Accueil ExclusifArticles

Rencontre avec le comité blockchain d'HEC Montréal

Rencontre avec le comité blockchain d'HEC Montréal 0001

Photo: le comité blockchain d'HEC Montréal

Le milieu étudiant international est très actif en ce qui concerne la Blockchain. Nous vous avions déjà parlé par exemple de l’association française Kryptosphère qui multiplie dans l’hexagone les initiatives et ambitionne désormais au niveau européen.

On vous présente aujourd’hui le Comité Blockchain - HEC Montréal, un regroupement de jeunes passionnés qui a pour but premier de vulgariser le concept de la blockchain auprès des étudiants de l’université HEC Montréal.

Créé et animé par un seul élève en juillet 2018 Thomas Beaudoin, le comité blockchain promotion 2019 regroupe neuf membres. Ce collectif s’implique tout au long de l’année scolaire dans un travail d’information qui est appuyé par l’AIDAe, l'incubateur et l'accélérateur de projets étudiants à HEC Montréal.

Lire aussi: Harvard fait un investissement majeur dans les cryptos.

Le 24 septembre 2019, le comité a ainsi organisé une première conférence consacrée à la présentation de la blockchain pour les étudiants des HEC. Bien qu’ils ne soient pas dans une filière informatique, ce sont les membres eux-mêmes qui ont assuré cette présentation.

une première conférence consacrée à la présentation de la blockchain pour les étudiants des HEC
Une première conférence consacrée à la présentation de la blockchain pour les étudiants d'HEC Montréal

« Nous sommes tous autodidactes », explique Édouard Fillon, le vice-président des affaires extérieures du comité. Gauthier est très orienté minage, il a d’ailleurs développé une solution de chauffage par minage de cryptos et déposé un brevet en France. Émerick lui a beaucoup de connaissances en ce qui concerne les cryptomonnaies et le Lightning Network. Pour ma part, je me suis formé en ligne sur le codage des smart-contracts (Solidity) et je suis plus orienté technologie Blockchain. Pour les autres ce sont des passionnés qui ont investi et suivent à fond les actus ».

Pour le moment, il n’existe qu’un seul cours à HEC Montréal (Technologies émergentes : impacts sur l'entreprise et le commerce électronique) qui aborde la Blockchain parmi d’autres sujets comme l’intelligence artificielle.

Voici les thèmes abordés dans la partie du cours traitant de « La décentralisation des pratiques d'affaires »:

  • Les pratiques d'affaires basées sur la foule, par exemple, le financement participatif («crowdfunding»), la production participative («crowdworking»), l'innovation ouverte («open innovation») et le micro-travail.
  • La technologie chaîne de blocs («Blockchain»)
  • Les contrats intelligents («smart contracts»)

La Blockchain, n’étant aujourd’hui qu’un module d’un cours à option, pourrait changer selon les membres du comité dans les années à venir. « HEC et ses professeurs sont de plus en plus conscientisés du potentiel de la Blockchain et nous pensons sincèrement que dans un futur proche, beaucoup de programmes intégreront l’enseignement de la Blockchain, explique Émerick Mary, second vice-président externe. C’est un sujet qui peut très bien trouver sa place dans des matières aussi différentes que les technologies de l’information, la gestion ou encore l’entreprenariat”.

En attendant que HEC Montréal insuffle une dose de Blockchain dans ses formations, l’équipe du comité continue son travail de vulgarisation et organisera le 18 novembre 2019 un événement au nom évocateur “La Révolution cryptomonnaies” où l’équipe de Veriphi et Pistole.io interviendront sur le sujet du Bitcoin, du Lightning Network et de la Blockchain plus largement.

Par ailleurs, HEC Montréal donnera en janvier 2020 la formation « La technologie blockchain » à destination des cadres et des dirigeants.

Le comité Blockchain organisera plusieurs autres événements en 2020 comme un atelier consacré à une simulation de trading de cryptomonnaies et un événement prévu pour la fin de l’année. Il est aussi question de créer dans les prochains mois un jeton HEC qui sera utilisable sur le campus. « Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait des frais de transactions élevés causées par l’institution financière en partenariat. Aussi, cela pourrait être une façon très concrète de vulgariser la cryptomonnaie en l’utilisant au quotidien. »

Plus d’informations: Facebook.com/comiteblockchain

Le comité blockchain HEC-Montréal 2019:

  • Président: Gauthier Le Gall
  • Trésorier: Abdillahi Issa
  • VP exécutif: Victor Bertin
  • VP Affaires extérieures: Edouard Fillon et Émerick Mary
  • VP communication: Emma Gonthier
  • VP Projet: Antoine Fluet et Jean-César Picard

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles