Les dernières news crypto, blockchain et Defi

Amorçons la lettre de la semaine en réitérant notre invitation que vous avez possiblement déjà reçue dans votre boite courriel hier. Rivemont profite de l’arrivée du printemps afin de cordialement vous inviter à un événement de type 5 à 7 à l’hôtel Bonaventure de Montréal le 14 avril prochain. À travers l’événement, l’équipe de la stratégie crypto de Rivemont vous présentera une conférence intitulée « Les cryptomonnaies; une révolution digitale. » Un rendez-vous parfait si vous vous interrogez sur la valeur des cryptomonnaies comme potentiel investissement, ou tout simplement si vous désirez mieux comprendre ce qui différencie les cryptomonnaies des monnaies traditionnelles. Une belle occasion de réseautage et de poser les questions qui vous habitent à notre équipe! Des consommations et bouchées seront offertes. L’événement est gratuit et les places s’envolent déjà vite. Pour y participer, il suffit de vous y inscrire ici.

Source : Adobe

Le géant Goldman Sachs a annoncé être devenu la première institution bancaire américaine à compléter un échange crypto de gré à gré avec le partenaire Galaxy Digital. La banque a négocié un instrument lié au bitcoin appelé option non livrable. Cette action est considérée comme une étape notable dans le développement des marchés de cryptomonnaies pour les investisseurs institutionnels. Par rapport aux produits bitcoin du CME Group, la banque prend cette fois un risque plus important en agissant en tant que principal dans les transactions. «Cette transaction représente la première étape que les banques ont franchie pour offrir des expositions directes et personnalisables au marché des cryptomonnaies pour le compte de leurs clients», a déclaré Damien Vanderwilt, coprésident de Galaxy.
 
Le président de la Fed américaine Jerome Powell a adressé le sujet des cryptomonnaies ce matin même. Ce dernier a reconnu que «Nous sommes en bonne voie vers un monde de paiements instantanés et peu coûteux». Sans surprise, il a ajouté que les activités digitales non régulées allaient nécessairement éventuellement le devenir. Il a affirmé que la Fed se penchait déjà sur la question, ajoutant que les lois actuelles n’ont pas été écrites avec les cryptomonnaies en tête. Il a aussi réitéré qu’aucune décision n’avait encore été prise sur une monnaie numérique nationale, mais que tout projet allant en ce sens «doit être capable de vérifier l'identification d'une personne et de préserver la confidentialité» tout comme être «une forme de paiement largement acceptée».
 
Crypto.com vient d’être dévoilé comme un commanditaire de la Coupe du Monde de la FIFA 2022. L’entente vient avec une exclusivité pour l’échange relativement à la visibilité d’une plateforme crypto lors du tournoi qui sera tenu au Qatar à l’automne. Les entreprises de l’industrie s’arrachent les commandites sportives récemment. Elles furent très nombreuses à s’afficher lors du plus récent Super Bowl. L’année dernière, Crypto.com achetait les droits d'appellation du stade des LA Lakers pour des centaines de millions de dollars. Par ailleurs, Crypto.com a conclu des accords de parrainage avec la Coppa Italia 2021, les Philadelphia 76ers de la NBA et la Formule 1.
 
La Commission thaïlandaise des échanges a annoncé qu'elle allait mettre en place une interdiction des cryptomonnaies comme moyen de paiement à partir du 1er avril 2022. Non, ce n’est pas un poisson! Dans un communiqué publié aujourd’hui, l'autorité de régulation a déclaré que les monnaies numériques pouvaient affecter la stabilité du système financier et présenter des risques pour l'économie du pays. Cette interdiction ne s'applique pas aux cryptomonnaies utilisées à des fins d'investissement.
 
Le Salvador a reporté son projet d'émission d'obligations en bitcoins d'un milliard de dollars en raison de conditions de marché défavorables a annoncé le ministre des Finances du pays hier. Selon ce que rapporte Reuters, le lancement était initialement prévu du 15 au 20 mars, mais la guerre entre la Russie et l'Ukraine et son impact sur le prix du bitcoin ont amené le gouvernement à modifier la date. Ces obligations prévoient un coupon à 6.5% de retour annuel. Toujours selon le ministre, ce n’est pas l’attrait face au produit qui fait défaut. Il affirme que l'obligation fera l'objet d'une «sursouscription substantielle» qui pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars.
 
Les jetons non fongibles continuent de faire couler l’encre et voler les dollars. Yuga Labs, propriétaire de Bored Ape et CryptoPunk NFTs, vient de lever 450 millions de dollars pour une évaluation de 4 milliards de dollars. Vendredi, l’entreprise a diffusé une vidéo faisant la promotion d'Otherside, un jeu MMORPG basé sur les NFTs dans lequel les joueurs peuvent utiliser leurs NFT comme personnages jouables.
 
S’il dit ne pas les détester, bien au contraire, Vitalik Buterin a néanmoins lancé un avertissement face à cet engouement. «Le but des cryptomonnaies n'est pas de jouer à des jeux avec des images de singes valant des millions de dollars.» A-t-il déclaré dans une entrevue au magazine TIME. «La crypto elle-même a beaucoup de potentiel dystopique si elle est mal mise en œuvre», a déclaré Buterin. «Le péril est que vous avez ces singes à 3 millions de dollars, et que cela devient un autre type de jeu. » Le fondateur d’Ethereum a déclaré que beaucoup de gens achètent des yachts et des lambos, mais il espère qu'à l'avenir, les cryptomonnaies seront utilisées pour des systèmes de vote équitables, la planification urbaine et le revenu de base universel.
 
Comme si l’univers désirait lui en offrir un flagrant exemple, un collectionneur a fait une erreur d’inattention lui coûtant plus d’un million de dollars cette semaine. DinoDealer affirme qu'il avait l'intention de mettre en vente son « Ether Rock » pour 444 ETH, ce qui représente une valeur impressionnante de 1,2 million de dollars au taux actuel. Au lieu de cela, il a confondu avec la plus petite dénomination d'Ether, ce qui signifie qu'il a été mis en vente sur OpenSea à seulement 444 WEI. Avant que DinoDealer n'ait pu se rendre compte de son erreur, un robot s'est emparé de la pierre pour seulement 0,0012 $ - et a instantanément commencé à proposer le NFT sur le marché pour 234 ETH. S'il était vendu, il réaliserait un joli bénéfice d'environ 650 000 dollars. Un nouveau rappel qu’être sa propre banque vient avec une responsabilité absolue des échanges entrepris!
 
Plus de 500 millions de dollars d'Ethereum ont été retirés des échanges de cryptomonnaies en début de semaine, les investisseurs cherchant vraisemblablement à conserver leur crypto en prévision d'une action haussière des prix. IntoTheBlock, une société de recherche sur le marché des cryptomonnaies, a révélé que 180 000 ETH ont été retirés des échanges mardi. Ce chiffre représente le retrait d'ETH le plus élevé depuis le mois d'octobre. Cela diminue de facto l’offre d’Ether disponible pour achat.
 
Malgré les événements géopolitiques mondiaux suscitant une vague d’incertitude sur les marchés, c’est toujours au marché boursier que le bitcoin est principalement corrélé. La corrélation à 90 jours entre le bitcoin et l'indice boursier de référence de Wall Street, le S&P 500, a atteint 0,49% vendredi, soit le plus haut niveau depuis octobre 2020, selon les données recueillies par Arcane Research. «La corrélation du bitcoin avec le S&P 500 n'a été supérieure que pendant cinq jours dans l'histoire du BTC, ce qui montre que le régime de corrélation actuel est sans précédent dans l'histoire du BTC.»
 
Techniquement, le prix du bitcoin a touché des sommets qui n’avaient pas été vus depuis les premiers jours du mois. Soulignons toutefois qu’il a raté une fermeture au-dessus des hauts des deux dernières semaines, ce qui aurait été un élément encourageant pour une poursuite du rebond. La confirmation d’un achat de 3 milliards de BTC par le protocole Terra afin de soutenir la monnaie stable TerraUSD pourrait aider à le faire, surtout que le cofondateur a confirmé que la majorité du montant demeurait à être acheté.
 
L'analyste Matthew Hyland est quant à lui d’avis que le vent tourne pour le bitcoin, soulignant entre autres une tentative de rupture en cours de l'indice de force relative (RSI) quotidien du bitcoin. 

Si la tendance actuelle est certes encourageante, c’est encore et toujours la barre des 45 400 $ qu’il faudra fracasser afin d’officiellement briser la tendance baissière à long terme amorcée en novembre dernier.
 
Le fonds est demeuré entièrement investi au cours de la semaine, avec une surpondération en ETH.
 
Prière de prendre note que l’auteur de ces lignes profitera d’une semaine de vacances en cette fin de mois de mars. Cette communication hebdomadaire fera donc halte la semaine prochaine et reviendra le 6 avril prochain.
 

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: