Minage de Bitcoin : un moyen d’exploiter le gaz non utilisé extrait des puits pétroliers ?

Cet article vous est présenté par la plateforme de trading et de copy-trading PrimeXBT.

Il y a quelques semaines, nous évoquions la technique de refroidissement par immersion pour le minage de Bitcoin (et des cryptos au sens large). Aujourd'hui, nous parlons à nouveau du minage de cryptos pour évoquer une nouvelle forme d’énergie qui pourrait être utilisée à large échelle dans un futur proche. L’idée d’exploiter le gaz non utilisé extrait des puits pétroliers pour le minage est en train de faire son chemin. Retour sur cette technique potentiellement d’avenir.

Source : Adobe / Ded Pixto

​Le gaz brûlé dans les exploitations pétrolières

Le minage de crypto à l’aide du gaz issu de l’exploitation pétrolière… de quoi parle-t-on exactement ? Un retour rapide sur l’extraction pétrolière est nécessaire.

Le gaz naturel est présent naturellement en solution dans le pétrole. Aussi, lorsque les exploitants pétroliers extraient cet or noir, ils se retrouvent en possession d’une certaine quantité de gaz. La quantité de gaz présente est exprimé sous le nom de « rapport gaz-pétrole RGP ». Ce rapport est différent selon les gisements.

Si ce gaz est bel et bien présent, les exploitants pétroliers n’en font généralement rien car :

  • Le gaz n'est pas exploitable en l’état. La pression en sortie de puits est trop faible pour l'exploiter directement. Cela signifie que l’exploitant devrait prévoir des installations spécifiques, ce qui n’est pas rentable pour lui.
  • La quantité de gaz est faible. Le gaz recueilli est en trop faible quantité pour en tirer un bénéfice à la revente. De plus, les puits pétroliers sont rarement reliés aux circuits de gaz. La revente obligerait donc l’exploitant à installer des tuyaux pour faire le raccordement.

Dans la plupart des cas, ce gaz est donc simplement brûlé dans une opération que l’on appelle « torchage ». Il s’agit des fameuses « torchères » et de leur flamme importante que l’on peut apercevoir dans les installations pétrolières. Le torchage s'apparente à un gaspillage énorme. D'après la Banque Mondiale, environ 150 milliards de mètres cube de gaz sont ainsi brûlés chaque année, ce qui représente 30 % de la consommation européenne annuelle. 

Du point de vue écologique, brûler reste toutefois mieux que relâcher le gaz directement dans l’atmosphère. En effet, une molécule de méthane (principal composant du gaz naturel) est considérée comme 28 fois plus mauvaise qu'une molécule de CO2 par rapport au réchauffement climatique.

Source : Adobe / Leonid Ikan

​Le minage de Bitcoin à l’aide du gaz

Si les exploitants pétroliers cherchent plutôt à se débarrasser de ce gaz, les mineurs de bitcoins sont en revanche très intéressés !

​Qu’est-ce que c’est le minage de Bitcoin avec du gaz ?

Le minage crypto réclame une puissance de calcul très importante. Plus une installation est puissante, plus elle est capable d’effectuer un grand nombre d’itérations afin de trouver le hash et de miner le bloc. Pour répondre à cette demande de puissance, les centres de minage regroupent des centaines de processeurs en série.

Le fonctionnement d'une telle installation demande beaucoup d’énergie. C’est là où le gaz non utilisé issu de l’extraction pétrolière s’avère utile. En sortie de forage, le gaz est redirigé vers un groupe électrogène (à gaz) qui alimente les calculateurs dédiés au minage de Bitcoin. C’est ce que l’on peut voir sur la vidéo ci-dessous, prise au Texas et mise en ligne sur Twitter le 8 février 2021.

L’idée n’est pas forcément nouvelle. Dès janvier 2019 par exemple, Chase Lochmiller et Cully Cavness avaient développé une installation pour exploiter le gaz non utilisé des puits pétroliers. Leur essai grandeur nature fut un succès comparable à un « moment Frankenstein » pour eux ! A l’origine de la création de Crusoe Energy, une firme de minage crypto, Chase Lochmiller et Cully Cavness développent des partenariats avec des entreprises pétrolières. 

L’entreprise Crusoe Energy bénéficie de financements de la part d’acteurs importants comme Winklevoss Capital. L’objectif pour la firme est d’équiper 100 centres de minage d’ici début 2022 grâce à leurs 65 installations. 

Sans surprise, les pétroliers et leurs supporters accueillent cette technologie les bras ouverts. En parallèle, certains Etats américains comme le Dakota du Nord étudient la possibilité de mettre en place des réductions d’impôts pour les entreprises qui réutilisent le gaz de cette manière.

Une fausse bonne idée ?

Lorsque l’on considère la question sous le prisme de la protection de l’environnement et de la réduction des gaz à effet de serre, le sujet devient vite une controverse pour les spécialistes !

Sur le papier, c’est clair, cette technique solutionne deux problèmes majeurs : 

  • Le gaspillage du gaz qui contribue à la crise climatique actuelle ;
  • Le besoin de recourir à une source d’énergie moins chère pour les besoins énormes du minage de crypto.

Mais, dans la pratique, certains considèrent que cette technique n’est pas une solution d’avenir. Pourquoi ? D’une part, en valorisant les rejets de l’industrie pétrolière, cette technique « encourage » l’exploitation pétrolière, qui pour certains est considérée comme l’une des causes majeures du problème climatique. Pour ces personnes, réutiliser le gaz pour le minage ne rend pas l'extraction pétrolière plus vertueuse. A leur yeux, c'est comme collecter l'essence qui fuit d'une canalisation pour faire tourner une climatisation à plein régime.

Une autre raison est que cette technique met sous le tapis le problème majeur d’un minage crypto trop énergivore. Pour certains, cette idée revient à traiter une conséquence (l'énergie nécessaire au minage) sans s’attaquer à la cause (l'algorithme de minage peu efficient).

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115