Nouveau départ d’un directeur chez Binance avec la démission du chef de produit

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Nouveau départ d’un directeur chez Binance avec la démission du chef de produit

Alors que la plateforme d’échange de cryptomonnaies Binance est déjà confrontée à des défis variés, un nouveau rebondissement s’ajoute à la liste : Mayur Kamat, le chef de produit, vient d’annoncer sa démission

Ce départ n’est pas isolé ; il fait suite à ceux de plusieurs autres figures clés de l’entreprise. Patrick Hillmann, l’ancien Directeur de la Stratégie, Matthew Price, ex-Directeur Principal des Enquêtes, Steven Christie, précédemment Vice-président en charge de la Conformité, et Leon Foong, qui était à la tête de la division Asie-Pacifique, ont également quitté leurs fonctions récemment.

Le parcours de Mayur Kamat chez Binance

Mayur Kamat a quitté son poste chez Binance après y avoir travaillé pendant près d’un an et demi. Avant de rejoindre la plateforme d’échange en avril 2022, il occupait le poste de vice-président du produit chez Agoda, une agence de voyage en ligne.

Mayur Kamat, ex-chef de produit, quittant son poste chez Binance
Source : Binance

Selon un porte-parole de Binance, Kamat a été un élément clé durant une phase de croissance explosive de la société, et il quitte l’entreprise en bons termes. 

“Nous pouvons confirmer que Mayur a démissionné de son rôle de chef de produit. Nous lui sommes reconnaissants pour son aide à guider Binance durant certaines de nos phases de croissance les plus spectaculaires et nous lui souhaitons le meilleur pour la suite,” a déclaré le porte-parole.

Les démissions en série et la réaction de Changpeng Zhao

Le départ de Mayur Kamat s’ajoute à une série d’autres démissions de hauts responsables de Binance. Patrick Hillmann, Matthew Price et Steven Christie ont quitté l’entreprise en juillet dernier, tandis que Leon Foong directeur de Binance Asie-Pacifique, a démissionné la semaine dernière.

Des sources indiquent que ces départs sont liés à la manière dont le fondateur de Binance, Changpeng “CZ” Zhao, a géré l’enquête menée par le département de la Justice des États-Unis contre l’entreprise.

En réaction aux rapports médiatiques, CZ a qualifié ces informations de “FUD” (Fear, Uncertainty, and Doubt – Peur, Incertitude et Doute). À cet égard, il avait précédemment déclaré le 7 juillet : 

“Alors que les marchés et l’environnement mondial des crypto-monnaies évoluent, que notre organisation se développe et que les situations personnelles changent, il y a du mouvement de personnel dans toutes les entreprises.”

Un environnement réglementaire complexe pour Binance

Les démissions successives à des postes clés chez Binance pourraient être le signe de tensions internes, mais surtout des défis auxquels l’entreprise doit faire face, notamment en matière de réglementation. Les yeux du monde de la blockchain et des cryptomonnaies sont rivés sur Binance, et ces mouvements de personnel pourraient avoir un impact significatif sur la confiance des utilisateurs et l’avenir de l’entreprise.

Les récentes démissions interviennent dans un contexte réglementaire de plus en plus tendu pour Binance. En mars, la CFTC a lancé une action en justice contre la plateforme, l’accusant de diverses irrégularités, dont le manque de supervision et le non-respect des règles en matière de KYC (Know Your Customer) et la lutte contre le blanchiment d’argent.

En parallèle, Binance est également confrontée à des défis juridiques de la part de la SEC. Malgré cela, la société maintient que ces allégations sont infondées et affirme son engagement à se conformer aux réglementations.

Sources : CoinDesk, Binance