La GameFi, secteur le plus prometteur du Web 3.0 ?

D’après Footprint Analytics, les transactions liées au secteur de la GameFi ont bondi de 2934% en 2021. À cette occasion, l’école parisienne ESCE International Business School a accueilli mardi 10 mai 2022 la première conférence française réservée exclusivement à la GameFi.

Présentation de l’évènement 

Situé au sein de la capitale français, l’ESCE a fait ses preuves comme étant un lieu crypto-friendly : d’après Won Kim, directeur du Mastère Spécialisé Blockchain Project Design, l’école a précédemment accueilli des grands partenaires de l’univers crypto comme le métaverse Sandbox et le protocole décentralisé AAVE. 

Ce soir, l’évènement répondait à une volonté de démocratiser l’univers du Web 3.0 par le prisme des jeux vidéo. Après une présentation des opportunités de ce secteur, Won Kim laissa la place aux deux conférenciers de la soirée : Réda BERREHILI, CEO de Ki Foundation, et Paul ADLER, Associé Fondateur du projet Dogami.

De gauche à droite : Réda BERREHILI - Won KIM - Paul ADLER

Un domaine en pleine croissance

Que vous soyez un spécialiste des sujets traitant des blockchains ou un simple amateur de jeux vidéo, la GameFi est un domaine que vous ne devez pas rater ! Concrètement, ce terme désigne la fusion entre le secteur du jeu vidéo et celui de la finance décentralisée. Pour rappel, la finance décentralisée permet de réaliser des actions financières sans tiers de confiance. Par exemple, au lieu de passer par une entreprise pour acheter un objet, vous pouvez l’acheter directement au vendeur sans intermédiaire entre lui et vous-même, par le biais d’une blockchain.

Grâce à la GameFi, les joueurs peuvent monétiser leur expérience de jeu par la réalisation d’actions in-game et la possession d’actifs spécifiques. Par exemple, dans le jeu Step’N, les joueurs peuvent gagner des tokens en courant dehors (l’action in-game) ou en vendant des chaussures sous forme de NFT (l’actif spécifique du jeu). Après avoir reçu ses tokens, deux choix s'offrent au joueur. Il peut les conserver pour les réutiliser dans le gameplay du jeu, et ainsi accroître ses rendements. S’il le désire, le joueur peut aussi se libérer de ses tokens en les revendant contre une autre devise (via un exchange externe à l'application). Ce fonctionnement économique, où chaque joueur est récompensé pour le temps qu’il a passé à jouer, est nommé le play-to-earn.

La monétisation sur Step’n selon le type de chaussure utilisé, en GST - https://stepn.com/

Avec près de trois milliards de joueurs en 2021, le marché du gaming est un secteur clé avec un haut potentiel dans le Web 3.0 : la multiplication des usages liés à la technologie blockchain (comme les NFT, le metaverse, ou encore les DAO) permet le déploiement de projets originaux et susceptibles d’attirer un large public. Axie infinity a été le premier jeu à connaître un immense succès, et, depuis son lancement en 2018, le monde de la GameFi évolue à grande vitesse : rien que sur l’année 2021, le nombre de projets associés à la GameFi est passé de 658 à 1,141. Dans le même registre, le nombre d'utilisateurs est passé de 100.000 (en avril 2021) à 1.2 millions (en mars 2022), soit une multiplication par 12 du nombre de joueurs. 

Des projets français à l’affiche

Parmi le millier de projets associés à la GameFi, deux d’entre eux nous ont été présentés lors de l'événement : Cosmon et Dogami. Voyons ensemble comment ses projets peuvent améliorer l’univers du gaming au sein de l'écosystème crypto !

Annoncé officiellement en janvier 2022 par la Ki Foundation, le projet Cosmon est un jeu de cartes reprenant 25 dirigeants du monde entier, de l’antiquité jusqu’à aujourd’hui. Le but intrinsèque du jeu est de vaincre des adversaires en 3 VS 3 avec les personnages que vous collectionnez sous forme de NFT. Par ailleurs, chaque personnage possède un niveau de rareté différent, allant de “Commun” à “Divin” : comme dans les autres play-to-earn, la rareté de l’actif vous offre des avantages dans le jeu.

Voici une représentation du personnage “Winston Churchill” avec ses six niveaux de rareté - https://medium.com/@malek_97480

L’importante nouveauté de ce jeu est la tokenomie qu’il propose à ses joueurs. Pour faire court, la tokenomie est l’ensemble des informations relatives à la gestion d’une ou plusieurs cryptomonnaies associées à un projet. En d’autres termes, la tokenomie d’un projet impacte les rendements des joueurs, mais aussi la durabilité du projet sur le long-terme. Pour Réda BERREHILI, la tokenomie d’un jeu doit être au bénéfice du joueur sur le long-terme : pour cela, Cosmon désire bloquer au moins 20% des rendements du jeu pour les placer dans le token ATOM de l'écosystème Cosmos. L’objectif est de gagner des intérêts sur le staking de ces cryptomonnaies, permettant d’attribuer de plus grosses rémunérations aux joueurs tout en créant une solide trésorerie pour le développement du jeu dans les mois et années à venir. 

Dans cette même optique d'une vision long-terme, le projet Dogami mise sur la relation avec sa communauté pour faire vivre ses idées : avec plus de 100.000 abonnés sur leur compte Twitter, et autant sur leur Discord, l’équipe de Dogami a l’ambition de créer un jeu avec pour thématique … les chiens ! Venez plonger au cœur du “Pétaverse”, le métaverse à destination de l’animal considéré comme le meilleur ami de l’homme.

Chaque NFT représente un chien, avec un niveau de rareté, des compétences et une personnalité unique - Dogami.com

Pour Paul Adler, Associé Fondateur du projet, Dogami s’introduit dans un grand marché divisé en trois catégories. Tout d’abord, le projet vise les individus possédant un chien dans leur foyer : rien qu’en France, ce segment vise ¼ de la population, et au niveau mondial, ce nombre devrait dépasser 400 millions à l’horizon 2026 (d’après Euromonitor Passport, en 2021). Dans un second temps, le projet se repose sur l’immense marché des jeux vidéo sur mobile, où un chiffre d'affaires total de 180 milliards de dollars a été réalisé en 2021. Enfin, Dogami s’appuie sur la mode des jeux où l’utilisateur joue avec des animaux (comme Tamagotchi et Pokémon pour ne citer qu’eux). En d’autres termes, l’équipe vise un marché mondial avec un haut potentiel d’utilisateur.

Tout comme Cosmon, Domagi est un play-to-earn, rémunérant les joueurs réalisant des actions en jeu. À l’heure actuelle, le projet a effectué un premier drop composé de 8.000 NFT, et un second est prévu pour la fin du mois de mai. 

Portrait des huit races de chien issue du premier drop - Whitepaper.dogami.com

D’après Paul Adler, le jeu sera publié en version bêta au début de l’été, tandis que la version officielle verra le jour durant le troisième trimestre 2022. Enfin, des fonctionnalités avancées seront introduites dans le jeu durant l’année 2023 avec notamment l’intégration d’une DAO. Il ne vous reste plus qu'à faire preuve de patience avant de pouvoir jouer avec l’animal le plus loyal à l’homme.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: