Le liquidateur de 3AC pourrait récupérer 1.2 milliard de dollars auprès de BlockFi et DCG

Thomas Renault
| 2 min de lecture
Le liquidateur de 3AC pourrait récupérer 1.2 milliard de dollars auprès de BlockFi et DCG

Selon un rapport du 7 juillet de Teneo, le liquidateur du fonds spéculatif Three Arrows Capital (3AC) envisage de récupérer environ 1,2 milliard de dollars auprès de DCG (Digital Currency Group) et BlockFi.

Le liquidateur de 3AC cherche à récupérer 1,2 milliard de dollars auprès de DCG et BlockFi

D’après un rapport confidentiel daté du 7 juillet et consulté par CoinDesk, le liquidateur de Three Arrows Capital (3AC) pourrait tenter de récupérer environ 1,2 milliard de dollars auprès de Digital Currency Group (DCG) et de BlockFi, dans le but de récupérer les paiements effectués par le fonds spéculatif avant le début du processus de liquidation, alors même que cette issue devenait inévitable.

Le rapport mentionne plus d’un milliard de dollars de réclamations potentielles contre DCG et sa filiale de prêts Genesis, comprenant à la fois des “réclamations préférentielles” et des réclamations résultant de problèmes liés à la documentation des prêts et des garanties. De plus, il fait état de plus de 220 millions de dollars de “paiements préférentiels” à BlockFi.

Les raisons spécifiques qui motivent ces actions de récupération n’ont pas été précisées dans le rapport. Cependant, il est possible que le liquidateur cherche à récupérer les fonds dans le cadre de la procédure de liquidation et afin de maximiser les actifs disponibles pour les créanciers de 3AC.

À propos de DCG et BlockFi

DCG, une société de capital-risque spécialisée dans les actifs numériques, et BlockFi, une plateforme de prêts et d’échanges de cryptomonnaies, sont des acteurs importants de l’industrie de la blockchain. La perspective d’une récupération de cette ampleur suscite des questions quant à l’impact potentiel sur ces entités et sur le secteur de la crypto-finance dans son ensemble.

Silence radio du liquidateur de 3AC et de DCG sur les réclamations préférentielles

Le liquidateur de 3AC n’a pas commenté ses plans concernant la récupération des fonds, tandis que DCG et BlockFi n’ont pas répondu aux demandes de commentaires.

Les réclamations préférentielles entrent en jeu lorsque le fonds spéculatif avait connaissance du fait qu’il effectuait des paiements qui plaçaient un ou plusieurs créanciers dans une meilleure position que les autres. Dans ce cas, elles concernent les transactions effectuées par 3AC pendant ce que l’on appelle la “zone crépusculaire de l’insolvabilité” suite à l’effondrement du projet Terra Luna plus tôt en 2022.

Il est important de souligner que les informations actuelles proviennent d’un rapport confidentiel, et à ce stade, aucune déclaration officielle n’a été faite par les parties concernées. La situation reste donc sujette à des développements futurs qui pourraient apporter de nouvelles perspectives et éclairer davantage les motivations du liquidateur ainsi que les réactions de DCG et de BlockFi, Stay tuned !

Source : Coindesk