Une société coréenne crypto est entraînée dans le scandale Burning Sun

Tim Alper
| 2 min de lecture

Nupay, la plateforme de paiements en cryptomonnaie sud-coréenne, est la plus récente entreprise à être entraînée dans le scandale de longue date Burning Sun concernant la prostitution et la drogue K-pop.

Seungri. Source: a video screenshot, Youtube/CNBC Indonesia

Le scandale a débuté avec une enquête policière menée en janvier de cette année sur l’assaut d’une discothèque à Séoul appelée Burning Sun, appartenant à Seungri, membre du populaire groupe de musiciens Big Bang.

Cependant, l’enquête s’est rapidement intensifiée, avec Seungri et un certain nombre de célébrités coréennes figurant sur la liste des personnes reconnues plus tard comme impliquées dans des affaires de drogue et des réseaux de prostitution à gros enjeux. Les célébrités impliquées ont été accusées de diverses manières d’avoir sollicité des prostituées pour le compte de gros clients, d’agressions sexuelles, et d’avoir illégalement filmé et partagé des vidéos intimes de femmes prises sans leur consentement.

L’agence artistique de Big Bang, YG Entertainment – l’une des plus grandes écuries de talent K-pop du pays – a également été impliquée directement dans le scandale. Le scandale Burning Sun, qui a même sa propre page Wikipedia, a également conduit à des manifestations de rue. Le président Moon Jae-in a depuis ordonné l’ouverture d’une enquête après que plusieurs policiers impliqués dans le scandale aient également été accusés de corruption.

Maintenant, c’est Nupay qui a été entraînée dans le scandale. La plateforme utilisait Seungri comme modèle dans ses campagnes publicitaires antérieures au scandale. Mais après l’annonce de l’arrestation du membre du boyband, un certain nombre d’investisseurs de Nupay ont demandé des remboursements.

Selon les médias asiatiques, un nombre non spécifié d’investisseurs ont déjà été remboursés, mais d’autres n’ont pas encore été payés – et certains cherchent à poursuivre Nupay en justice pour fraude.

Nupay s’est tourné vers YG, l’agence exclusive de Seungri, pour réclamer le remboursement des sommes versées à l’agence artistique K-pop pour des droits publicitaires et un tournage photo / vidéo exclusif.

Cependant, YG a déclaré que, dans la mesure où elle avait fourni un “support” au tournage photo / vidéo de Seungri à Nupay, elle ne serait disposée à fournir à la société de cryptomonnaie qu’un remboursement “partiel”.