Paiements en cryptomonnaies : coups marketing intelligents ou signes d'une réelle adoption ?

Source: AdobeStock / ra2 studio

Andrey Diyakonov est le directeur commercial de Choise.com, un écosystème MetaFi (CeFi/DeFi) basé sur les solutions CeFi de Crypterium et le protocole DeFi de Charism.
__________

Au début de l'année, toutes les nouvelles concernant les actifs numériques portaient sur l'hiver crypto en cours, la faillite de prêteurs et d'autres projets, et des événements majeurs comme le piratage du pont Ronin d'Axie Infinity ou l'effondrement du stablecoin algorithmique UST de Terra.

De manière surprenante, un changement significatif a pu être observé ces derniers mois. Malgré le fait que les prix des cryptomonnaies restent proches du plancher actuel du marché, la couverture médiatique de l'industrie a été assez positive ces derniers jours.

La raison de ce changement est assez simple. Au cours des derniers mois, un nombre croissant d'entreprises et d'entités gouvernementales de premier plan ont commencé à adopter les actifs numériques pour les paiements.

Accélérer l'adoption des cryptomonnaies par les entreprises et les États

En août 2022, alors que Gucci a élargi sa liste d'actifs numériques en prenant en charge l'ApeCoin et que la chaîne de centres de villégiature de luxe Soneva a commencé à accepter les principales cryptos dans ses adresses aux Maldives et en Thaïlande, Oxford City est devenu le premier club de football hors-ligue à intégrer la cryptomonnaie pour les paiements des jours de match.

Par ailleurs, des entreprises ont étendu l'utilisation des paiements en cryptomonnaie en Australie et en Argentine. Les citoyens de cette dernière peuvent désormais utiliser une carte prépayée issue d'un partenariat entre Binance et MasterCard pour régler les transactions chez les commerçants en cryptomonnaies. Parallèlement, les Australiens peuvent désormais acheter du carburant et d'autres marchandises avec leurs actifs numériques dans les 175 locaux d'On The Run.

Dans le même temps, les États prennent de plus en plus conscience des cas d'utilisation et des avantages potentiels des paiements en cryptomonnaies. Bien sûr, les monnaies numériques des banques centrales (CBDC) continuent de jouer un rôle majeur dans l'adoption des cryptos par les gouvernements, surtout si l'on considère que la Chine est sur le point de lancer son yuan numérique (e-CNY). Alors que les visiteurs et les résidents peuvent utiliser l'e-CNY pour acheter des tickets de métro à Ningbo et à Pékin, les tickets de bus peuvent être payés avec cet actif numérique émis par l'État à Guangzhou.

Marketing intelligent ou signes réels d'adoption de la cryptomonnaie ?

De grandes marques comme Gucci, Balenciaga et Tag Heuer qui rejoignent les rangs d'entreprises comme Microsoft, PlayStation, AT&T et Subway pour accepter les cryptomonnaies est certainement une bonne nouvelle pour le secteur.

Toutefois, avant d'imaginer que le Bitcoin (BTC) et d'autres cryptomonnaies majeurs touchent des sommets, il convient de se demander s'il s'agit d'un signal d'adoption réelle, clair, ou d'un simple coup marketing orchestré par ces marques.

Qu'elles le veuillent ou non, les grandes entreprises adoptent les cryptomonnaies pour les paiements afin de répondre à la demande croissante des consommateurs. Dans le cas de Gucci, la marque de luxe a probablement décidé d'intégrer l'ApeCoin en raison du fort intérêt de ses clients pour les jetons non fongibles (NFT) du populaire projet Bored Ape Yacht Club (BAYC), auquel participent activement des célébrités comme Eminem et Snoop Dogg.

Avec une estimation de 320 millions d'utilisateurs de cryptomonnaies dans le monde, de nombreux consommateurs ont pris conscience des avantages des paiements en crypto. Par rapport aux formes de paiement classiques, les actifs numériques sont moins chers et plus rapides à transférer en raison de l'absence d'intermédiaires dans les transactions. Dans le même temps, si les utilisateurs sont directement propriétaires de leurs fonds avec les portefeuilles non dépositaires, ils n'ont pas besoin d'utiliser un compte bancaire, une carte de crédit ou d'autres services d'institutions financières pour effectuer leurs paiements.

Pour les entreprises, les avantages des paiements en crypto sont encore plus évidents. Par rapport aux fournisseurs traditionnels qui facturent généralement entre 1,5 % et 3,5 % pour le traitement des transactions par carte de crédit, une récente étude a révélé qu'il ne coûte qu'environ 1 % aux entreprises pour accepter les actifs numériques avec un processeur compétent.

Les économies réalisées sur les frais et la rapidité des transactions constituent une excellente opportunité pour les commerçants. En outre, s'ils peuvent cibler plus efficacement les prospects qui connaissent déjà les cryptomonnaies, ils sont confrontés à beaucoup moins de risques de comportement inamical, c'est-à-dire de rétrofacturation frauduleuse.

Qui prendra la tête de l'adoption de la cryptomonnaie ?

Dans les mois à venir, je m'attends à ce que davantage de marques de luxe, en particulier celles qui sont activement impliquées dans les secteurs des NFT et du métavers, suivent les traces de Gucci et adoptent les paiements en cryptos. La demande croissante des commerçants donnera probablement une raison de plus aux géants du paiement tels que MasterCard, Visa et PayPal de lancer de nouvelles offres d'actifs numériques ou d'étendre leurs offres existantes pour répondre à la demande des entreprises.

Dans le même temps, alors que les futurs métaverses de sociétés technologiques comme Meta et Microsoft se rapprochent de leur lancement, nous pourrions assister à une accélération de l'adoption des cryptomonnaies dans ce domaine également, où ces actifs pourraient être utilisés comme moyen de paiement dans les mondes virtuels. Reste à savoir si ces nouveaux efforts seront durables et résistants à la réglementation, et dans quelle mesure. Meta ne s'est pas encore totalement remis du retour de flamme de la Libra. Le degré de décentralisation et de pair à pair (P2P) de ces infrastructures est encore un autre point d'incertitude.

L'année prochaine, nous pourrions également assister à de nouvelles initiatives gouvernementales visant à tirer parti des avantages des paiements en cryptomonnaie de la même manière, sur tous les continents, de l'Iran à la province de Mendoza en Argentine, en passant par les États africains. Toutefois, je pense que tous ces efforts seront ralentis par l'attention qui pourrait être portée au développement des CBDC.

C'est pourquoi je m'attends à ce que les entreprises prennent la tête de l'adoption des paiements en cryptomonnaie au cours des prochains mois - ou du moins jusqu'à ce que la Chine achève le lancement national du yuan numérique, ouvrant ainsi la voie à des millions de nouveaux utilisateurs de cryptomonnaie.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada visitez Bitbuy
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: