14 août 2022 · 6 min read

Le mixeur Tornado Cash sanctionné : une mesure disproportionnée contre l'anonymat dans le secteur crypto ?

L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) a interdit aux citoyens américains d’utiliser le “mixer” crypto Tornado Cash. Outre cette interdiction, le département du Trésor a mis sur liste noire une liste d'adresses Ethereum associées au service. Effectuer des opérations avec ces adresses équivaut désormais, aux yeux du gouvernement américain, à faire des affaires avec des cellules terroristes. L’anonymat est un des piliers fondamentaux de l’espace crypto et sans surprise, cette annonce a provoqué une vague de choc dans l’industrie. Les ramifications de cette décision vont au-delà des considérations éthiques et affectent le plan légal, le plan opérationnel et le plan technique. Les analystes et les observateurs se posent actuellement de nombreuses questions, dont la plus importante est la suivante : est-il possible de se conformer à cette mesure ? 

Source : Adobe

Une décision qui divise la cryptosphère

Bien que certains analystes approuvent et soutiennent la décision de l’OFAC, d’autres tels que le “think tank” Coincenter, ont émis des avertissements, estimant que l’OFAC fait un mauvais calcul en ciblant un outil à la place des hackers ou des acteurs malintentionnés identifiables. Muneeb Ali, cofondateur de la plateforme open-source de contrats intelligents BTC Stacks, partage cet avis, affirmant que la liste des Specially Designated Nationals est une "liste de sanctions (...) destinée aux personnes."

L’organisation Fight For the Future a suggéré que la sanction était trop large et son exécution pouïrait enfreindre les droits constitutionnels du premier amendement :

Cela équivaut grossièrement à sanctionner le protocole de messagerie dans les premiers jours d'internet, avec la justification que le courrier électronique est souvent utilisé pour faciliter les attaques de phishing. Tornado.cash est un code, et plutôt que d'identifier ceux qui aident et encouragent les criminels, le Trésor a simplement sanctionné ce code.

Ryan Selkis, le fondateur de Messari a opté pour une position plus nuancée : il a commenté qu’il ne voulait pas vivre dans "un enfer dystopique où le droit à la vie privée est illégal par défaut". Cependant, il a également ajouté qu’il ne souhaitait pas que “la Corée du Nord puisse effectivement s'emparer de 10 % de M1 en piratant des ponts”.

Vitalik Buterin lui-même a admis avoir utilisé Tornado Cash pour effectuer des dons anonymes à des organisations et/ou citoyens ukrainiens, non pas pour couvrir ses traces, mais pour dissimuler l’identité des bénéficiaires.

Un problème et des conséquences aux multiples facettes

La décision de l’OFAC a été suivie d’un remue-ménage dans les rangs de tous les acteurs du secteur : alors que certains s’efforcent de déterminer l’ampleur de leur exposition au mixer, d’autres n’ont pas attendu pour adopter des mesures drastiques.

GitHub a procédé à la suspension non seulement du compte de Tornado mais aussi celui de Roman Semenov, un des principaux développeurs du protocole, ce qui a amené ce dernier à poser cette question très pertinente sur Twitter : est-il devenu illégal d’écrire des codes pour des logiciels open-source ? Le canal Discord de Tornado Cash est désormais inaccessible.

Circle, l’émetteur du stablecoin USD coin (USDC), aurait gelé quelque 75 000 USD de ses jetons liés à Tornado et aurait également banni 38 adresses qui avaient des connexions avec le mixer dans leur historique de transactions. L’exchange crypto dYdX a fait de même.

Le fait que MakerDAO envisage l’abandon de la parité du stablecoin DAI au dollar américain pour Ethereum est un autre signe révélateur de l’impact de cette décision sur l’ensemble du secteur. Rune Christensen, le fondateur du protocole, aurait proposé un plan d'urgence dans l’hypothèse d’une sanction par les régulateurs en raison de son exposition à Tornado. Le stablecoin USDC représente actuellement plus d'un tiers des dépôts garantis de MakerDAO, un constat particulièrement préoccupant. MakerDAO est également le plus grand protocole de finance décentralisée (DeFi) en termes de valeur, et les décisions de la communauté sont suivies avec attention. D’autres plateformes DeFi pourrait décider de faire de même et réduire leur exposition à l'USDC et aux autres actifs incriminés, un processus lent et coûteux. 

Entre-temps, un plaisantin s’est amusé de l’ironie de la situation, en envoyant de petites quantités d'ETH depuis un portefeuille Tornado à des personnalités publiques, dont Jimmy Fallon, Mark Zuckerberg ou le PDG de Coinbase, Brian Armstrong. Cet événement démontre également la difficulté pour le gouvernement d'appliquer cette sanction : en effet, les transactions en cryptomonnaies ne peuvent être refusées - et ceux qui les reçoivent peuvent être considérés comme responsables pour avoir interagi avec une adresse sanctionnée.

Un autre événement récent inquiète davantage la cryptosphère. En effet, le vendredi 13 août, un développeur qui aurait contribué au code-source de Tornado Cash aurait été interpellé à Amsterdam par la Fiscal Information and Investigation Service pour avoir “dissimulé des flux financiers criminels”. “Des arrestations multiples” ne sont pas exclues, peut-on lire dans le communiqué correspondant. Le FIOD avait ouvert une enquête criminelle sur Tornado Cash en juin dernier mais pour l’instant, les tenants et les aboutissants de cette démarche restent difficiles à déterminer.

Dans tous les cas, alors que le gouvernement américain exerce une pression supplémentaire sur l'industrie crypto, une guerre ouverte pourrait se déclarer entre les deux parties et elle pourrait durer un certain temps. 

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: