12 févr. 2021 · 10 min read

Les jetons NFT (jetons non fongibles), un marché en pleine explosion

Bitcoin (BTC) et la DeFi continuent de faire les gros titres de la cryptosphère mais un autre secteur, resté longtemps dans l’ombre prend peu à peu de l’ampleur ; il s’agit de l’univers des jetons non fongibles (NFT, Non Fungible Tokens). En 2017 et 2018, le secteur a connu une période de stagnation puis de maturation avant d’exploser en 2020, avec une multiplication de jetons dans le sport, dans l’univers du gaming ou l’art. En 2017, ce secteur était encore balbutiant avec une capitalisation de marché évaluée à 30 millions de dollars alors qu’actuellement, il est évalué à 1,3 milliards de dollars.

Source : Adobe

Source : dappradar.com

Quelques notions de base :

Pour comprendre ce qu’est un token non-fongible, il faut clarifier la notion de fongibilité. Un bien est dit fongible s'il est interchangeable avec un autre qui possède exactement les mêmes caractéristiques. Les billets de banque et les pièces de monnaies sont un exemple typique de biens fongibles : un euro représente toujours un euro qu’il soit entre vos mains, dans votre portefeuille ou dans celui de quelqu’un d’autre. À l’inverse, un bien non-fongible désigne un bien non-remplaçable par un autre de même nature.

Par extension, un token non-fongible est un type particulier de jeton qui présente des caractéristiques uniques qui lui sont propres et qui l’empêchent d’être interchangeable avec un autre. Pour illustrer cette notion par un exemple de notre quotidien, des objets de collection comme des œuvres d’art ou des timbres sont non-fongibles. La fongibilité peut être relative : un billet d’avion peut être considéré comme non-fongible a priori, puisqu’il possède des détails tels que l’heure de départ et d’arrivée, le nom de son titulaire et sa place... Mais il est théoriquement possible d’échanger un billet d’avion contre un autre, à condition que ces conditions conviennent au passager.

Il faut noter que des actifs numériques non-fongibles existent depuis des années : un nom de domaine ou un compte Twitter peuvent être considérés comme uniques et sont donc non-fongibles.

Lire aussi: Un jeton NFT (non fongible) a été vendu pour 130 000 dollars.

Caractéristiques des tokens non-fongibles :

Les informations permettant de distinguer un token d’un autre sont enregistrées sur la blockchain dans un contrat intelligent. Ethereum est la blockchain de référence pour les NFT : c’est sur celle-ci que le standard le plus utilisé du marché, le jeton ERC-721, a été développé. Un autre standard bien connu est ERC-1155 qui permet de créer à la fois des tokens fongibles et non-fongibles. De nombreuses autres blockchains ont ensuite développé leurs propres standards : il s’agit d’EOS, TRON, NEO ou encore Flow.

La technologie blockchain apporte des potentialités encore plus intéressantes dans ce secteur, notamment grâce à la tokénisation. La tokénisation permet de dématérialiser un actif réel et de faciliter son processus d’acquisition en le rendant plus accessible. De manière générale, les NFT possèdent des attributs qui rendent leur utilisation intéressante :

  • La propriété : pour les créateurs et les acheteurs, le non-respect des droits d’auteurs est un problème constant, notamment dans le contexte de copie et de partage de fichiers. Les NFT résout ce problème en agissant presque comme une preuve de la propriété d’un actif.
  • L’authenticité : les données disponibles sur la blockchain sont transparentes et accessibles à tous. C’est une excellente solution pour conserver les informations d’un contrat, d’une licence, d’une patente ou tout autre document sur lequel un utilisateur dispose d’un droit de propriété.
  • La transférabilité : un bien numérique (acquis dans un jeu par exemple) est difficilement utilisable sur une autre plateforme. La blockchain résout ce problème puisque cet actif virtuel matérialisé par un NFT représente un véritable droit de propriété et peut être revendu sur d’autres places de marché, ce qui augmente donc sa circulation et sa transférabilité.

Historique des NFT

Les Cryptokitties sont sans doute le projet qui a contribué à faire connaître les NFT auprès du grand public. Mais bien avant les Cryptokitties, les premières expérimentations avaient été réalisées avec les illustrations de Pepe la grenouille et de CryptoPunks. Récemment, un cryptopunk avait été vendu pour 605 ETH, soit environ 170 000 dollars. Le co-fondateur de Dapper Labs, Mik Nayeem, avait déclaré :

Quand nous avons créé Cryptokitties, notre objectif était d’amener des individus qui n’avaient jamais utilisé la blockchain auparavant à la tester… et comprendre ce qui rend cette technologie unique et utile.

Source : Dapper Labs

Source : Dapper Labs

Domaines d’utilisation des NFT

Art numérique

Les NFT créent de nombreuses opportunités pour les créateurs et les artistes. De nombreuses plateformes spécialisées dans la vente d’art digital ont vu le jour : les plus connues sont SuperRare, MakersPlace et Rarible. Cette dernière est particulièrement intéressante du fait de sa nature décentralisée : Rarible ambitionne en effet de devenir une Organisation Autonome Décentralisée (Decentralized Autonomous Organization, DAO) et la création du token de gouvernance $RARI est un premier pas dans cette direction.

Objets de collection

Le secteur des objets de collection (“collectibles”) est un autre domaine où l’utilisation des NFT est évidente. Ce secteur continue de se développer alors que des versions tokénisées de dizaines d’athlètes et de célébrités voient le jour, à l’exemple de ceux disponibles sur la plateforme Sorare: cette dernière permet de collectionner des éditions limitées de plus d’une centaine de clubs de football. Les créateurs de CryptoKitties, Dapper Labs, ont amené la blockchain dans la NBA grâce au lancement du TopShot de la NBA, qui fonctionne de manière similaire à Sorare.

Lire aussi: Le footballeur Kylian Mbappé vendu 55 000 euros… sur la plateforme de jeu Sorare!

Gaming

Le secteur du gaming est le marché idéal pour les NFT puisque les “gamers” sont déjà familiarisés avec les mondes et les monnaies virtuelles. Dans cette industrie, le transfert d’outils ou d’objets liés à un jeu existe déjà mais les NFT vont plus loin en permettant à un joueur d’être véritablement propriétaire d’un actif. Il est fort possible que les NFT créent une nouvelle économie au sein de cette industrie en permettant aux joueurs de gagner de l’argent. Et beaucoup ont compris que la possibilité d'être rémunéré en jouant est un facteur d’engagement à long terme. Trois jeux basés sur la blockchain connaissent une forte popularité auprès du grand public : Gods Unchained, Axie Infinity et My Crypto Heroes.

Finance décentralisée

Il peut sembler insolite que les NFT puissent trouver une application dans la DeFi mais c’est pourtant le cas. Rarible, déjà mentionnée plus haut, est l’exemple d’une plateforme décentralisée basée sur les NFT. Le protocole de prêt Aave a créé une plateforme baptisée Aavegotchi avec Axie Infinity : elle permet d’acheter des fantômes rares et personnalisables au sein d’un système qui inclut la possibilité de recevoir une rémunération en stakant ces jetons.
La responsable du marketing digital de Aave, Isa Kivlighan, a déclaré,

"NFTs in DeFi is another space with a lot of potential for growth — being able to use NFTs as collateral, for example, is something that people have been looking at. The intersection of NFTs, gaming, and DeFi is another area with huge room for growth”.

Traduction : les NFT dans la DeFi est un secteur avec un énorme potentiel de croissance - l'utilisation des NFT comme collatéral par exemple est envisagée par de nombreux acteurs. L’intersection des NFT, du gaming et de la DeFi est également un autre domaine avec un fort potentiel.

Yearn Finance et Nexus Mutual ont conclu un partenariat visant à proposer des polices d’assurance sous forme de NFT. La DeFi est souvent pointée du doigt pour les nombreux piratages et bugs sur les contrats intelligents : avec Yinsure.finance, le protocole permet de d’assurer plusieurs plateformes dont Aave, Balancer, Compound ou Yearn lui-même.

La technologie blockchain et les NFT apportent un vent de renouveau au sein de nombreux secteurs. Actuellement, celui de l’industrie du jeu est sans doute le plus impacté alors que les interactions entre jeu, investissement et spéculation financière deviennent possibles. Il est certain que de plus en plus de grandes marques rejoindront l’univers des NFT, par l’intermédiaire de partenariats avec des sociétés blockchains spécialisées.

Lire aussi: Cet artiste crypto a créé une double œuvre d'art non-fongible autour de Trump.

________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies par carte bancaire ou carte de crédit:

Pour ouvrir un plan épargne en Bitcoin, allez sur la plateforme régulée StackinSat.

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h" et “Investir dans Bitcoin".

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________