30 Sep 2022 · 4 min read

Jerome Powell (FED), Christine Lagarde (BCE) et Agustin Carstens (BRI) défendent la réglementation des stablecoins et de la DeFi

Au cours d’un panel organisé par la Banque de France le 26 septembre, plusieurs hauts responsables des banques centrales de nombreux pays se sont réunis pour faire part de leurs réflexions sur les cryptomonnaies. Parmi eux se trouvaient le gouverneur de la Federal Reserve Bank (FED), Jerome Powell, la présidente de la Banque Centrale Européenne, Christine Lagarde (BCE), et le gouverneur de la Banque des Règlements Internationaux (BRI), Agustin Carstens. François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, assumait le rôle de modérateur.

Source : Adobe

La DeFi, centre d’intérêt commun des régulateurs

Jerome Powell a noté que malgré les répercussions négatives de l’effondrement du stablecoin algorithmique de Terra, l’UST, l’impact sur l’économie réelle est resté limité. Il affirme que cet “hiver DeFi (...) n'a pas eu d'effets significatifs sur le système bancaire et la stabilité financière plus large" en raison de l'absence de liens entre les deux écosystèmes. Mr Powell reste cependant convaincu que la réglementation de la DeFi reste une nécessité, car “cette situation ne persistera pas indéfiniment”. Il s’est déclaré favorable à l'application des mêmes règles que la finance conventionnelle à ce secteur et a ajouté que "nous devons être très prudents quant à la façon dont ces activités cryptos sont incluses dans le périmètre réglementaire." 

Agustin Carsten a pointé du doigt les problèmes structurels de la DeFi qui sont notamment liés au manque d’efficacité au niveau des garanties, à la faiblesse des mécanismes de gouvernance et à l’absence de séparation des activités au niveau des exchanges et d’autres intermédiaires. M. Carstens estime donc que la DeFi présente des "faiblesses intrinsèques", à l’origine de certains problèmes de stabilité dans le secteur.

Des points de vue divergents sur les monnaies numériques banque centrale (CBDC)

Malgré la progression de la Chine dans ce domaine, le lancement d'un dollar numérique ne semble pas être une priorité pour la FED. Mr Powell a en effet déclaré que la FED avait convenu de rester en retrait et "n'envisageait pas de prendre cette décision avant un certain temps", étant donné que cette initiative nécessite à la fois l'approbation du Congrès et de l'exécutif. Cependant, il a affirmé que la FED évaluait les questions de politique et de technologie suivant un spectre très large, qui pourrait inclure les CBDC.

De son côté, la BCE, par l’intermédiaire de sa présidente, maintient sa position en faveur d’un euro numérique. Précédemment, Christine Lagarde s’était exprimée sur le sujet dans un billet de blog : elle avait notamment souligné la supériorité d’une CBDC comparativement aux autres crypto-actifs, notamment les stablecoins. Au cours de ce panel, Mme Lagarde a affirmé que le manque de proactivité et d’implication dans l'expérimentation et dans l'innovation en matière de CBDC, “pourrait nous faire perdre le rôle d'ancre que nous avons joué” pendant de très nombreuses décennies. 

La reconnaissance du potentiel de la blockchain

Les participants ont cependant émis quelques commentaires positifs, en particulier sur la technologie blockchain. Mairead McGuinness, commissaire de l’Union Européenne chargée de la stabilité financière, des services financiers et des marchés de capitaux a reconnu le potentiel innovateur de la technologie. Selon elle, ce potentiel réside notamment dans la possibilité de supprimer les intermédiaires et d’éliminer le besoin de processus centralisés. Elle a ajouté que cette technologie pourrait également débloquer "les milliards d'euros et de dollars actuellement utilisés pour couvrir le risque de crédit ou de règlement dans la technologie." Pourtant, comme l'a souligné McGuinness, ces avantages potentiels ne peuvent pas émerger dans un scénario de "Far West", faisant ainsi écho aux déclarations des autres participants.

 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: