Accueil ExclusifOpinions

La blockchain: un outil important pour le développement économique en Egypte

Par Florian Bourguin
La Blockchain un outil important pour le développement économique en Egypte
Photo: Adobe / Syda Productions

Mariam Ahmed Elsakka est une jeune économiste égyptienne diplômée de la prestigieuse Université du Canal de Suez. Après un début de carrière dans la banque, elle travaille depuis 7 ans pour une institution économique gouvernementale. Particulièrement au fait des avancées de la blockchain en Egypte et plus largement au Moyen-Orient, nous l’avons contactée afin d’avoir une analyse précise sur l’évolution de cette technologie disruptive dans l’un des principaux pays en développement de l’Afrique du Nord.

Madame Elsakka pourriez-vous nous indiquer dans quelle mesure la blockchain est en train de s’implanter en Egypte ?
Avec les tentatives de l’Égypte d’appliquer de drastiques réformes économiques, les capacités de la blockchain peuvent en effet jouer un rôle important. Les spécialistes égyptiens peuvent faire un usage très profitable de la blockchain dans des domaines tels que la digitalisation des procédures gouvernementales et l’inclusion financière. Cette mise en pratique aura un immense impact dans le combat contre la corruption, là où le marché noir et les transactions illégales ont fleuri ces 30 dernières années.

Le gouvernement égyptien a mis en place une infrastructure capable de supporter un ambitieux plan pour la mise en pratique de la blockchain, et plus spécifiquement de ses applications financières.

Aujourd’hui, les services d’investissements se font en ligne. L’investisseur peut donc bénéficier d’un service ad hoc avec tout ce dont il aura besoin pour créer la compagnie, trouver un lieu adéquat…

Fawry, une des entreprises pionnières dans l’utilisation de la blockchain pour les services financiers aux particuliers et aux entreprises, est aussi l’une des 20 plus grandes compagnies africaines.

Selon Mohamed Okasha, fondateur de Fawry, créer de la confiance était le principal enjeu quand l’entreprise a été introduite. Après avoir payé leurs factures, les gens appelaient leurs fournisseurs de services pour s’assurer que la facture avait bien été payée. Maintenant ils n’ont plus besoin de faire ces vérifications. Environ 22 millions de personnes utilisent Fawry pour payer leurs factures chaque mois.

Lire aussi: Et si le futur de la blockchain était en Afrique?

Vous étiez présente lors de la conférence égyptienne pour la journée internationale de la jeunesse, il a été rapporté que la blockchain fut au cœur des débats. Pourriez-vous nous en dire un peu plus ?
Le 12 août 2020 fut organisé pour la journée internationale de la jeunesse, un évènement avec des participants des pays arabes et principalement de la région ANMO (« Afrique du Nord et Moyen-Orient »). Cet événement était animé par le Ministre de la Jeunesse et des Sports égyptien et les Nations Unies en Égypte.

Durant cette journée, de nombreuses success stories de start-ups ont été présentées. La blockchain était au cœur du débat. C’est impressionnant de voir comment une simple technologie peut changer tant de vies et accomplir de si nombreux objectifs dans l’industrie mais aussi pour le développement durable.

Un exemple marquant fut celui de Zeinab, une survivante du cancer du sein qui a créé une initiative appelée « beit elfarha » pour permettre aux femmes de trouver des opportunités professionnelles et les aider à commercialiser leurs produits. À travers la digitalisation de la vente de leurs produits, ces femmes ont pu relancer l’artisanat traditionnel qui était en danger, et accéder à un nouveau marché. Cela a aussi permis de créer de nouveaux emplois pour les femmes. Grâce à l’e-learning, elles ont été capables d’instruire et d’éduquer une deuxième vague de personnes dans leurs communautés malgré le manque de fonds. Aujourd’hui, « beit elfarha » soutient environ 600 familles.

La crise du Covid-19 a-t-elle eu un impact sur l’implantation de la blockchain en Egypte ?
La crise du Covid-19 a amplifié l’application des technologies modernes. C’est une opportunité pour la blockchain. Avec l’aggravation de la crise du Covid-19, l’Organisation Internationale du Travail rapporte qu’au sein d’Afrique du Nord, environ 4 millions de travailleurs risquent de perdre leurs emplois et 7 millions ont déjà été licenciés durant le second trimestre de 2020.

Les secteurs de l’industrie, comme l’automobile, la fabrication, mais aussi le tourisme et l’immobilier ont été durement touchés par cette crise. Néanmoins le Covid a permis une accélération de la digitalisation de l’industrie et des services. La blockchain est devenue de plus en plus importante dans des emplois qui fleurissent comme l’e-commerce, le développement de logiciel, le marketing digital etc.

Pensez-vous à d’autres types d’application de la blockchain en Egypte ?
Il y en a de nombreuses mais j’aimerais vous parler un peu spécifiquement de l’utilisation des technologies de la blockchain à des fins humanitaires. En ce qui concerne les réfugiés par exemple, la blockchain peut non seulement améliorer leurs conditions de vie, mais aussi tout simplement les sauver. Sans des données suffisamment précises sur leurs identités, ces réfugiés et immigrés pourraient devenir la cible de trafics humains ou de trafics d’organes.

Des représentants de l’Organisation des Nations Unies indiquent qu’il y a bien utilisation de la blockchain dans les activités d’ONG, et que c’est un sujet en cours de discussion au sein de l’administration égyptienne. Ces technologies sont actuellement utilisées dans les projets d’éducations menés par les Nations Unies en Égypte, en Libye et dans d’autres pays.

Ce texte est signé Florian Bourguin, jeune spécialiste en cyber-sécurité et intelligence économique de l’Association de l’Ecole de Guerre Economique (AEGE).

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles