Accueil ExclusifOpinions

Nœuds auto-hébergés: le meilleur moyen pour protéger ses bitcoins

Par Veriphi
Nœuds auto-hébergés: le meilleur moyen pour protéger ses bitcoins 0001

Photo: Veriphi

Ce contenu a été rédigé par l’équipe de Veriphi (Uzma Abbas), firme de consultation en Bitcoin.

Nous savons tous qu'il ne faut pas sous-estimer l'importance de notre confidentialité et de notre sécurité en ce qui concerne nos données bitcoins et transactionnelles, mais combien d'entre nous doutent réellement de la sécurité et de la confidentialité de nos portefeuilles?

On estime qu'environ 4 millions de bitcoins ont été volés depuis son existence. La plupart des piratages se produisent sur les portefeuilles de garde. L'expression «Pas vos clés - pas vos Bitcoins» est devenue un mantra populaire pour informer les gens à utiliser des portefeuilles non gardiens.

Cependant, les portefeuilles non gardiens tels que les portefeuilles SPV (Simplified Payment Verification) et API (Application programming interface) ont donné aux gens un faux sentiment de sécurité.

Les portefeuilles SPV ne conservent pas l'état de transactions du réseau, ils doivent obtenir les données d'un nœud homologue. Les portefeuilles API ne téléchargent aucunes données de la chaîne de blocs, un serveur leur indique quoi faire.
Le problème ici encore concerne la centralisation: ces portefeuilles utilisent des services tiers pour valider vos transactions et exposent vos données sensibles au cours du processus.

Tant qu'il y a de la centralisation, la sécurité et la confidentialité peuvent et seront compromises. La meilleure solution consiste à exécuter un nœud Bitcoin complet lié à un portefeuille que vous utilisez.

L’utilisation d’un nœud Bitcoin complet de cette manière représente les avantages suivants:

1- Autonomie sur vos transactions;
2- Haut degré de confidentialité et de sécurité de vos bitcoins;
3- C'est très abordable d'exécuter un noeud complet;
4- Vous donne du pouvoir sur le réseau Bitcoin.

Lire la suite sur le site de Veriphi.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles