving n’interviendra pas avant mai soit environ un mois plus tard. Bien que cela soit vrai, la situation devrait se rééquilibrer une fois que le halving Bitcoin aura lieu.

"Lorsque le halving du BCH aura lieu, la puissance de calcul du BCH sera également réduite de moitié, car 50 % des mineurs passeront du BCH au BTC", explique Toomin.

"Lorsque le halving du BTC aura lieu un mois plus tard, cette puissance de calcul reviendra au BCH. Dans les faits, 144 blocs après chaque halving, la difficulté de minage du BCH s'ajuste. Alors les durées entre chaque blocs et les temps de confirmation sur le BCH reviendront à la normale. Cela devrait prendre moins de deux jours".

En réalité, certaines personnes (principalement les maximalistes de Bitcoin) affirment que la réduction de moitié pourrait être catastrophique pour Bitcoin Cash, puisque la baisse de 50% du hashrate laissera Bitcoin Cash vulnérable à la célèbre attaque 51%.

Toutefois, Toomin souligne que la puissance de calcul "sur demande" de Bitcoin Cash restera stable tout au long de cette période, et qu'elle sera suffisante pour prévenir toute attaque hypothétique.

En théorie, une heure de ce type d'attaque sur le réseau Bitcoin Cash coûterait 23 018 USD aux assaillants, selon les données de crypto51.app (28 février, 04:32 UTC). C'est 3% de plus qu'en avril 2019.

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant au poker:

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles