Hécatombe sur les marchés des cryptomonnaies

Hécatombe sur les marchés des cryptomonnaies alors que le Bitcoin est en recul d’environ 20% au cours du seul mois de mai. L’histoire demeure la même qu’au cours des derniers mois. Le marché des cryptomonnaies conserve sa forte corrélation avec les indices boursiers nord-américains, tout spécialement l’indice à saveur technologique NASDAQ. Alors que ce dernier se pointe à un prix plancher pour l’année, le bitcoin fait de même. Plusieurs avaient espoir en des chiffres d’inflation montrant des signes encourageants aux États-Unis ce matin. Or, les données montrent toujours une inflation plus forte que prévu, coupant court à ce qui semblait vouloir représenter un rebond en matinée. C’est du moins le cas au moment d’écrire ces lignes, avant l’ouverture du marché. La volatilité est toutefois plus forte que jamais par les temps qui courent.

Source : Adobe

Depuis que nous avons accès à plusieurs dizaines de cryptomonnaies dans la composition du fonds, nous sommes excités à l’idée de démontrer la force de notre approche de gestion active en trouvant des divergences positives et profitant des opportunités haussières. Or, cette possibilité pour l’équipe est arrivée en même temps qu’une période pour le moins morose pour l’ensemble des marchés. La gestion active se comporte parfois avec des positions défensives lorsque tout tourne au vinaigre. Voilà quelle fut la position du Fonds Rivemont crypto, entre 60 et 70% des liquidités ayant été en encaisse après des ventes autour du niveau des 38 000 $ et 39 000 $ pour la majorité de la semaine. Nous avons repris une petite position tentative sur un support à long terme après le gros de la baisse. Chose certaine, les pertes ont été grandement amoindries par rapport à l’indice du bitcoin pour les investisseurs.
 
Si tout recul du genre amène systématiquement une panique conséquente, ceux qui font partie du monde des cryptomonnaies depuis suffisamment longtemps savent que c’est souvent dans ces moments que se trouvent les zones d’opportunité maximales. Doit-on rappeler que c’est loin d’être la première fois que le bitcoin subit un tel recul et que, chaque fois, c’était pour mieux se diriger vers de nouveaux sommets? L’actif a été le plus performant de la dernière décennie malgré ces nombreux reculs.
 

C’est la vision à long terme qui a permis aux investisseurs de ce marché émergent de générer des rendements inégalés. 

À cet effet, nous sommes d’ailleurs heureux que le fonds Rivemont crypto trône au sommet des fonds alternatifs ayant généré les meilleurs retours au Canada sur trois ans selon les données recueilles par Canadian hedgewatch, en date d’avril 2022. 

Si cette baisse des prix retient évidemment l’attention de bien des acteurs du marché, ce n’est pourtant pas l’histoire du moment. C’est plutôt la dérive de la monnaie stable UST qui crée une véritable onde de choc sur les marchés. Ce sera le thème principal adressé par notre communication de la semaine.
 
Plutôt que d'être soutenu par des actifs traditionnels (c'est-à-dire des espèces, des billets du trésor, etc.) ou même des cryptomonnaies, le stablecoin de Terra, le UST, tente de maintenir son ancrage au dollar américain en utilisant un mécanisme de frappe et de combustion en tandem avec LUNA, le jeton de gouvernance et de jalonnement natif du protocole Terra. Jusqu’ici, le réseau y arrivait d’ailleurs plutôt bien, exerçant même une pression haussière sur le prix du BTC en parallèle avec sa trésorerie en possédant plus de 150 000 unités.
 
Dans ce système, les investisseurs pouvaient toujours échanger 1 UST contre 1 dollar de LUNA (et, en échangeant, détruire ces jetons UST, les retirant de la circulation). Ainsi, chaque fois que l'UST tombait en dessous de son ancrage à 1 dollar, les arbitragistes pouvaient acheter l'UST à prix réduit et l'échanger contre 1 dollar, réalisant ainsi un bénéfice. La pression d'achat sur l'UST était censée rétablir l'ancrage de la monnaie stable.
 
C’était jusqu’à la semaine dernière, où la pression à la vente sur les marchés a durement testé cette logique papier… pour lui porter un coup dont on ne sait même pas si elle survivra.
 
Dimanche, la valeur d’un UST a baissé jusqu’à 0.985$. Si cela peut apparaître marginal comme écart, l’incapacité du protocole de ramener l’ancrage parfait a suscité une première vague de panique, le prix de LUNA chutant de 10%.
 
Le cercle vicieux (ou l’attaque, selon à qui vous demandez) étant lancé.
 
Quelques jours plus tard, voici l’état des dommages. Le jeton LUNA se transige présentement à 1.45$, après avoir touché un sommet de 120 $ le 5 avril dernier. Une chute de 99%! La volatilité est incroyable, mais le jeton UST ne vaut actuellement que 0.40$ alors qu’il est censé, de par sa propre nature, ne jamais s’éloigner du dollar. Il a chuté jusqu’à 0.26$ en journée. Il s’agit d’une situation qui ne se décrit pas à l’imparfait, mais d’une crise qui évolue d’heure en heure. Une opportunité incroyable pour ceux qui croient que la monnaie se relèvera, mais surtout une perte colossale pour les investisseurs en LUNA ou ayant encore utilisé le UST comme monnaie refuge dans l’écosystème crypto.
 
Cette saga ne se déroule toutefois pas en vase clos. En effet, dans sa tentative de restaurer l’ancrage au dollar américain, la fondation liquide massivement sa trésorerie en BTC (évaluée à plusieurs milliards de dollars) pour acheter du UST et rétablir à la fois confiance et ancrage. Cela exerce du coup une pression baissière sur le prix du bitcoin.
 
Do Kwon, fondateur et PDG de Terraform Labs, a publié une nouvelle proposition dans l'espoir de ramener l’équilibre requis ce matin. «Je comprends que les 72 dernières heures ont été extrêmement difficiles pour vous tous. Sachez que je suis résolu à travailler avec chacun d'entre vous pour surmonter cette crise, et nous nous en sortirons» a écrit M. Kwon. Afin de ramener le prix d’un UST à 1$, ce dernier propose une augmentation de l'offre de LUNA sur le marché afin d'absorber les tentatives des investisseurs de se débarrasser du stablecoin cassé. «Le mécanisme de stabilisation des prix absorbe l'offre d'UST (plus de 10% de l'offre totale), mais le coût de l'absorption d'autant de stablecoins en même temps a étiré l'écart de swap on-chain à 40%», a-t-il écrit. «Le prix du LUNA a diminué de façon spectaculaire en absorbant les arbs».
 
Il ajoute que « Du 9 au 10 mai 2022, environ 8 milliards de dollars d'UST ont été retirés du protocole d'ancrage. Au cours de la même période, seulement ~1B$ UST ont été brûlés ». La proposition a comme répercussion d’accélérer la vitesse à laquelle les LUNA peuvent être créés. Kwon avoue qu’« Avant toute chose, le seul moyen d'aller de l'avant sera d'absorber l'offre de stablecoins qui veut sortir avant que $UST ne puisse commencer à se repositionner. Il n'y a aucun moyen de contourner ce problème». Si UST récupère un jour son ancrage de 1 dollar, Kwon a ajouté que l'équipe «ajustera également son mécanisme pour être garanti par des collatéraux ». Bref, s’en est fait du principe d’équilibre logarithmique. Les monnaies stables garanties sont celles qui sont adossées à d'autres actifs financiers, qu'il s'agisse d'actifs traditionnels ou de cryptomonnaies. Les monnaies stables centralisées comme l'USDT de Tether et l'USDC de Circle en font partie. Aucun détail sur comment serait garantie UST dans un futur hypothétique n’a été dévoilé. On comprend que la priorité n’est pas là pour l’instant.
 
Chose certaine, quelle que soit la conclusion de cette crise, elle représentera un moment clé, notamment dans l’effort de régulation de telles cryptomonnaies stables par les autorités.  «Sans aucun doute, la perte de l'ancrage de l'UST sera considérée comme l'un des moments déterminants du cycle actuel du marché des cryptomonnaies [...] Le désencrage entraînera probablement un risque réglementaire substantiel - si ce n'est pas pour l'ensemble de l'espace crypto, alors certainement pour le marché des monnaies stables», a déclaré Anto Paroian, PDG du fonds spéculatif crypto ARK36. Utilisant Terra comme exemple, la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a déclaré hier que les monnaies stables devaient être réglementées d'ici la fin de l’année. Lors d'une audition mardi, Mme Yellen a déclaré que, bien que les actifs numériques puissent « promouvoir l'innovation », ils pourraient également « présenter des risques pour le système financier ».
 
Cette situation mène aussi les investisseurs à réfléchir à la viabilité des autres monnaies stables du marché. Bien que la « tokenomics » est complètement différente, on craint que les problèmes de Terra ne jettent le doute sur d'autres produits à vocation similaire. Or, la garantie des majeures mentionnées plus haut est offerte par des actifs, non pas des mécanismes. Tant qu’il n’y a pas de doute sur l’existence même de ces garanties supportant la valeur de ces monnaies, le risque ne devrait donc pas exister. À titre d’exemple, en date de mardi après-midi, les réserves de Tether se composaient à 84 % de liquidités, d'équivalents de liquidités et de billets de trésorerie, de 5 % d'obligations d'entreprises et de métaux précieux, de 5 % de prêts garantis et de 6 % d'autres actifs, comme des cryptomonnaies.
 
Toutefois, le ratio de papier commercial, qui est une dette à court terme non garantie émise par une société, représente une source d'inquiétude pour certains. Mardi, il représentait 37 % de la réserve de liquidités de Tether. Jusqu’ici, aucune variation hors note de ces monnaies stables n’a été observée dans la veine de cette crise.
 
Chose certaine, voilà le type de moment qui va sans contredit marquer le grand livre des cryptomonnaies et de leur développement.
 

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: