23 Jan 2023 · 6 min read

Signature Bank ne prendra plus en charge les transactions de moins de 100 000 $ pour ses clients crypto

La banque Signature, spécialisée dans la cryptographie, a pris la décision de ne plus traiter les transactions en dessous de 100 000 $. En effet, les clients d’échange cryptographique ne sont plus en mesure d’effectuer des transactions de moins de 100 000 $ avec le soutien de Signature Bank. 

Cette nouvelle a été partagée par Binance, la plus importante plateforme d’échange de crypto-monnaies dans le monde, comme l’indique CoinDesk dans un article. La décision a été prise en considération des récentes affaires mettant à mal le secteur cryptographique. 

Si Signature Bank ne souhaite plus soutenir ses clients d’échange de crypto pour des achats et des ventes d’un montant inférieur à 100 000 $, elle compte appliquer cette mesure dès le 1er février 2023. 

Quelle conséquence pour les acteurs du secteur crypto

La restriction imposée par Signature aura un effet significatif sur les transactions d’échange de crypto-monnaies. Les premières personnes à subir à cause de cette mesure sont les utilisateurs individuels. En effet, ils ne pourront plus se servir des virements bancaires SWIFT en USD pour effectuer des achats et des ventes sur des plateformes d’échange pour de “faibles” sommes. 

Binance fait partie des acteurs touchés par cette mesure car selon le géant de la crypto, 0,01% de ses utilisateurs mensuels utilisaient Signature Bank pour effectuer des transactions sur sa plateforme. La société a annoncé qu’elle travaillait à trouver de nouvelles solutions pour résoudre ce problème.

Parmi les solutions proposées, Binance encourage les utilisateurs à effectuer leurs transactions via la carte de crédit ou de débit, mais en utilisant une autre devise fiduciaire proposée sur son site. Au lieu des transactions en dollar donc, les utilisateurs pourront par exemple faire leurs échanges en Euro.

Une mesure conservatoire pour Signature Bank

La banque Signature fait clairement partie des sociétés financières ayant consacré une grande implication aux marchés des crypto-monnaies. Un chiffre qui témoigne de son implication est la somme des dépôts enregistrés par la banque en septembre 2022, qui représentait 23,5% de l’ensemble des dépôts de fonds des clients.

Mais depuis l’effondrement de FTX, le climat du secteur cryptographique s’est un peu détérioré. Surtout que d’autres scandales ont suivi dans l’industrie, renforçant les avis négatifs autour des crypto-monnaies. Signature a notamment été victime de ses relations avec le groupe FTX qui était un de ses clients.  En novembre, la banque a vu ses actions baisser de près de 20 % suite à l’affaire FTX. Pourtant, les dépôts de la société de Sam Bankman-Fried ne représentait que 0,1% de ses dépôts totaux.

Ainsi, en décembre dernier, la banque de New York a consenti une réduction de ses dépôts liés aux cryptos à hauteur de 8 à 10 millions de dollars

Toutefois, les choses ont évolué comme l’a fait remarquer le PDG de la banque Signature lors d’une conférence organisée par la banque d’investissement Goldman Sachs. Signature envisage plutôt de procéder à une réduction à hauteur de moins de 20 % ou éventuellement de moins de 15 % de ce montant.

3 cryptos à surveiller durant leur prévente

Bien que le marché cryptographique soit sur une dynamique ascendante, trouver les jetons performants n’est pas une chose aisée. Une stratégie rentable consiste à investir sur les préventes de cryptos prometteuses. Voici trois projets qui pourraient vous intéresser :  

Fight Out (FGHT) 

Fight Out est un moyen de gagner de l’argent en faisant des séances de remise en forme. La plate-forme Fight Out (FGHT) a le même fonctionnement qu’un entraîneur sportif personnel. Son application enregistre les données des performances des utilisateurs qui servent à améliorer leurs avatars dans le métavers. Le jeton natif du projet, FGHT, est donné comme récompense aux utilisateurs et constitue une mesure de motivation supplémentaire pour rester en bonne santé. 

Plusieurs investisseurs font déjà confiance au projet depuis le début de sa prévente. Fight Out a enregistré plus de 3 millions de dollars et le jeton FGHT se vend actuellement à 60,06 FGHT pour 1 $. Ce prix va augmenter lors de la prochaine étape de la prévente qui aura lieu dans 5 jours.

C+Charge (CCHG)

C+Charge (CCHG) est un projet dont le but est de mettre en place un système de paiement optimal pour les détenteurs de véhicules électriques (VE) dans les stations de recharge. Pour atteindre son objectif, la société a entrepris de construire de nouvelles stations de recharge pour VE pour rattraper le retard de la construction des bornes par rapport à l’utilisation des véhicules électriques.

De plus, l’entreprise souhaite permettre aux conducteurs de VE de bénéficier des crédits-carbone car selon elle, ils sont un maillon essentiel de la lutte contre la pollution. D’après une étude de Coherent Market Insights, le marché des crédits-carbone représentera 2 400 milliards de dollars en 2027. Il est donc évident que les conducteurs de VE puissent en bénéficier aussi. 

Le projet de transition écologique effectue actuellement la prévente de son jeton natif CCHG. Il a déjà réussi à collecter 335 000 $ depuis son démarrage et plusieurs analystes pensent que sa rentabilité sera établie dans l’avenir.

Meta Masters Guild (MEMAG)

Le projet Meta Meta Masters Guild est un mélange de jeux Play-to-Earn et de Web3. Basé sur Ethereum, le projet cryptographique met sur pied la première plateforme de jeux mobiles Web3 au monde. Prenant en compte les erreurs de ses prédécesseurs, l’équipe derrière le projet développe des jeux simples qui mettent en avant le plaisir de jouer. 

Pour éviter de mettre la pression à la vente des jetons MEMAG, le jeton natif de la plateforme, un autre token interne au jeu a été développé. Ainsi, les joueurs pourront recevoir des GEMS en guise de récompense. Ils serviront pour toutes les transactions du jeu et pourront être échangés contre des MEMAG. Le premier jeu de la plateforme sortira au deuxième trimestre de cette année au nom de Meta Kart Racers. 

La prévente MEMAG est en prévente actuellement. 6 jours avant la fin de la deuxième phase, le projet a déjà récolté plus de 1 million de dollars.