Accueil ExclusifPersonnalités Crypto

Langue de Geek: Youtuber tech

Langue de Geek: Youtuber tech 0001

Photo: Langue de Geek

Il s'est essayé au montage vidéo à l’adolescence, à une époque où il n’y avait pas encore YouTube. Aujourd'hui c'est sur la célèbre plateforme qu'il officie en tant que « Langue de Geek ». À travers ses différentes vidéos qui prennent la forme d'interviews et de tutoriels, il parvient à faire de la pédagogie « tech » de façon sérieuse, mais sans se prendre au sérieux. Parmi ses sujets de prédilection, il y a les tests et les guides d'achat, mais on trouve aussi les cryptomonnaies. Cryptonews a donc voulu en avoir plus sur ce Youtuber dont la chaîne compte plus de 6 200 abonnés.

Quel est le but de la plateforme Langue de Geek?
Vivre enfin de ma passion, sachant que j'en ai plusieurs et qu'elles sont constamment changeantes. Elles sont connectables entre elles, chacune devient plus forte par le tissage avec la nouvelle, finalement la crypto n’est qu’une strate, comme l’informatique un outil, et YouTube sa vitrine.

Pourquoi ce nom?
La chaîne était à l'origine « High Tech », la crypto n’est arrivée que dans un second temps, en juillet 2017. J’ai été gamer plus que de raison pendant mes études jusqu’à ce que le corps me lâche. C’est Internet qui a comblé mon éducation, l'absorption du savoir émergent et une passion de l’apprentissage multi sujets sans limite autour des technologies m’ont ensuite valu souvent de par les plus âgés ce nom de « geek ». Belle erreur marketing car très peu compris à l’oral, et trop connoté gaming. Ce qui n’est finalement que l’une des rares thématiques totalement absente de la chaîne.

C’est quoi votre formation?
Un BTS Informatique, spécialité admin réseaux et une licence pro de commerce. J’ai occupé de nombreux postes dans divers services informatiques un peu partout en France.

Comment êtes-vous arrivé dans les cryptos?
Même si j’avais eu connaissance du Bitcoin et du minage par CPU / GPU depuis bien longtemps, sans jamais avoir eu vent des fluctuations du cours pour n’y avoir jamais investi (à mon grand regret comme beaucoup,) je n’ai découvert la crypto réellement qu’en juillet 2017 par mon binôme de la saison CryptoLive passée Florent Kosmala.

Langue de Geek: Youtuber tech 101
Photo: Langue de Geek

Le sous-titre du site est “Bitcoin & Crypto et Technologie”. Est-ce que la partie Bitcoin & Crypto a pris de plus en plus de place ces derniers mois?
Au contraire, j’ai même voulu rééquilibrer la partie Tech, car sans la tech, sans les CryptoProjets (et non actifs !) pas de crypto. L’utilisation des cryptos uniquement à but transfert de valeur monétaire serait bien réducteur. Ma passion première est la tech, la blockchain est un nouveau paradigme à intégrer dans la plupart des moyens informatiques des bases de données, aux calculs, et tous les sujets soumis à contrefaçon ayant donc besoin d’une véritable chaîne de certification de la donnée où la blockchain sera la solution idéale de la Supply Chain à l’oeuvre d’art en passant par le cadastre ou les diplômes. Le transfert financier n’est qu’une goutte d’eau de la révolution des CryptoProjets.

Est-ce que le monde des cryptos, ça reste encore beaucoup un “monde de geeks”?
Oui, beaucoup de vocabulaire, noms de site web peu prononçables dans la langue de Molière , un niveau d’anglais en France qui en fera fuir beaucoup, la gestion des mots de passe qui est déjà la plus grande calamité du monde dans un service informatique, alors chez les particuliers…

Qu’est-ce qu’il faudrait pour que le grand public soit plus présent?
Dès que les grands acteurs intègreront leurs programmes fidélités, et que les facilités de paiements seront intégrées, je pense au QR code sur les bornes de FastFood ou les distributeurs de boisson etc, et que les gens ayant goûter aux néobanques comme Revolut feront la promo sans cesse des virements instantanés entre particuliers et ne tolérerons plus des virements Fiat par IBAN qui ne bougent pas le samedi / dimanche et souvent le lundi.

Vous utilisez beaucoup le support vidéo. C’est le médium idéal pour vous? En quoi?
Oui, mais j’ai souvent voulu être trop complet et du coup mes vidéos sont beaucoup trop longues, je n’ai réussi que très récemment à séparer l’article blog complet de la vidéo reprenant grosso modo la table des matières + de l’impro produisant des vidéos de moins de 10mn, moins complètes mais plus adaptés à Youtube.

Comment choisissez-vous les sujets de vos vidéos?
J’ai un tableau Trello rempli d’idées. J’ai toujours 15 sujets d’avance sur la réalisation.

C’est quoi vos sujets de prédilection?
Les Box Internet où je suis fièrement premier de Youtube avec une vidéo ignoble non écrite, peu montée, et filmée avec un objectif fisheye (effet arrondi). Concernant la Crypto, je préfère clairement les interviews et les lives aux tests tutoriaux du énième cold wallet crypto.

Quel est le profil type de vos abonnés?
Plus de 25 ans, généralement assez calés en informatique en tout cas pour les plus actifs, mais on a de l’abonné de passage sur les tutos grand public guide d’achat. Je déplore bien évidemment la part bien trop faible de femmes dans mon audience, même si j’ai trouvé ma première chroniqueuse pour le CryptoLive qui arrivera quand son débit Internet le permettra ! Je serais ravi d’en recruter dix de plus! J’ai personnellement, même dans la technique, travaillé beaucoup plus avec les femmes.

Sur le site de Langue de Geek, on peut acheter des produits dérivés, mais on ne peut payer qu’en carte de crédit. N’est-ce pas un peu paradoxal pour un site “crypto”?
1-0, le site bien connu des Youtubers voulant faire des produits dérivés, ce n’est que le délire d’une heure afin de voir comme il est simple d’avoir un Tshirt brandé à son nom que je pense être le seul à commander pour être au top de la mégalomanie et du narcissisme. Je n’ai pas le pouvoir de faire changer le moyen de paiement de cette boutique, en revanche je sais qu’un projet de cryptofr sera sur ce créneau, j’ai d’ailleurs un Masternode de cette crypto.

C’est quoi vos projets professionnels pour les prochains mois?
J’aurais été incapable de prédire le mois actuel il y a 3 mois, c’est ce qui rend cette année formidable. J’espère que 2019 sera l’année où Blogueur & Youtuber (j'insiste sur les deux) ne sera plus un cumul mais mon métier principal. Faire des vidéos montées chez moi, des interviews, du consulting, des pitchs dans des événements de moins en moins modestes, et pourquoi pas une TedX quand le succès sera suffisant pour reconnaître le parcours atypique de quitter la sécurité de l’emploi pour la liberté du freelancing et de l’infoprenariat en passant par bien des péripéties que je coucherais un jour sur papier. Qui sait, peut être que j’ai un second blog secret...

Retrouvez ici toutes les personnalité cryptos interviewées par Cryptonews.

Langue de Geek: Youtuber tech 102
Photo: Langue de Geek
Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles