Accueil ExclusifOpinions

J’ai vendu mon âme en bitcoins: un livre passionnant sur l'affaire Mt. Gox

J’ai vendu mon âme en bitcoins, Éditions Marchialy
J’ai vendu mon âme en bitcoins, Éditions Marchialy

L’histoire du Bitcoin est certes courte (à peine onze ans au moment d’écrire ces lignes), mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’en est passé des choses depuis cette grosse décennie et cette première transaction, un certain 3 janvier 2009.

D’un confidentiel projet qui n’intéressait dans les premiers mois que quelques développeurs curieux, la cryptomonnaie est passée à une aventure beaucoup plus grande et qui impliquait plusieurs joueurs un peu partout sur la planète.

Il faut dire que la première crypto a commencé à prendre assez rapidement de la valeur. Un certain français nommé Mark Karpeles décide donc de racheter une plateforme d'échange de cartes du jeu Magic pour en faire un exchange de cryptomonnaie basé à Tokyo: Mt. Gox qui deviendra très vite la plus importante plateforme d'échange de bitcoins en volume au monde. Quelques années plus tard, des centaines de milliers de bitcoins sont “détournés” et rien ne va plus pour Mark Karpeles qui doit faire face à la justice japonaise.

De l’autre côté de la planète, aux États-Unis, un site internet baptisé Silk road est lancé en 2011. Il s’agit d’un marché noir du Darknet qui utilise le réseau Tor afin de garantir l'anonymat des acheteurs et des vendeurs. Le FBI décide d’investiguer et réussit à fermer le site en octobre 2013. Un Américain de 28 ans, Ross Ulbricht, est arrêté, mais une nouvelle version ouvre à nouveau, sous l’impulsion d’un certain Dread Pirate Roberts avant d'être à nouveau fermée par le FBI en novembre 2014.

Ce sont ces deux histoires cryptos passionnantes qui se passent à peu près à la même période, mais à des milliers de kilomètres de distance que le journaliste d’investigation Jake Adelstein a choisi de décrire dans son livre “J’ai vendu mon âme en bitcoins”. Il découvre les cryptomonnaies en 2014, au moment précis où s’effondre Mt. Gox et commence très vite à s’intéresser à cette affaire.

Lire aussi: Il y a du nouveau dans l’affaire du piratage de Mt. Gox

L'ouvrage qu’il livre est un petit bijou du genre, on est happé dès les première pages par le récit qu’il mène de main de maître. Véritable enquête de terrain réalisée en collaboration avec Nathalie Stucky, les deux journalistes se lancent dans une quête de la vérité qui les feront croiser les principaux protagonistes de ces histoires et leur fera même jouer un rôle d'intermédiaires.

Les affaires Mt. Gox et Silk Road fascinent et leur complexité est rendue digeste par le travail d’écriture et de documentation de l’auteur. Ce “Thriller politico-techno-économique” est un véritable page-turner sans aucun temps mort. Instructif et divertissant à la fois, c’est un livre à lire absolument qu’on s’intéresse au Bitcoin ou pas. On soulignera enfin le très bon travail de traduction de Cyril Gay.

J’ai vendu mon âme en bitcoins, Éditions Marchialy (20 euros)
Jake Adelstein est également l’auteur de: Tokyo Vice (2016) et Le dernier des yakuzas (2017).

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

  • Sur Coinhouse (Zone SEPA Europe et citoyens français).
  • Sur Switchere (Achat direct par carte de crédit, sauf au Canada)
  • Sur BitBuy (Uniquement au Canada).
  • Sur BC Bitcoin (Europe, Canada).
  • Sur eToro (Sauf au Canada).

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Accumuler des cryptos en jouant au poker

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles