Les dernières news crypto, blockchain et DeFi

| 9 min de lecture

Ce fut une semaine plutôt neutre pour le marché des cryptomonnaies, ce qui en réalité représente un signal particulièrement positif. En effet, cette semaine de stabilité s’est inscrite en parallèle à une baisse sur les marchés boursiers traditionnels, tout particulièrement celle d’hier après le long weekend. Le bitcoin demeure néanmoins au-dessus des 24 000 $ et il apparaît que peu le sépare d’un autre test de l’importante résistance à 25 200 $. Franchir cette dernière pourrait créer des feux d’artifice.

Source : Adobe

À noter que si la corrélation du bitcoin avec ces mêmes indices boursiers demeure positive, elle est en chute libre et rejoint actuellement un niveau n’ayant pas été atteint depuis 2021. Il va sans dire que cette tendance est accueillie positivement dans l’optique où l’on désire que la cryptomonnaie soit sa propre classe d’actif à part entière.

Il y a 14 ans, Satoshi Nakamoto publiait ce message :

Preuve que l’histoire a tendance à rimer. Difficile de ne pas voir le parallèle avec les nombreuses faillites des acteurs centralisés de l’industrie de 2022 et leur effet sur la valeur des différentes cryptomonnaies.
 
La semi-liberté de Sam Bankman-Fried en dérange manifestement plus d’un. Dans une missive manuscrite déposée au tribunal le mardi, un retraité de la police du Connecticut a émis une critique à l’endroit du juge responsable de l’affaire pénale contre Sam Bankman-Fried. Cette critique concerne la permission accordée à l’ancien milliardaire d’attendre son procès depuis le confortable foyer californien de ses parents. Cette lettre représente la deuxième correspondance récente provenant d’un particulier, étant donné que le comportement douteux de Bankman-Fried lors de sa libération sous caution pousse les procureurs à réclamer des restrictions plus sévères. Thomas Morrissey, un ancien détective de la police de New Haven, a ajouté un post-scriptum manuscrit à sa lettre initiale datée du 31 janvier, exhortant le juge Lewis Kaplan à reconsidérer sa décision de décembre d’accorder une caution à Bankman-Fried. Dans la note nouvellement révélée à Kaplan, Morrissey a écrit : «Il continue de se moquer de vous et du système judiciaire», faisant référence à SBF, l’ancien chef de l’échange FTX qui fera face en octobre à huit accusations criminelles pour des activités frauduleuses dans son empire de plusieurs milliards de dollars à l’époque. Bien que Morrissey soit un simple citoyen dont le message aura probablement peu d’impact sur les procédures judiciaires, il a conclu : «C’est un manque de respect! S’il vous plaît, faites votre travail!»
 
Hong Kong envisagerait de lever l’interdiction des échanges de cryptomonnaies. Le régulateur de Hong Kong a proposé lundi un assouplissement des règles interdisant aux investisseurs particuliers d’acheter des jetons de cryptomonnaies sur des plateformes agréées. Cette interdiction a fait l’objet d’un débat au sein de l’Assemblée législative de la ville. L’année dernière, les législateurs ont poussé le régulateur à assouplir les règles, car les investisseurs utilisaient déjà des plateformes offshore et non réglementées telles que FTX pour effectuer leurs transactions. Le gouvernement a été à l’origine des changements apportés aux règles de licence de crypto de la ville, les responsables souhaitant positionner Hong Kong comme un centre financier pour les actifs numériques. La semaine dernière encore, la banque centrale de la ville a émis la première obligation verte «tokenisée» au monde, levant environ 100 millions de dollars pour investir dans des technologies d’énergie propre et des projets connexes.
 
L’échange Coinbase a annoncé une légère augmentation de son chiffre d’affaires par rapport au trimestre précédent, marquant ainsi la fin d’une année où le modèle économique de la bourse a été entravé par la baisse des prix des actifs numériques. Les ventes de la société se sont élevées à 605 millions de dollars au quatrième trimestre, dépassant les attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d’affaires d’environ 588 millions de dollars, selon FactSet. Toutefois, ce chiffre représente une baisse significative de près de 75 % par rapport aux 2,5 milliards de dollars de revenus annoncés par Coinbase pour la même période l’année précédente, lorsque les prix des cryptomonnaies étaient au plus haut.
 
Celsius n’a pas enregistré quelque 7 000 transferts intersociétés d’une valeur de plusieurs milliards de dollars avant sa faillite. L’absence d’enregistrement pourrait rendre impossible la  reconstitution complète de la créance du prêteur de cryptomonnaies en faillite, selon des documents judiciaires. «Compte tenu de la rareté des registres, il ne sera peut-être pas possible de reconstituer entièrement la créance intersociétés», indique la déclaration. «Si cela était possible, il s’agirait d’un exercice de juricomptabilité exigeant beaucoup de temps et d’argent, qui nécessiterait probablement l’embauche d’un cabinet de juricomptabilité pour reconstituer manuellement chaque transaction intersociétés, ce qui entraînerait des coûts importants pour les actifs des débiteurs». Après des mois d’analyse, la meilleure estimation de la créance totale détenue est de 3,5 milliards de dollars, selon le dépôt.
 
Les cryptomonnaies se sont trouvé un nouveau défendeur en la personne de Keanu Reeves. L’acteur, dans une récente entrevue avec Wired, affirme qu’elles constituent un outil formidable pour les échanges et la distribution des ressources. Reeves a déclaré : «Je pense que le principe, les idées qui sous-tendent une monnaie indépendante, sont étonnants», ajoutant que «faire fi de la cryptomonnaie, ou de la volatilité de la cryptomonnaie, ne fera que l’améliorer en termes de protection.»
 
Selon la société d’analyse de blockchain Glassnode, le bitcoin est une fois de plus largement immobilisé, le nombre de pièces dormantes atteignant presque un nouveau sommet historique. Le nombre de bitcoins qui n’ont pas été déplacés depuis au moins six mois s’élève à 14,99 millions, ce qui représente une valeur d’environ 370 milliards de dollars au cours actuel. Le record absolu est de 15,029 millions en décembre dernier. Que déduire de cette donnée? Certainement que la majorité des investisseurs ont repris un horizon d’investissement à long terme, privilégiant le hodling.  Glassnode a ajouté dans le rapport qu’il y a «un tournant du cycle et un changement marqué dans les modèles de comportement des investisseurs.» Selon Glassnode, les pièces dormantes deviennent «de moins en moins susceptibles d’être dépensées» après une période de détention de 155 jours. La société d’analyse note dans son rapport qu’une telle activité a déjà été observée lors de précédents marchés baissiers, «signalant potentiellement une perception que le marché est survendu» – ce qui signifie qu’il pourrait être prêt pour un rebond.
 
Le nombre de baleines de bitcoins, c’est-à-dire les adresses de portefeuilles détenant 1 000 BTC ou plus, a quant à lui atteint dimanche son plus bas niveau depuis août 2019.


Cependant, le nombre de petits investisseurs en BTC, les portefeuilles détenant plus d’une pièce, a progressivement augmenté au cours des cinq dernières années, avec quelques baisses, malgré les changements spectaculaires du prix de la monnaie numérique que nous avons vus au cours de cette période. Le nombre de portefeuilles détenant plus d’un BTC s’élève actuellement à 982 000, ce qui représente une solide augmentation par rapport à 814 000 environ à la même époque l’année dernière, et à 788 000 en février 2020.

Soulignons finalement que le bitcoin a dessiné une rare croix dorée au cours du weekend. Il s’agit d’un indicateur haussier qui se produit lorsque la moyenne mobile à 50 jours d’un actif passe au-dessus de la moyenne mobile à 200 jours. Le dernier croisement du bitcoin a eu lieu le 18 février. Le bitcoin n’a connu que six autres croisements depuis 2015. Le plus récent avant ce dernier croisement a eu lieu le 14 août 2021. Les performances du bitcoin à la suite d’un croisement ont traditionnellement été fortes, avec des rendements moyens de 3,8 % et 8,3 % sur sept et 30 jours, respectivement.

Bref, si le marché boursier peut rebondir de sa chute d’hier et limiter sa pression baissière sur le marché des cryptomonnaies, il apparaît qu’un nouveau test de la résistance à 25 200 $ pourrait bien réussir et permettre une poursuite du marché haussier de 2023.

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.