Le patron du groupe Wagner possédait-il le 5ᵉ plus gros portefeuille de Bitcoin au monde ?

Thomas Renault
| 2 min de lecture
Le patron du groupe Wagner possédait-il le 5ᵉ plus gros portefeuille de Bitcoin au monde ?

La disparition soudaine de Yevgeny Prigozhin, le propriétaire du groupe Wagner, une compagnie militaire privée, a fait naître des rumeurs selon lesquelles il aurait détenu le cinquième plus grand portefeuille de Bitcoin au monde

Cette situation suscite de nombreuses questions sur les liens éventuels entre Prigozhin, son entreprise et la communauté des cryptomonnaies. Dans cet article, nous nous pencherons sur ces rumeurs et explorerons les implications d’une telle détention de Bitcoin.

Le crash aérien : plus qu’une simple tragédie

Le 23 août 2023, un avion s’est écrasé dans la région de Tver, en Russie, tuant toutes les personnes à bord, y compris Yevgeny Prigozhin. Alors que les autorités poursuivent leur enquête, la toile s’agite de rumeurs et de spéculations sur la possible détention par Yevgeny Prigozhin d’un des plus grands portefeuilles de Bitcoin.

Yevgeny Prigozhin Crash Avion Bitcoin
Source : BBC News

Les enjeux sont immenses, et pas seulement en termes humains : si les rumeurs se révèlent exactes, cela pourrait avoir des répercussions considérables sur le marché des cryptomonnaies.

Les chiffres derrière les rumeurs

Des sources non confirmées affirment que Prigozhin pourrait avoir détenu jusqu’à 100 000 Bitcoins, ce qui le placerait parmi les cinq plus grands détenteurs de cette cryptomonnaie. À la valeur actuelle, cela représente un patrimoine d’environ 2,6 milliards de dollars

Ces chiffres gagnent en pertinence quand on les compare aux autres grands portefeuilles de Bitcoin, dont le troisième et le cinquième détiennent respectivement 118 300 et 94 643 Bitcoins.

Le contexte géopolitique et la cryptomonnaie

La tension entre la Russie et l’Ukraine, les sanctions financières et le retrait de grands acteurs financiers comme Visa et Mastercard du marché russe ont créé un contexte favorable à l’utilisation de cryptomonnaies comme moyen de contournement. Cela pourrait expliquer l’intérêt de Prigozhin et du groupe Wagner pour les actifs numériques comme le Bitcoin.

Les implications juridiques et la migration vers la cryptomonnaie

Le classement de la société Wagner comme entité terroriste par l’Assemblée parlementaire de l’OSCE en juillet 2023 a ajouté une nouvelle dimension aux activités financières du groupe.

Leurs opérations en Russie et en Biélorussie, où les transactions en monnaie physique sont encore réalisables, pourraient être complémentées par l’utilisation de cryptomonnaies dans d’autres régions, notamment en Afrique.

Le Bitcoin est notoire pour sa capacité à faciliter des transactions relativement anonymes, ce qui pourrait être un atout pour des groupes comme Wagner. Cette caractéristique en fait également une monnaie de choix pour des activités moins légitimes, particulièrement sur le darknet.

Conclusion : vers où se dirige cette affaire ?

Alors que les enquêtes sur la tragédie et les rumeurs concernant le portefeuille de Bitcoin de Prigozhin continuent, une question brûlante demeure : ainsi, le patron du groupe Wagner possédait-il réellement le cinquième plus gros portefeuille de Bitcoin au monde ? 

Les indices et les spéculations abondent, mais les certitudes restent insaisissables. Affaire à suivre…

Source : Beincrypto