Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

Interview de Kavita Gupta (ConsenSys Ventures)

Interview de Kavita Gupta (ConsenSys Ventures) 0001

Kavita Gupta, associée directrice de ConsenSys Ventures

Aujourd’hui, nous avons eu envie d’en apprendre plus sur ConsenSys Ventures, la branche Capital Risque de ConsenSys. Pour cela, nous avons interviewé Kavita Gupta, associée directrice de ConsenSys Ventures qui nous en dit plus sur la mission de cette entité.

Cryptonews: Quels sont les critères retenus par ConsenSys Ventures pour investir dans un projet?
Kavita Gupta: Lorsque nous examinons un projet, un certain nombre de facteurs nous importent et il est essentiel de trouver le bon équilibre quand on a toutes les informations en main. En tout premier lieu, notre mission est de promouvoir la croissance et l’adoption de la blockchain Ethereum. Il est également important d'investir dans des équipes disposant d'une expérience en matière construction de produits, une expérience dans le secteur d'activité en question et un engagement très fort dans le projet. Nous devons également garder à l'esprit que les projets dans lesquels nous investissons doivent répondre aux besoins du marché, résoudre un problème particulier ou créer un nouveau modèle commercial qui apportera quelque chose de concret pour les consommateurs.

Comment définiriez-vous le rôle de ConsenSys Ventures et quelle a été son évolution depuis sa création?
ConsenSys Ventures a été fondée en 2017 avec pour mission de soutenir les entreprises qui construisent des projets visant à promouvoir l'adoption et la croissance de l'écosystème Ethereum dans le monde entier et dans tous les secteurs. Depuis son lancement, nous avons réalisé 16 investissements dans des projets et des protocoles dans les domaines de l'e-sport, du prêt crypto, de l'audit de sécurité, des solutions de portefeuilles mobiles et dans d'autres secteurs. Ces investissements proviennent du monde entier, y compris de pays comme le Chili, la France, les États-Unis et les Philippines.

De plus, Consensys Ventures a lancé un programme d’accélérateurs - Tachyon à l’automne de l’année dernière. Dans la première cohorte, nous avons sélectionné 16 entreprises parmi plus de 200 pays. Il s'agissait également d'un ensemble très diversifié d'entreprises du monde entier et de divers secteurs et industries tels que l'IoT, le gaming, le de-fi, les paiements, etc.

Ces entreprises ont terminé le programme avec succès et poursuivent actuellement leurs travaux pour créer les produits de la prochaine génération, pour le Web 3.0. Nous continuons à promouvoir une relation de collaboration avec les sociétés de notre portefeuille d’entreprises et de Tachyon afin de rechercher collectivement des synergies dans le réseau ConsenSys afin de faire progresser l’écosystème Ethereum.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur Coinhouse? Pourquoi avez-vous investi dans cette entreprise?
L’Europe est en train d’adopter de nouveaux actifs financiers basés sur la cryptographie à travers le développement de technologies basées sur la blockchain et des politiques gouvernementales avant-gardistes. Sur des marchés comme celui-ci, nous devons soutenir les exchanges locaux tels que Coinhouse, qui jouit d'une position solide pour favoriser l'adoption et collaborer avec le gouvernement dans la poursuite de l'élaboration du cadre réglementaire.

La société elle-même est devenue la principale plateforme et le principal fournisseur de services pour les investisseurs en cryptos qui souhaitent continuer à investir dans cette classe d'actifs. De plus, Nicolas et l'équipe de Coinhouse ont une très grande expérience des technologies traditionnelles et fintech, et leur vision est fortement soutenue par les leaders locaux de l'écosystème.

Quels sont les avantages de la tokenisation des actifs, est-elle essentielle pour les investisseurs?
Imaginez pouvoir investir aussi peu que 100 dollars ou moins dans des biens immobiliers et partager la propriété d'objets comme des objets d'art. Ce sont certaines des choses que la tokenisation peut nous permettre de faire. Les avantages de cette innovation vont de la liquidité d’actifs à la réduction des coûts en passant par l’amélioration de la transparence des transactions et à l’immuabilité.

Pour les investisseurs, cela signifie un accès à un éventail plus large d’occasions d’investissement et pour les projets d’investissement, c’est un accès à plus grand bassin d’investisseurs. La tokenisation peut permettre à une personne du Kenya d’investir dans un actif aux Philippines par exemple.

Selon vous, quels seront les principaux défis qu’Ethereum doit relever en 2019?
Ethereum fait face à de nombreux défis qui empêchent l'adoption massive. En voici quelques uns:

  • La scalabilité, l’UX et l’interopérabilité sont les principaux obstacles à l’adoption du Web 3.0.
  • La construction de projets reste très complexe et nécessite davantage d'outils et de formation pour les développeurs.
  • La spéculation crypto concerne les détenteurs de cryptos qui utilisent les crypto-actifs pour rechercher d'autres moyens de valeur.
  • La réglementation reste floue.
  • La confidentialité - privé vs. public et la traçabilité des transactions privées.
  • Sécurité - piratage et récupération des clés.

Cependant, il est important de noter que les jeunes entreprises de l'écosystème s'attaquent à ces problèmes. Par exemple, des entreprises telles que Starkware sont en train de mettre au point une solution de crypto révolutionnaire à preuve zéro, qui permettra d'améliorer l'évolutivité et la confidentialité grâce à la technologie STARK.

Quels devraient être les premières dApps à apparaître dans les mois à venir?
Nous voyons des projets intéressants voir le jour dans l’espace de de-fi où des projets ont besoin de tps plus bas, ce sont aussi des projets qui peuvent aider à donner un accès au financement à des personnes qui étaient jusque-là non financées.

Un autre domaine intéressant est celui des NFT et des applications de jeux avec utilisation des NFT, qui devraient voir le jour et se développer dans les mois à venir.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles