14 oct. 2021 · 9 min read

Revue crypto blockchain et Defi de la semaine du 11 octobre 2021

La relance des marchés en ce début de 4e trimestre 2021 s’est poursuivie lors de la dernière semaine, avec une tendance de plus en plus claire pour le bitcoin relativement au reste du marché. En effet, c’est à nouveau la mère des cryptomonnaies qui mène le reste de l’industrie, l’indice de dominance du bitcoin atteignant aujourd’hui 45%, alors qu’il n’était qu’à 41% au début du mois. Le fonds s’est positionné en conséquence de cette tendance actuelle.

Source : Adobe

Cette poussée du bitcoin n’est certes pas étrangère aux rumeurs de plus en plus persistantes de l’acceptation d’un fonds négocié en bourse appuyé sur le prix de l’actif aux États-Unis. Alors que toutes les demandes ont été refusées depuis la toute première en 2013, il serait à peu près temps! 13 projets majeurs de FNBsont d’ailleurs en attente d’approbation à la SEC présentement, sur plus de 20 au total. Or, le président de la SEC, Gary Gensler, est intervenu récemment en indiquant qu'il «attendait avec impatience» l'examen par l’organisation des «FNB limités aux contrats à terme sur Bitcoin négociés au CME». Son allusion au fait que la SEC est plus favorable aux FNB de contrats à terme sur le Bitcoin qu'aux FNB d'exposition physique au Bitcoin a déclenché une ruée de demandes de FNB de contrats à terme sur Bitcoin, avec des propositions déposées par des sociétés comme Galaxy Digital et VanEck. Ce dernier fera l’objet d’une décision le 25 octobre prochain, ce qui pourrait sans contredit pousser les investisseurs à prendre position dans l’espoir d’une approbation à venir.
 
Le directeur principal de la recherche sur les fonds négociés en bourse (FNB) et les fonds communs de placement au sein de la société de recherche CFRA croit quant à lui qu’il faudra attendre la prochaine année avant qu’un tel projet soit entériné. Le chercheur a suggéré que les régulateurs pourraient attendre que tous ces produits atteignent leurs objectifs afin qu'ils puissent être approuvés en même temps pour éviter un «avantage du premier arrivé», avant d'ajouter : «Il est possible - en fait, nous pensons que c'est probable - que nous assistions à un report d'un FNB à terme sur le bitcoin jusqu'en 2022, jusqu'à ce que l'environnement réglementaire soit plus clair». Jan van Eck, PDG de Van Eck Associates, a commenté que la principale préoccupation de la SEC est l'écart entre les prix réels du bitcoin et le prix du contrat à terme, en plus de la possibilité que les fonds deviennent trop importants. Lorsqu'il y a une poussée du bitcoin, les stratégies à terme peuvent sous-performer jusqu'à 20 % par an, a-t-il déclaré avant d'ajouter : «La SEC veut avoir une certaine visibilité sur les marchés sous-jacents du bitcoin.»
 
Grosse nouvelle hier provenant de la Caisse de dépôt du Québec, cette dernière annonçant un important investissement de 400M$ à une évaluation de 3G$ dans le réseau crypto Celsius. Voilà une nouvelle qui aurait paru complètement irréaliste il y a cinq ans encore! Celsius propose une plateforme pour tous ceux qui se sentent abandonnés par les grandes banques, offrant de généraux taux d’intérêts et des prêts abordables aux investisseurs qui décident de maintenir leurs économies en cryptomonnaies sur le réseau.
 
Si vous ne pouvez les battre, rejoignez-les. Bank of America vient officiellement de lancer sa division de recherche sur les cryptomonnaies avec un nouveau rapport de 140 pages intitulé «Digital Assets Primer : Only the first inning», qui couvre le bitcoin, les NFT, les DeFi, les monnaies numériques des banques centrales (CBDC) et plus encore. «Il est difficile d'exagérer à quel point la technologie blockchain, les actifs numériques et les milliers d'applications décentralisées qui n'ont pas encore été créées pourraient potentiellement être transformateurs», indique notamment le document.
 
Jamie Dimon, PDG de JPMorgan, est un détracteur avoué et assumé des cryptomonnaies. Il y a quelques années encore, il qualifiait le bitcoin de fraude. Alors que la firme qu’il mène lance désormais des produits permettant à ses clients de rejoindre ce marché émergent, sa position a-t-elle changé? Selon une conférence donnée lundi à l’Institut international de finance, pas du tout. Son discours a toutefois permis de mieux saisir sa position. En effet, clairement, ce dernier ne s’est jamais donné la peine de comprendre la technologie et la proposition de valeur du bitcoin. «Je pense personnellement que le bitcoin ne vaut rien» a-t-il une fois de plus affirmé. Comment justifier cette idée ? «Je vais juste défier le groupe sur une autre chose : comment savez-vous que ça se termine à 21 millions [de bitcoins] ? Vous avez tous lu les algorithmes ? Vous y croyez tous ? Je ne sais pas, j'ai toujours été sceptique face à ce genre de choses».
 
Lire les algorithmes? Ce ne sont que deux simples lignes de code:

if (halvings >= 64)
return 0;
 
Il y a de ces choses qui sont simplement noires et blanches. En voici un flagrant exemple. Pour ceux qui se poseraient la question, ce code ne signifie pas qu’il y aura 64 halvings. En réalité, il y en aura un total de 33. Si vous voulez comprendre le pourquoi du comment, nous vous suggérons cette explication technique. Certes, un consensus des mineurs pourrait permettre de faire évoluer ce code, mais c’est une fois de plus toute la beauté derrière l’équilibre des forces en jeu pour le bitcoin. Personne n’a intérêt à que plus de 21M de bitcoins soient créés. Qui voudrait soudainement volontairement diluer la valeur de son investissement?
 
Parlant de JPMorgan, une note de la firme distribuée aux clients indiquait jeudi que la récente augmentation du prix du BTC a été principalement attribuée aux investisseurs institutionnels à la recherche d'une couverture contre l'inflation. «La réapparition des préoccupations liées à l'inflation parmi les investisseurs a ravivé l'intérêt pour l'utilisation du bitcoin en tant que couverture contre l'inflation», ont déclaré les analystes, affirmant qu'il y a eu un changement de perception quant aux mérites du BTC par rapport à l'or. «Les investisseurs institutionnels semblent revenir vers le bitcoin, le considérant peut-être comme une meilleure couverture contre l'inflation que l'or ». Le tout, la même semaine que son PDG qualifiait une fois de plus le bitcoin «d’or des fous».
 
Nous avons grandement parlé de la migration des mineurs hors de la Chine et de l’opportunité que cela créait pour tous les acteurs hors des frontières du pays. Selon les plus récentes données obtenues par l’université Cambridge, qui domine désormais l’industrie en taux de hachage orienté vers le réseau BTC? Les États-Unis. Nos voisins du sud détiennent désormais une part de 35,4 % du marché. Le Kazakhstan et la Russie suivent les États-Unis, avec des parts respectives de 18,1 % et 11 %.
 
«L'effet immédiat de l'interdiction de l'extraction de cryptomonnaies en Chine, imposée par le gouvernement, a été une chute de 38 % du taux de hachage du réseau mondial en juin 2021 - ce qui correspond à peu près à la part de la Chine dans le taux de hachage avant la répression, ce qui suggère que les mineurs chinois ont cessé leurs activités simultanément», a déclaré Michel Rauchs, responsable des actifs numériques au Cambridge Centre for Alternative Finance.
 
Techniquement, malgré un recul tout à fait naturel de l’augmentation des prix ces deux derniers jours, tout est au beau fixe pour le bitcoin. C’est tout aussi vrai fondamentalement d’ailleurs, alors que 31 milliards de dollars de transactions ont été conclus en une seule journée cette semaine. Il s’agissait d’un record pour le réseau. C’est aussi un bon de 40x les montants enregistrés au début 2020, montrant l’incroyable vague d’adoption actuelle.
 
Le bitcoin, trop volatil comme investissement? Pas si vous avez un horizon de quelques années ou plus. En effet, malgré les fortes variations des prix sur de courtes périodes, on constate que sur un cycle de quatre ans, ce qui représente le cycle naturel du bitcoin le séparant de chaque halving, jamais un investisseur s’en serait sorti avec une perte. La progression à la puissance dix a d’ailleurs de quoi impressionner :

 
Un récent papier d’analyse de la firme glassnode nommé « Following the Smart Money » étudie quant à lui le comportement des détenteurs de bitcoins avec un horizon à long terme. On constate que ces derniers sont en hausse, alors que ceux transigeant sur le court terme sont en baisse :
 

 
On y constate notamment que ces investisseurs spécifiquement amorcent historiquement des ventes nettes, créant une tendance à la baisse, alors que le prix lui atteint ses sommets.

 
Or, la tendance de détenteurs sur le long terme vient d’atteindre un nouveau sommet et semble vouloir enregistrer une nouvelle poussée.
 
Si vous aimez les portraits fractals et les propositions de distribution de vagues d’Elliott, vous aimerez certes cette projection de l’analyste crypto surnommé « TechDev » sur Twitter. Ce dernier estime, comme le veut le modèle Stock-to-Flow d’ailleurs, que nous sommes à l’aube d’une véritable poussée, comme nous l’avons vu il y a 4 et 8 ans, à peu près au même moment dans le cycle du bitcoin. Un prix d’un quart de million de dollars par bitcoin. Voilà qui changerait complètement la donne pour la place de l’actif dans le marché financier mondial et sa perception auprès de ses acteurs.

 

Cet article vous est présenté par Fonds Rivemont. Le fonds Rivemont crypto est le premier et seul fonds activement géré de cryptomonnaies au Canada. Éligible REER et CELI. Les investisseurs qualifiés peuvent en apprendre plus ici.

Avertissement : Cette chronique ne reflète pas nécessairement l’opinion de CryptonewsFR et ne constitue en aucun cas des conseils à l’investissement ni des consignes de trading.

 

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

    Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR