30 Jan 2022 · 7 min read

Les grandes marques et les NFT : opportunités d'affaires ou effet de mode ?

Un mot est sur toutes les lèvres : NFT. Cet acronyme assez opaque de prime abord se  traduit par « Non Fongible Token » dans la langue de Shakespeare. « Jeton non  fongible » dans la langue de Molière, et il s’impose de plus en plus aussi bien dans la  sphère commerciale que dans la sphère grand public. Le boom de l'industrie NFT au  cours de la dernière année a été extrêmement lucratif pour de nombreux acteurs qui se sont précipités dans cet écosystème en croissance rapide. Cependant, l'histoire nous dit que lorsqu'il y a de l'argent en jeu, il y a aussi des escroqueries, de la spéculation et  des effets de mode. Quid des grandes marques qui se lancent dans cet univers NFT ? Creusons le sujet. 

Photo: Adobe Stock

Le Non Fongible Token 

Pour faire simple et résumé, un NFT n’est pas interchangeable, et au même titre que toutes  les œuvres d’arts, ils ne se valent pas. Chaque NFT est différent car unique, chacun ayant un  certificat numérique inscrit sur une blockchain. De plus, en reposant sur la technologie de la  chaîne de blocs, ils profitent de ses caractéristiques uniques, à savoir la traçabilité et son  aspect infalsifiable. Autrement dit, n'importe qui en ligne peut partager une photo d'un tableau  célèbre, cela ne signifie pas qu'il en est le propriétaire. La signature permet de montrer que  l’on est l’unique possesseur, et encore une fois grâce à la blockchain, tout le monde peut voir  que le NFT vous appartient. Par exemple : une réplique du célèbre tableau de La Joconde n’a  pas beaucoup de valeur. Ce qui fait que le tableau a de la valeur est bel et bien le consensus  autour de la signature de Leonardo Da Vinci. 

Mais quel est l'intérêt pour les plus grandes sociétés de se jeter dans le bain du jeton non  fongible ? Pourquoi toutes ces entreprises dépensent-elles des millions pour acheter ou conceptualiser des "actifs" numériques que personne ne touchera ou ne sentira jamais ? 

“The Trend is your friend” 

Sotheby's est devenu l’un des plus grands établissements artistiques à plonger dans les NFT  (jetons non fongibles) grâce à sa collaboration avec l’artiste anonyme PAK et le marché NFT Nifty Gateway. Mais d’autres grandes sociétés de la finance, de la mode, des jeux vidéo entre  autres se sont lancées dans l'aventure. A titre d'exemple, Visa a acheté un NFT pour la  modique somme de 150 000$ cette année, ou encore Adidas qui a acquis une œuvre d’art  numérique pour 156 000$. Le rebranding de Facebook en Meta a forcément donné un coup de pied dans la fourmilière des sociétés (tout secteur confondus). Il est facilement imaginable  qu’un géant de la tech outre-Atlantique qui s'intéresse de près ou de loin aux cryptomonnaies,  aux NFT, à la blockchain avec en toile de fond le métavers, n’a pu que susciter l'intérêt de  ses pairs.

Trading Volume de de NFT millions de dollars / Source : Dappradar 

Pour rappel, le métavers est l'endroit où nous allons socialiser, nous divertir et peut-être même travailler à l'avenir selon Super Zucker. Il combine la technologie autour de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée pour permettre aux utilisateurs de se sentir comme faisant  partie de cet univers numérique.  

Où les NFT entrent-ils en jeu ? Ils fournissent une sécurité, des clés décentralisées pour  accéder à ce monde. Détenir vos avatars, accessoires, bâtiments, terrains dans votre portefeuille non dépositaire met la propriété entre vos mains. Vous pouvez importer ces objets dans ce monde numérique, les vendre, les échanger ou les conserver.  

A la suite de l’annonce du patron de Facebook, les transactions en NFT ont explosé. Par  exemple, au quatrième trimestre 2021, les applications décentralisées de mondes virtuels ont  généré plus de 330 millions de dollars de volume de transactions NFT impliquant plus de 50 000 investisseurs uniques. Le volume des échanges était supérieur de 155 % à celui des trois  trimestres précédents combinés, tandis que le nombre d’investisseurs a doublé. Entre l’explosion des volumes de transactions, la révolution technologique apportée par les NFT, le métavers se profilant à l’horizon et de plus en plus de sociétés qui s'intéressent à ce  phénomène, on comprend que les entreprises (finance, mode, art, logistique, numérique,  éducation…) se jettent dans la folie des NFT, mais peut-être un peu trop vite. 

Trop tôt pour les NFT ? 

Les NFT créent des opportunités pour de nouveaux modèles commerciaux qui n'existaient pas auparavant. Mais la manie des NFT porte toutes les caractéristiques d'une bulle classique : des valorisations colossales, The Greater Fool Theory et ses premiers adoptants se vantant de profits substantiels et non réalisés. Vous pouvez même identifier le moment où les NFT sont officiellement entrés dans le statut de bulle lorsque les spéculateurs ont commencé à s’échanger des CryptoPunks qui se sont vendus à plusieurs millions de dollars.

Top 10 des ventes de NFT / Source : Dappradar 

Finalement, un grand nombre de sociétés se lancent dans le secteur des NFT qui, pour la  plupart, ont pour horizon le développement des métavers (même si d’autres entreprises de  secteurs bien particuliers, comme l’art, utilisent déjà cette technologie pour commercialiser  leurs biens et services). A l’heure où le domaine des NFT est majoritairement la cible des traders spéculateurs, il semble bien risqué pour les entreprises de s’aventurer dans ces  nouvelles technologies. On pourrait considérer ça comme un pari sur l’avenir. Mais aujourd’hui nous sommes loin de l’adoption du grand public des NFT ou du métavers. Si ceux-ci ne  venaient à ne pas se démocratiser alors l'échec pourrait être cuisant pour les entreprises ayant  investi dans les NFT. En revanche si, dans plusieurs années, notre vie est à la frontière entre  le réel et le virtuel, alors les entreprises ayant déjà commencées à investir pourront être  considérées comme des early adopters et pourront grassement en tirer profit.

Cycle de vie de l'adoption de la technologie 

Source : Affde.com

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115