Accueil ExclusifArticles

SCX: le premier exchange suisse régulé (interview)

SCX: le premier exchange suisse régulé (interview) 0001

Photo: Swiss Crypto Exchange

Le 13 juin dernier, la Suisse a vu apparaître un nouvel exchange: SCX (Swiss Crypto Exchange), la première plateforme de trading suisse régulée. Cryptonews s’est entretenu avec son directeur exécutif, Christian Katz.

Cryptonews: Comment se passent les choses depuis le lancement de SCX le 13 juin 2018?
Christian Katz: Depuis le premier jour, c’est très excitant et intense. De nombreux nouveaux utilisateurs se sont inscrits et nous avons élargi la plateforme. Aujourd'hui, nous avons à la fois des investisseurs particuliers et des investisseurs institutionnels, tels que des bureaux de gestion de patrimoine et des sociétés d'investissement, très actifs sur notre marché. Et nous continuons de grandir.

A-t-il été difficile de lancer SCX dans un pays aussi crypto-friendly?
Oui, c'est assez complexe car vous avez besoin de trouver les meilleures personnes disponibles. Nous avons la chance d’avoir une équipe très compétente chez SCX, mais ce fut un véritable effort d'équipe d’obtenir la technologie, le cadre réglementaire, de mettre en place les mécanismes pour intégrer les nouveaux clients, mais aussi de s’occuper de tout ce qui concerne le paiement et les relations bancaires.

Quelle est la plus grande force de SCX, le «plus» que vos clients ne trouveront pas ailleurs?
Nous sommes le premier exchange suisse réglementé. Cela signifie que nous avons les standards en ce qui concerne le trading les plus élevés et ce dans le pays le plus sûr et le plus innovant en la matière. Nos clients peuvent échanger du Bitcoin, de l’Ether, et plusieurs tokens (jetons) soit en “blocs”, soit en petites quantités. Pour des raisons de sécurité, les clients gardent eux-mêmes leur argent et leur portefeuille, ils ne sont pas obligés de les laisser chez SCX. C’est une option de sécurité que beaucoup d'autres exchanges n'ont pas. La mission de SCX est d’offrir un accès “propre” à la cryptosphère avec une transparence totale à des conditions équitables tant pour les particuliers que pour les institutions.

Pourquoi choisir uniquement le trading en BTC et ETH?
BTC et ETH sont les devises cryptographiques les plus populaires. D'autres cryptomonnaies seront ajoutées ultérieurement.

Récemment vous avez tweeté que vous "recherchiez des projets crypto à fort potentiel". Pouvez-vous nous en dire plus sur le type de projet que vous recherchez?
Pour le moment, nous nous concentrons sur les utility tokens qui ont fini leur ICO et ont un produit ou un service qui existe déjà. Plus tard, nous élargirons l'éventail des projets que nous considérons.

Que ferez-vous pour aider ces projets?
Tout d’abord, nous procédons au processus de diligence raisonnable de façon très scrupuleuse. Ensuite, nous leur faisons un retour sur les aspects qui pourraient être améliorés. Nous leur donnons accès à de grands investisseurs institutionnels ayant un historique dans le monde du trading qui est propre. Puis, une fois que les projets sont acceptés, nous rassemblons toutes les informations les concernant afin de donner une "vue d'ensemble" pour les investisseurs de SCX. Ça amène la transparence et la façon de communiquer à un tout autre niveau. Au final, nous leur donnons la possibilité de rejoindre un écosystème, un lieu sûr où leur communauté (qui ont des jetons ou des cryptomonnaies) peuvent bénéficier de la sécurité, de la transparence et de la tranquillité d'esprit que seuls les échanges traditionnels peuvent offrir.

Récemment, le groupe financier SIX a annoncé l’ouverture d’un nouvel exchange de devises numériques basé sur la blockchain. Voyez-vous ça comme une menace ou comme une sorte de stimulation?
L'annonce par SIX qu'ils souhaitent entrer sur ce marché dans un an souligne notre conviction que le marché des cryptos et les marchés financiers traditionnels convergeront.

Sur votre site on peut lire que SCX “est une plateforme crypto axée sur la Suisse": qu'est-ce que cela signifie exactement?
Les valeurs fondamentales de SCX sont suisses et la Suisse est notre marché principal. Notre cadre réglementaire est suisse, nos actionnaires majoritaires sont suisses et nous considérons tout cela comme notre base. Mais la crypto-économie est mondiale et le marché financier suisse est le marché le plus ouvert au monde. Concrètement, nous sommes basés ici, mais avec une portée mondiale, ce qui se reflète déjà d’ailleurs dans les cryptos qui sont tradées sur SCX.

Que pensez-vous de la position de l'Europe vis-à-vis des cryptomonnaies et de la technologie blockchain?
L'Europe a l’occasion d'être un leader dans cette technologie, mais les choses évoluent très rapidement. Nous ne pouvons pas dire si l’Union européenne est capable de suivre cette vitesse de développement.

Plus d’informations: https://scx.ch/

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles