28 juil. 2022 · 4 min read

Meta (Facebook) peine à prendre son envol dans le métavers

Au cours d’une “conference call” sur les résultats trimestriels de l'entreprise, le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a révélé que les pertes de la division de l'entreprise spécialisée dans le métavers (Facebook Reality Labs, FRL) se chiffraient à environ 2,81 milliards de dollars pour la période. Depuis le début de l’année, les pertes totales enregistrées par ce département s’élèvent donc à 5,77 milliards de dollars.

Source : Adobe

Selon les informations présentées dans le rapport sur les résultats du second trimestre 2022, FRL a généré 452 millions de dollars de revenus au cours de la période, soit une baisse de 35 % par rapport au trimestre précédent. En 2021, les pertes annuelles de la division se sont élevées à 10,2 milliards de dollars. Pour cette année, si la tendance se poursuit, FRL pourrait bien établir un nouveau record. 

Malgré ses chiffres, Zuckerberg a réaffirmé sa confiance dans la direction choisie par le géant des médias sociaux et reste persuadé que le métavers représente une “opportunité massive”. Facebook avait adopté une nouvelle direction stratégique avec au coeur de celle-ci l'exploration du métavers considérée comme la prochaine frontière du numérique.

Zuckerberg a cependant reconnu que la progression de FRL ne serait pas facile et que ces pertes pourraient se poursuivre au cours des prochaines années, jusqu'à ce que les applications de réalité virtuelle et sa plateforme soient suffisamment matures pour exploiter cette opportunité. Par ailleurs, de telles pertes ne sont pas inhabituelles pour un nouveau secteur en phase de recherche et de développement. Zuckerberg a notamment déclaré :

"(...) Je reste convaincu aujourd'hui que le développement des plateformes de métavers permettra de débloquer des centaines de milliards de dollars, voire des trillions à terme (…) C'est évidemment une entreprise qui sera très coûteuse au cours des prochaines années", a-t-il ajouté, cependant, "je suis sûr que nous serons heureux d'avoir joué un rôle important dans la construction de ce projet."

Zuckerberg a également noté que le contexte macroéconomique difficile pourrait aggraver le montant des pertes de FRL. Selon lui, la situation économique actuelle s’est largement dégradée par rapport au trimestre précédent : 

"Il semble que nous soyons entrés dans une période de ralentissement économique qui aura un large impact sur le secteur de la publicité numérique. Dans cet environnement, nous nous concentrons sur un investissement à long terme qui nous permettra de sortir plus forts."

Les résultats de Meta s'inscrivent dans une tendance de mauvaises performances parmi les grands acteurs de la publicité en ligne, le modèle économique qui sous-tend une grande partie de l'économie Internet. Alphabet par exemple, la société-mère de Google, a également subi une diminution de ses recettes publicitaires. 

Par ailleurs, si l’on en croit les commentaires de Zuckerberg au cours d’une réunion interne rapportés par The Verge, Meta se prépare à affronter Apple sur le terrain du métavers, à la fois en termes de philosophie, d’idées et logiquement de produits. Il aurait déclaré que Meta se positionnait comme une alternative plus ouverte et moins chère à Apple. 

Meta a récemment participé à la création du Metaverse Open Standards Group avec Microsoft, Epic Games et d'autres grands noms de la tech, dans le but de favoriser la création de protocoles ouverts et interopérables entre les futurs mondes immersifs en 3D avec leurs biens virtuels. Apple est absent du groupe, une décision qui n'a pas surpris Mark Zuckerberg. Il a expliqué que l'approche d'Apple consistant à construire du matériel et des logiciels étroitement contrôlés avait bien fonctionné avec l'iPhone, mais la même stratégie pourrait ne pas fonctionner pour le métavers.

Entre-temps, le cours de l'action de Meta est en baisse d'un peu plus de 43% depuis le début de l'année.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: