. 2 min read

Le Canada annonce un examen des cryptos et des monnaies stables dans la nouvelle loi budgétaire

Ce jeudi 3 novembre, le gouvernement fédéral du Canada a décidé de prendre les devants par rapport au crypto-monnaies. Dans le cadre de l’établissement de la prochaine loi budgétaire, une étude est menée sur “les crypto-monnaies, les monnaies stables et les monnaies numériques des banques centrales”.

Chrystia Freeland, la vice-première ministre du Canada, a récemment publié une feuille de route du gouvernement pour les prochains mois en ce qui concerne les finances. À la lecture de cette feuille de route, on distingue des dispositions sur la reprise de l’économie après le COVID-19, les projections budgétaires ainsi qu’un segment sur les monnaies numériques.

Cette dernière section parle globalement des actifs numériques tels que les crypto-monnaies et leur utilisation. Le gouvernement canadien est sûr d’une chose, les crypto-monnaies ont une influence significative sur les systèmes financiers à travers le monde. 

Dans cette optique, il est de bon ton que les cadres de réglementation financière canadiens se mettent à jour. Il est question de prendre en compte les actifs numériques dans le système financier au Canada afin de ne pas se faire submerger dans les mois avenir.

Les crypto-monnaies sont des moyens de contourner la loi

Dans sa feuille de route, le gouvernement canadien tient compte du fait que les institutions financières mondiales rencontrent beaucoup de difficultés liées aux crypto-monnaies et aux actifs numériques. En effet, ces nouveaux moyens de paiement sont utilisés pour contourner la loi et les sanctions mondiales. Elles servent au financement d’activités illégales à travers le monde.

C’est pourquoi pour une gouvernance efficace, la prise en compte des crypto-monnaies suggère une étude approfondie du marché. Le document publié indique que le gouvernement a prescrit un examen des monnaies numériques en général.

Cela va se matérialiser par la révision législative sur la stabilité et la sécurité financière. Elle va aussi porter sur l’actualisation de plusieurs autres aspects des monnaies numériques.

Une fois que la réglementation sera en place, certains dérapages pourraient ne plus apparaître. On se rappelle quand le Premier ministre Justin Trudeau a ordonné de geler les comptes des camionneurs manifestants qui avaient bloqué l’entrée de la frontière entre le Canada et les États-Unis. Ce blocage qui s’élevait à 24 millions de dollars s’est également étendu aux dons en Bitcoins.