Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

Interview de Saifedean Ammous, auteur du Bitcoin Standard

Interview de Saifedean Ammous, auteur du Bitcoin Standard 0001

Le Dr. Saifedean Ammous est une figure majeure dans le monde des cryptos. Il est l’auteur du livre de référence «The Bitcoin Standard». Il s'est arrêté à Montréal il y a quelques mois pour participer à un Meetup animé par Francis Pouliot. On vient d'annoncer que son livre est maintenant disponible en français: «L'étalon Bitcoin: de l'alternative décentralisée à la banque centralisée”. Cryptonews a eu l'occasion de lui poser quelques questions. Voici la première partie de cette entrevue.

Pour qui avez-vous écrit ce livre?

Pour ma petite fille et pour mes amis et ma famille qui m’interrogent toujours sur le Bitcoin. Quand ma femme était enceinte, j'ai commencé à écrire pour ma fille certaines des choses les plus importantes que j'ai apprises sur la vie, afin qu'elle sache ce que je pense du monde si quelque chose m'arrivait avant que je puisse lui dire. À peu près à la même époque, j'étais inondé de questions sur le Bitcoin de la part de mes amis, ma famille et des étudiants. C’était moins fastidieux de faire un livre que de leur répondre individuellement. J'ai décidé que je devais mettre mes pensées sur Bitcoin dans un endroit qui constituerait une référence pour tous ceux qui le demanderaient, et que ma fille pourrait lire un jour pour comprendre ce qu'est Bitcoin et pourquoi son père était si obsédé par cela. Au départ, je pensais que ce serait un livre court que je publierais moi-même sur Amazon, mais au moment de l'écrire, il faisait 100 000 mots et mon mentor m'a conseillé d'essayer de le publier avec Wiley, et ils l'ont accepté.

Interview de Saifedean Ammous, auteur du Bitcoin Standard 101
L'étalon-Bitcoin de Saifedean Ammous

Le sous-titre du livre est «De l'alternative décentralisée à la banque centralisée». Cette alternative est-elle seulement temporaire ou pensez-vous que Bitcoin finira par remplacer complètement la banque centrale traditionnelle?

Le Bitcoin, tel qu’il existe déjà, est la seule alternative efficace aux banques centrales. Si vous souhaitez envoyer de l'argent dans un autre pays, vous n'avez que deux options: les réseaux de paiement de votre banque centrale locale, qui transitent tous par la Réserve fédérale américaine ou Bitcoin. De plus, l'utilisation de Bitcoin en tant qu'actif de réserve en ligne, de la même façon que c’était le cas avec l'or, est une réalité, dans la mesure où la majorité des transactions en bitcoins ont lieu dans les registres des casinos en ligne, des bookmakers, des exchanges et des plateformes de trading qui utilisent Bitcoin, qui enregistrent des centaines de transactions hors blockchain, sur leurs propres bases de données, pour chaque transaction effectuée sur la blockchain Bitcoin.

En ce qui concerne l'avenir, je n'ai pas de boule de cristal et je ne fais pas de prédiction à ce sujet. Mon livre analyse les aspects économiques du Bitcoin et sa croissance, mais seul le temps dira ce qui se passera réellement. Bitcoin peut encore échouer, pour diverses raisons, telles que des échecs techniques ou des attaques du gouvernement. Bitcoin pourrait également disparaître si les gouvernements du monde entier s'orientaient vers une politique monétaire plus saine, une liberté financière et un marché libre de la monnaie et des banques. Je ne fais aucune promesse ni prévision, et répète que mon livre n'est pas un conseil en investissement.

Dans les bulletins de recherche que j’envoie à mes abonnés, j’expose trois scénarios possibles sur la façon dont Bitcoin peut continuer à se développer et à devenir de plus en plus monétisé. Le scénario que la plupart des bitcoiners ont en tête implique la destruction des monnaies des banques centrales et l'effondrement économique de la misère hyperinflationniste qui est à l'origine d'une nouvelle économie Bitcoin, mais je trouve ce scénario peu probable pour de nombreuses raisons, principalement le fait que l'hyperinflation est toujours le résultat d'une augmentation dans l'offre d'une monnaie, pas seulement une baisse de la demande. Alors que le Bitcoin réduit la demande pour des devises fiduciaires, il réduit également l’offre potentielle en réduisant la demande d’emprunt en monnaie fiduciaire, cette monnaie étant créée lorsque les banques créent des prêts. Un deuxième scénario, plus probable, implique que Bitcoin se développe de manière ordonnée et fasse déplacer lentement les fonds publics dans le monde entier alors qu'une nouvelle économie mondiale émerge autour d'un système de règlementation en ligne et récompense les utilisateurs. C’est ce qui s’est passé avec l'argent au XIXe siècle. Une troisième possibilité est ce que j'appelle le «justicier monétaire dans l'ombre», où le Bitcoin continue de survivre mais ne devient jamais mainstream. Dans ce cas, il reste une option viable pour les citoyens à adopter si leurs banques centrales deviennent trop inflationnistes, ce qui, en offrant aux citoyens la possibilité de sortir, lie les mains des banques centrales et les oblige à avoir une politique monétaire relativement bonne.

Vous pensez donc que nous verrons de notre vivant une solution de paiement 100% BTC dans le monde?

Je ne sais pas!

Suite de l'interview à paraître la semaine prochaine!

Découvrez l'ensemble des interviews des personnalités cryptos.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles