Le Sandbox et le British Museum apportent l’art et l’histoire dans le métaverse

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Le Sandbox et le British Museum apportent l'art et l'histoire dans le métaverse

Le métaverse s’apprête à accueillir une convergence unique entre art, histoire et réalité virtuelle grâce à une alliance novatrice entre The Sandbox, le British Museum et laCollection.

Cette collaboration a pour objectif de rendre les précieux artefacts du British Museum accessibles à un public mondial, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives dans la manière dont le patrimoine culturel est exploré et partagé.

Une alliance pour explorer l’histoire dans le métaverse

Le 27 juillet, la plateforme de développement du métaverse The Sandbox a annoncé un partenariat de grande envergure avec le British Museum pour le faire entrer dans le monde virtuel. Cette collaboration prometteuse a pour ambition de créer de nouvelles “expériences immersives” permettant aux utilisateurs de découvrir l’histoire du monde. 

Une multitude d’objets de collection numériques seront créés, reflétant ainsi diverses collections présentes au sein du musée.

Sebastien Borget, directeur général adjoint et co-fondateur de The Sandbox, considère cette collaboration comme une occasion unique de partager les collections du musée avec de nouveaux publics.

“Nous sommes extrêmement enthousiastes de collaborer avec le British Museum pour partager ses incroyables collections avec de nouveaux publics dans le métaverse”

Selon lui, cette opportunité est une aventure passionnante pour les joueurs de The Sandbox, où qu’ils soient, qui pourront ainsi découvrir et apprécier les collections incroyables d’art, d’histoire et de culture humaine que propose le British Museum. Il a également déclaré :

“C’est une formidable opportunité pour les joueurs de The Sandbox, où qu’ils se trouvent, de découvrir et d’apprécier les collections incroyables de l’histoire, de l’art et de la culture humaine présentes au British Museum” a déclaré Sébastien Borget, directeur général adjoint et co-fondateur de The Sandbox.

Cette collaboration comprend également une plateforme Web3 appelée laCollection, partenaire de licence du musée, qui a déjà travaillé avec de grandes institutions muséales du monde entier pour amener l’art dans l’espace numérique.

Bien que ce moment puisse marquer l’entrée du British Museum dans l’espace Web3, ce n’est pas la première fois qu’un grand musée s’aventure dans le métaverse.

L’Art et l’Histoire Réinventés dans le Métaverse et la Technologie Blockchain

Ces derniers mois, la convergence entre l’art et la blockchain a ouvert de nouvelles perspectives dans le monde des musées. Le Centre Pompidou, l’un des musées d’art moderne les plus réputés en France et abritant la première collection d’art moderne en Europe, a ouvert une exposition inédite au printemps dernier, explorant cette nouvelle intersection entre l’art et la blockchain.

Le musée a introduit des pièces issues de certaines des collections les plus convoitées de jetons non fongibles (NFT), dont les CryptoPunks et les Autoglyphs, faisant ainsi de cette exposition une partie permanente de ses installations.

De même, le Musée d’Art de Kharkiv, l’un des plus anciens musées d’art d’Ukraine, a lancé sa propre collection de NFT en tant que collecte de fonds pour assurer son fonctionnement et préserver son patrimoine culturel.

Parallèlement, l’année dernière, la plateforme du métaverse Decentraland a organisé la Semaine de l’Art du Métaverse, qui a inclus diverses expositions interactives d’art numérique. Parmi celles-ci figurait une expérience immersive autour de la vie et de l’œuvre de la célèbre peintre Frida Kahlo, avec des créations numérisées inédites.

Ces initiatives marquent le début d’une nouvelle ère pour les musées, qui embrassent de plus en plus les opportunités offertes par la technologie blockchain et le métaverse pour rendre l’art et l’histoire plus accessibles et interactifs.

Avec les possibilités infinies que la technologie blockchain offre pour créer des expériences uniques et interactives, les visiteurs du métaverse peuvent s’attendre à une exploration culturelle inédite, où le patrimoine mondial et la technologie moderne se rejoignent harmonieusement.

Sources : Sandboxgame, Cointelegraph