Lens : le protocole conçu par Aave récolte 15 millions $ pour développer le côté social du Web3

Antoine Palloteau
| 3 min de lecture

Lens protocol, le futur des réseaux sociaux

Lens Protocol est une plateforme de réseaux sociaux Web3 construite sur la blockchain Polygon. Contrairement aux réseaux sociaux traditionnels, ce protocole développé par Aave promet un écosystème entièrement décentralisé, offrant aux utilisateurs un contrôle total sur leurs données et leurs interactions

“Lens crée un internet plus social, plus ouvert, plus équitable et plus démocratique – un internet sécurisé par la technologie blockchain et gouverné par les participants. En préservant l’identité numérique et en permettant la portabilité, Lens modifie le paysage de l’internet” déclarait Stani Kulechov, fondateur de Lens Protocol

Lens veut redonner le pouvoir sur leur données aux utilisateurs. Si, lorsque vous utilisez les réseaux traditionnels, vos données sont bloquées dans des bases de données appartenant aux géants du Web2, Lens désire vous rendre réellement propriétaire de votre contenu. Concrètement, sur Lens, votre profil est un NFT, vos publications sont également des NFT. 

La plateforme Lens fonctionne à l’aide de contrats intelligents. Appelés modules sur Lens, trois types de smart contracts sont déjà implémentés.  Les modules d’abonnement – représentant les abonnements aux comptes d’autres utilisateurs, personnalisables – les modules de publication – permettant de créer du contenu – et enfin les modules de référence permettant d’interagir avec les autres utilisateurs et de commenter leurs posts.

Lancé en 2022 par Stani Kulechov, PDG d’Aave, Lens a dès lors connu un franc succès, faisant beaucoup de bruit dans l’univers crypto et Web3. Mais Lens a besoin de se financer pour pouvoir continuer sa croissance. 

L’écosystème lève 15 millions de dollars pour accélérer l’adoption du Web3.0 par le grand public 

Dans le cadre de son objectif de fournir des réseaux sociaux décentralisés, Lens Protocol a levé 15 millions de dollars lors d’un tour de table mené par IDEO CoLab Ventures. 

Des sociétés de capital-risque, dont General Catalyst, Variant et Blockchain Capital, ont participé à ce tour de table. Flamingo DAO, DAOJones et Punk DAO, des organisations autonomes décentralisées (DAO), ont également participé à cette levée de fonds. 

Notez que la méthode de levée de fonds n’a pas été dévoilée. On ne sait pas si le financement a été réalisé en monnaie fiduciaire ou en crypto-monnaie.

Le tour de table impliquait également de grandes figures du monde de la blockchain et des DAO. Le PDG d’Uniswap Hayden Adams, le cofondateur d’OpenSea Alex Atallah, l’ancien directeur technique de Coinbase Balaji Srinivasan, le cofondateur de Sandbox Sébastien Borget ou encore le cofondateur de Polygon, Sandeep Nailwa étaient de la partie. 

Le monde de la crypto est très enthousiaste vis-à-vis de Lens; un partenaire de General Catalyst, Nick van Eck, déclarait : 

“Lens s’efforce de construire une plateforme qui donne du pouvoir aux utilisateurs, aux créateurs et aux entrepreneurs. Grâce à sa technologie open-source, à ses données et à ses algorithmes, Lens est prête à transformer les réseaux sociaux en apportant plus de valeur aux utilisateurs et aux propriétaires de contenu.

Grâce à ce financement conséquent, Lens fait un pas de plus vers l’adoption générale du  Web3.0. Le projet, qui depuis mai 2022 a vu plus de 100 applications se construire sur son écosystème, semble inarrêtable. La décentralisation n’a jamais été aussi proche de s’emparer d’internet; le Web3.0, grâce notamment à Lens, pourrait connaître un réel succès auprès du grand public, et ce, dans un avenir relativement proche.

Source : The Block, Lens Protocol